Accueil >>
HOME
01/06/2018
Golden European League : La Finlande au programme
Battue mercredi par la Hongrie (3-0), l'équipe de France féminine dispute samedi son avant-dernier match de la Golden European League en recevant la Finlande à Vandoeuvre-lès-Nancy.
Quatre matchs, quatre défaites, le bilan de l'équipe de France sur la toute nouvelle Golden European League pourrait, de l'extérieur, paraître inquiétant. Ce qui n'est pas le cas, puisque le staff de l'équipe de France, dirigé par le Belge Emile Rousseaux mais sur cette première compétition de l'année par son adjoint Félix André, a décidé de se servir de cette nouvelle épreuve pour procéder à une vaste revue d'effectif. L'objectif est en effet de ne pas passer à côté d'éventuels talents en vue du projet Génération 2024, qui vise à monter une équipe compétitive pour les Jeux Olympiques de Paris.

Beaucoup de joueuses ont donc honoré leur première sélection sur ce tournoi, ce qui explique des manques d'automatismes latents, beaucoup de fautes directes et ces revers. Reste que pour clore cette Golden European League, les Bleues, qui ont reçu le renfort cette semaine à Vandoeuvre-lès-Nancy de joueuses plus expérimentées (Helena Cazaute, Alexandra Dascalu, Safiatou Zongo...), aimeraient bien décrocher une victoire, ce qu'elles vont tenter de faire devant leur public du Palais des Sports des Nations, samedi soir face à la Finlande, et mercredi prochain pour la dernière rencontre contre la Croatie.

Déçu par le contenu de la prestation proposée mercredi dernier face à la Hongrie par ses joueuses (3-0), match au cours duquel elles n'ont pas su saisir les quelques occasions qui se sont présentées à elles, notamment au premier set, Félix André a insisté depuis sur le respect des consignes et des schémas de jeu, l'objectif étant que les fameux automatismes qui font pour l'instant défaut, s'installent peu à peu au sein de l'équipe. La Finlande, qui a gagné trois de ses quatre matchs et reste en course pour une place dans le Final Four de la Golden European League, sera-t-elle la première victime des Tricolores ? Réponse samedi.