Accueil >>
HOME
Actualités FFVB
Voir tout
(Miniature) La France veut confirmer contre la Grèce
Photo : Julien Crosnier / FFVolley
24/08/2019
La France veut confirmer contre la Grèce
Auteur A.C., à Ankara
Après sa belle victoire vendredi en ouverture de l’EuroVolley 2019 face à la Bulgarie (3-2), l’équipe de France va tenter de poursuivre sur sa lancée samedi (16h, heure française) à l’occasion de son deuxième match de la poule A à Ankara. Une équipe hellène, logiquement battue de son côté par la Turquie, à prendre particulièrement au sérieux.
Pas le temps de savourer son succès sur la Bulgarie vendredi, l’équipe de France féminine enchaîne samedi à Ankara avec son deuxième match de l’EuroVolley face à la Grèce, classée 28e au rang européen (les Bleues sont 16e). Un rang sans doute trompeur pour cette formation hellène, qui comme celle d’Emile Rousseaux, a réussi un sans-faute en qualification, avec six matchs pour six victoires dans une poule également composée de l’Ukraine, du Monténégro et de la Norvège. Les deux sélections se sont affrontées à deux reprises en un an, la première en demi-finales des Jeux Méditerranéens à l’été 2018 (victoire grecque 3-2), la seconde pas plus tard qu’il y a dix jours en Hongrie lors de la Savaria Cup, avec à la clé un succès tricolore en quatre sets (3-1), mais avec deux équipes de départ assez éloignées de celles qui s’affrontent ce samedi.

Vendredi en clôture de la première journée de la poule A, le coach espagnol de la Grèce, Guillermo Naranjo Hernandez, a aligné son sept-type pendant un set et demi face à la Turquie, avant de faire tourner pour le préserver en vue du match face aux Bleues (défaite en trois manches 25-21, 25-18, 25-8), un laps de temps au cours duquel ce sept de départ a montré de belles choses, notamment la puissante pointue Anthi Vasilantonaki (11 points à 52% en attaque), principale arme offensive grecque, et la gauchère Olga Strantzali, championne de France avec Béziers en 2018

"La Grèce a gagné ses six matchs de qualif 3-0, c’est déjà respectable, analyse Emmanuel Fouchet, le manager de l’équipe de France. Elles ont une génération de joueuses qui arrivent à maturité et se sont exportées, elles ont un petit temps d’avance là-dessus par rapport à nous, on a vu quelques spécimens en France, Papafotiou, Strantzali et autres. Si des gens ont des doutes sur la valeur de la Grèce, Papafotiou, MVP du Championnat cette saison, est passeuse remplaçante, ça en dit long. Quant à la pointue Vasilantonaki, ça fait deux ans qu’elle joue en Italie et elle score beaucoup. C’est une équipe athlétique et un peu plus expérimentée que la nôtre, avec un énorme potentiel offensif et au service, par contre une fragilité en réception. Je pense que ça va être une bonne bataille de chiffonniers, par rapport à la personnalité de leur coach, à l’enjeu du match et au côté ultra-latin des Grecques."

Bref, il y a du talent dans cette équipe hellène, et même si les Bleues se sont donné une bonne dose de confiance vendredi en dominant la Bulgarie, elles savent que ce deuxième match sera une tout autre histoire et que si elles ne font pas preuve de la même concentration, elles ne sont pas à l’abri d’une déconvenue. "On a fait le travail, c’est une grosse performance qui récompense tout le travail qu’on a commencé l’été dernier, maintenant, il faut se concentrer sur la suite, on sait que ça ne va pas être facile", prévient la capitaine Juliette Fidon.


TOUS LES MATCHS SONT DIFFUSES EN DIRECT SUR LE SITE INTERNET www.lequipe.fr

Programme et résultats (heures françaises) :

23/08/19 - 13h30
FRANCE / BULGARIE 3-2 (25-20, 13-25, 25-15, 19-25, 15-13)
>
La feuille de match
> Les photos

24/08/19 - 16h00
FRANCE / GRÈCE

26/08/19 - 16h30
FRANCE / SERBIE

27/08/19 - 16h00
FINLANDE / FRANCE

28/08/19 - 18h30
FRANCE / TURQUIE

SIte officiel de la compétition : https://eurovolley.cev.eu/fr/women

Le groupe France :

1 -
CAZAUTE Héléna Récep/Attaquante - 17/12/1997 - Mulhouse
3 -
GIARDINO Amandine Libéro 30/03/1995 Le Cannet
4 -
BAUER Christina Centrale 01/01/1988 Firenze
5 -
MARTIN Pauline Centrale 20/10/1995 Mougins
9 -
STOJILJKOVIC Nina Passeuse 01/09/1996 Maribor
11 -
GICQUEL Lucille Pointue 13/11/1997 Nantes
15 -
SYLVES Amandha Centrale 29/12/2000 Nantes
16 -
FIDON Juliette (C) Récep/Attaquante 28/10/1996 Legionovo (Pol)
17 -
DASCALU Alexandra Pointue 17/04/1991 Bacau
22 -
MOREELS Manon Récep/Attaquante 22/03/2001 IFVB
23 -
OLINGA ANDELA Leandra Centrale 12/08/1997 Mulhouse
45 -
NDOYE Odette Récep/Attaquante 25/08/1992 Nantes
59 -
CALEYRON Mallory Passeuse 24/10/1988 Paris
99 -
GELIN Juliette Libéro 02/11/2001 IFVB

Le staff : 

Emile Rousseaux (entraîneur principal), Félix André (entraîneur adjoint), Laurent Delacourt
(entraîneur adjoint), Emmanuel Fouchet (manager), Cédric Mangione (kiné), Sébastien Devaud (scout), Nicolas Oesterlé (médecin)