Accueil >>
HOME
25/06/2017
Ligue Européenne : L’Ukraine devant la France
La Poule B de la Ligue Européenne s’est achevée dimanche à Nantes par la victoire de l’Ukraine, qui se qualifie pour la phase finale, face à la France (25-13, 18-25, 25-14, 25-14). Les Bleues vont désormais préparer le World Grand Prix.
Après sa belle partition de la veille face au Monténégro, en dépit de la blessure au genou de sa capitaine Pauline Martin (qui avait tenu à être présente en maillot ce dimanche), l’équipe de France affrontait à La Trocardière l’Ukraine qui avait été la seule de la Poule B à la dominer la semaine dernière lors du tournoi aller de la Ligue Européenne (0-3). D’ores et déjà assurées de terminer premières avant la rencontre grâce à un meilleur ratio de sets, les Ukrainiennes ont confirmé leur domination en battant de nouveau les Françaises, cette fois en quatre sets.

Il faut dire que pour ce dernier match sans enjeu, Félix André avait décidé de faire tourner et de donner du temps de jeu à tout son groupe en alignant un six inédit, avec Marie-France Garreau Dje et Silvana Dascalu au centre, Lucille Gicquel à la pointe, Bruna Pezelj et Safiatou Zongo en réceptionneuses/attaquantes, Nina Stojiljkovic à la passe. Face à des joueuses de l’Est davantage expérimentées, les Bleues, en rouge pour l’occasion, auront été assez nettement dominées pendant trois sets par des Ukrainiennes plus puissantes (45% en attaque contre 27%), plus denses défensivement et plus expérimentées, à l’image de la Cannoise Nadiia Kodola (20 points) et de la bondissante Anna Stepaniuk (12).

Cap sur le Cameroun...

Les jeunes Françaises auront cependant réussi ce qu’aucune équipe n’était parvenue à faire depuis le début de la compétition, prendre un set à l’Ukraine, le deuxième : après avoir été menées (8-9), elles ont pris le score sur bonne série au service de Nina Stojiljkovic, dont deux aces de rang (12-9), avant d’attaquer le money-time en tête après un beau rallye conclu par Lucille Gicquel, meilleure marqueuse tricolore du soir (15 points), puis de se procurer une première balle de set à la suite de deux blocs (24-18), convertie sur une faute adverse (25-18).

Sans doute vexées par la perte de ce set, les joueuses de l’Est ont serré le jeu dans les deux sets suivants, s’imposant finalement logiquement en quatre manches, ce qui leur permettra de jouer la phase finale de cette Ligue Européenne 2017 avec la Finlande, l’Espagne et la Slovaquie. Les Bleues, deuxièmes de la poule B devant le Monténégro et la Géorgie, vont quant à elles préparer le World Grand Prix, équivalent féminin de la Ligue Mondiale, à laquelle la France participe pour la première fois de son histoire, un saut dans l’inconnu qui va les mener au Cameroun début juillet (matchs contre l’équipe locale, l’Algérie et le Venezuela) puis à Trinidad-et-Tobago. De quoi poursuivre leur apprentissage…

Les réactions :

Félix André, sélectionneur de l’équipe de France :
 "C’est une défaite encourageante, nous sommes la première équipe à prendre un set à l’Ukraine, en faisant tourner. Tout le monde a joué, j’ai vu des joueuses se faire plaisir, essayer, prendre des risques, respecter les consignes, après, on est encore loin du niveau auquel on aspire, mais nous avons des joueuses qui sont encore en gros manque de temps de jeu et se font de l’expérience en équipe de France. Le bilan du tournoi est positif, nous repartons avec ce que nous étions venus chercher, deux victoires minimum, même si on aurait voulu embêter un peu plus l’Ukraine."

Safiatou Zongo, réceptionneuse/attaquante de l’équipe de France : "C’est quand même une satisfaction d’être les seules à prendre un set à l’Ukraine, sachant que Félix avait fait tourner le six. Nous sommes rentrées dans le match sans se poser de questions, avec l’envie de donner notre maximum et de saisir la chance qu’il nous donnait de nous exprimer. C’était un peu tendu au début, mais nous avons réussi à nous libérer, nous leur avons pris un set, retenons le maximum de choses positives de ce match. On voulait aussi jouer pour Pauline, qui s’est blessée hier, ça lui a fait plaisir. A titre personnel, je suis assez contente de ce que j’ai pu montrer, je sais que le secteur de la réception n’est pas mon point fort, mais à l’attaque, j’ai essayé de me prendre le maximum de responsabilités, c’est assez positif. Je pense avoir progressé depuis le début de la saison internationale, les entraîneurs m’apportent beaucoup."
 
Lucille Gicquel, pointue de l’équipe de France : "C’était un match compliqué contre une équipe très physique au bloc, nous avons eu du mal à trouver des solutions et à passer. Après, nous avons quand même réussi à prendre un set, c’est vraiment bien contre une équipe comme ça. Nous terminons ce tournoi avec deux victoires sur trois, c’était l’objectif, donc nous sommes satisfaites. Cap maintenant sur le Cameroun, c’est une première sur le Grand Prix, une première pour nous toutes d’aller en Afrique, c’est un gros challenge."
 
 
PROGRAMME & RESULTATS

Tournoi en GEORGIE

16/06/2017
16:00 MONTENEGRO / UKRAINE 0(3 (17-25, 20-25, 14-25)
18:30 GEORGIE / FRANCE 0-3 (20-25, 11-25, 21-25)
> stats

17/06/2017
16:00 UKRAINE / FRANCE 3-0 (25-23, 25-14, 25-17)
> stats
18:30 MONTENEGRO / GEORGIE 3-1 (18-25, 25-21, 25-16, 26-18) 

18/06/2017
16:00 FRANCE / MONTENEGRO 3-1 (28-26, 25-17, 24-26, 25-18)
> stats
18:30 UKRAINE / GEORGIE 3-0 (25-12, 25-21, 25-20)
______________________________

Tournoi en FRANCE - Nantes-Rezé LA TROCARDIERE 

23/06/2017
16:00 UKRAINE / MONTENEGRO 0-3 (11-25, 12-25, 15-25)
20:00 FRANCE / GEORGIE 3-0 (25-21, 25-20, 25-17)
> stats

24/06/2017
16:00 UKRAINE / GEORGIE 3-0 (25-21, 25-20, 25-17)
19:00 FRANCE / MONTENEGRO 3-1 (25-21, 25-27, 25-23, 25-23)
> stats

25/06/2017
16:00 GEORGIE / MONTENEGRO 0-3 (18-25, 20-25, 17-25)
19:00 FRANCE / UKRAINE 1-3 (13-25, 25-18, 14-25, 14-25)
> stats            
 
 
 
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Site de la compétition :
www.cev.lu
 
 
BILLETTERIE EN LIGNE

> Cliquez ici pour acheter vos places


 
INFORMATIONS PRESSE

> Dossier de presse en téléchargement (MAJ 13 juin)

> Formulaire d'accréditation