Accueil >>
HOME
11/09/2017
Grand Champions Cup : Laurent Tillie veut un rebond
Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France dispute cette semaine la World Grand Champions Cup au Japon, qu’elle attaque mardi par un choc face au Brésil (5h40, en direct sur la chaîne L’Equipe). Son sélectionneur Laurent Tillie veut se servir de ce tournoi pour rebondir après un Euro raté.
Laurent, avez-vous digéré l’Euro ?
Non, c’est toujours une blessure. Ça fait mal de se faire éliminer tôt avec cette manière, mais nous sommes obligés de recommencer très vite, donc ça permet de ne pas trop cogiter. Nous sommes passés à côté, mais on va reconstruire. Après, si mon analyse reste la même sur ce qui nous a manqué, on constate que sur ce Championnat d’Europe, le niveau est encore monté et est devenu plus homogène, il n’y a plus de petites équipes. On a vu des équipes émergentes comme les Belges qui finissent quatrièmes et ne perdent qu’en cinq manches pour la troisième place contre les Serbes. Au niveau du jeu, on a vu une belle qualité de bloc et de service.

Comment faire face à ce style de jeu devenu majoritaire ? Faut-il continuer à essayer de jouer "malin", comme vous aimez le dire, ou s’adapter en changeant de style ?
Nous avons toujours joué malin, mais nous n’y sommes pas parvenus sur le Championnat d’Europe. Si on rentre un peu dans le détail, sur le service, domaine sur lequel nous avions beaucoup insisté et progressé en quatre-cinq ans en le travaillant vraiment tous les jours, nous n’avons pas réussi à mettre nos adversaires en difficulté et nous avons fait beaucoup de fautes, nous avons péché sur un secteur qui était fort. Le bloc, nous savions que nous étions une des équipes les moins stables, mais nous avions fait une première partie d’été très performante à ce niveau, alors qu’en Pologne, nous sommes passés à côté. Tout comme nous sommes passés à côté en attaque, en réception, en défense, nous avons raté notre Championnat d’Europe à tous les niveaux. Après, nous nous remettons en question, bien sûr, nous essayons de comprendre pourquoi ça a péché et nous allons en tirer des enseignements.

Comment abordez-vous cette Grand Champions Cup ?
C’est une superbe compétition avec de très belles équipes. Nous sommes encore un peu groggy, avec des joueurs toujours blessés donc absents, mais nous y allons pour reconstruire. Si nous sommes là, c’est que nous avons mérité notre place par nos résultats, il va falloir assumer notre rang et se battre pour montrer que même blessés, nous voulons performer et faire honneur à cette invitation.

Avec quel groupe disputez-vous cette compétition ?
Nous sommes douze : les mêmes joueurs qu’au Championnat d’Europe, moins Earvin Ngapeth, qui doit encore soigner son dos, et Kevin Le Roux, qui a besoin de se ressourcer avant d’attaquer un gros Championnat, éprouvant physiquement, en Russie (avec le Dinamo Moscou).

Pouvez-vous nous parler de vos cinq adversaires au Japon ?
Dans l’ordre, on attaque par le Brésil qui est une équipe magnifique qu’on ne présente plus ; on enchaîne avec le Japon qui a vraiment performé cette année avec un jeu toujours très compliqué, technique et rapide, les Etats-Unis, qu’on a battus cette saison mais qui récupèrent Anderson et Holt, ça s’annonce vraiment difficile parce que c’est une équipe très physique, technique et mentalement très forte, qui pratique un jeu équilibré et dense. Après, on jouera l’Italie qui, comme nous, est sortie un peu tôt du Championnat d’Europe et cherche sa stabilité, pour finir par l’Iran, une équipe au style de jeu assez similaire au nôtre, qui se repose beaucoup sur la vitesse, la défense, l’explosivité en attaque, ça sera intéressant de nous confronter à eux, d’autant que nous ne les avons pas rencontrés depuis longtemps.

Sur quel ressort psychologique allez-vous jouer pour remobiliser vos joueurs ?
Le discours, c’est déjà assumer cette invitation. OK, nous sommes sortis battus et abattus du Championnat d’Europe, mais la vie du sport de haut niveau, c’est de se relever et de repartir. Il ne faudra pas s’attendre à jouer parfaitement bien, mais on va essayer de retrouver du rythme et prendre du plaisir.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

World Grand Champions Cup, mode d'emploi. Créée en 1993, la World Grand Champions Cup est un tournoi par invitation qui se déroule tous les quatre ans au Japon, le Brésil l'a remportée quatre fois, dont les trois dernières éditions, l'Italie et Cuba une. Elle est une sorte de Coupe des Confédérations qui réunit le pays organisateur, qualifié d'office, quatre champions continentaux (Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie) et un invité. Elle se dispute sous la forme de Round Robin, championnat dans lequel chaque équipe s'affronte une fois, le vainqueur étant celui qui compte le plus grand nombre de victoires (puis de points, meilleur ratio de sets/points...). 


PROGRAMME et RESULTATS

 

MATCHS A NAGOYA (Heures françaises)

12/09/2017
5:40 FRANCE / BRESIL
8:40 ITALIE / IRAN
12:10 JAPON / ETATS-UNIS


13/09/2017
5:40 BRESIL / ITALIE
8:40 ETATS-UNIS / IRAN
12:10 JAPON / FRANCE


MATCHS A OSAKA (Heures françaises)

15/09/2017
5:40 IRAN / BRESIL
8:40 FRANCE / ETATS-UNIS
12:10 ITALIE / JAPON

16/09/2017
5:40 ETATS-UNIS / BRESIL
8:40 FRANCE / ITALIE
12:10 JAPON / IRAN

17/09/2017
4:40 ITALIE / ETATS-UNIS
7:40 IRAN / FRANCE
11:10 BRESIL / JAPON


DIFFUSION SUR LA CHAINE L'EQUIPE


Diffusion des matchs de l'Equipe de France en direct
              

 

PRESSE



> Dossier de presse en téléchargement (MAJ 11sept)
 

INFOS UTILES 


>> Site officiel de la compétition
 

LE GROUPE FRANCE

 

2 - GREBENNIKOV Jénia - Libero - 13/08/90 - A.S VOLLEY LUBE SRL (ITA)
4 - PATRY Jean - Pointu - 27/12/96 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)
5 - CLEVENOT Trévor - Récep/Attaquant - 28/06/94 - PIACENZA BIANCOROSSO VOLLEY (ITA)
6 - TONIUTTI Benjamin - Passeur - 30/10/89 - ZAKSA KEDZIERZYN-KOZLE (POL)
7. TILLIE Kevin Récep/Attaquant 02/11/90 JASTRZĘBSKI WĘGIEL (POL)
8 - LYNEEL Julien - Récep/Attaquant - 15/04/90 - SHANGAI VOLLEY (CHI)
11 - BRIZARD Antoine - Passeur - 22/05/94 AZS POLITECHNIKA WARSZAWSKA (POL)
12 - BOYER Stephen - Pointu - 10/04/96 - CHAUMONT VB 52 (FRA)
14 - LE GOFF Nicolas - Central - 15/02/92 - TOP VOLLEY LATINA (ITA)
16 - BULTOR Daryl - Central - 17/11/95 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)
18 - ROSSARD Thibault - Récep/Attaquant - 28/08/93 - RESOVIA RZESZOW (POL)
21 - CHINENYEZE Barthelemy - Central - 28/02/98 T.O.A.C. T.U.C. VB(FRA)

STAFF


Entraîneur : Laurent TILLIE
Entraîneur adjoint : Vincent PICHETTE
Manager : Arnaud JOSSERAND
Docteur : Eric VERDONCK
Kinésithérapeute:  Jean-Paul ANDREA
Préparateur physique : Olivier MAURELLI
Statisticien : Paolo PERRONE