Accueil >>
HOME
27/04/2017
Axelle Guiguet nommée directrice technique nationale de la FFVB
Thierry Braillard, Secrétaire d'Etat aux Sports, annonce la nomination officielle d’Axelle Guiguet au poste de directrice technique nationale de la Fédération Française de Volley-Ball.
Agée de 40 ans, Axelle Guiguet, formée à l’INSEP, a été sportive de haut niveau, trois fois championne de France de pentathlon moderne. Après l’arrêt de sa carrière, à 32 ans, elle a été affectée à la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports de Paris où elle a notamment été chargée de coordonner les pôles Espoirs de la région Ile-de-France et de mettre en place un réseau d’entraîneurs et de préparateurs mentaux au service de ces pôles. Elle a ensuite été DTN adjointe de la Fédération Française de Pentathlon Moderne, avant d’intégrer en août 2013 la Fédération Française de Volley-Ball, au poste de directrice technique nationale adjointe de la FFVB, notamment en charge des centres de formation des clubs professionnels et de la convention d'objectif. Depuis janvier 2017 et le départ de Cyrille Boulongne-Evtouchenko, elle assurait l’intérim à la tête de la DTN et c’est tout naturellement qu’elle a fait acte de candidature auprès du Secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard. Ce dernier, sur proposition du Président de la Fédération Française de Volley-Ball, Eric Tanguy, a nommé Axelle Guiguet Directrice Technique Nationale de la FFVB pour quatre ans.

Eric Tanguy, Président de la FFVB : « Le choix d’Axelle Guiguet me réjouit. Je travaille avec elle depuis quelque temps, j’ai pu mesurer sa capacité à manager dans l’écoute et à porter des projets. Elle va travailler main dans la main avec l’équipe de direction de la Fédération pour mener à bien les projets que nous souhaitons mettre en œuvre : le projet masculin, avec l’objectif de mettre l’équipe de France de Laurent Tillie dans les meilleures conditions pour lui permettre de continuer à avoir des résultats élevés et faire en sorte que la filière continue de produire des joueurs de haut niveau qui seront les internationaux de demain ; le projet féminin Génération 2024, bien évidemment, dont la DTN sera partie prenante ; le beach, avec dans le viseur une qualification de nos équipes pour les Jeux Olympiques de 2020 ; le Para Volley avec un objectif paralympique pour 2020 à mettre en œuvre, sans oublier le volley citoyen et la féminisation. »

Axelle Guiguet, Directrice Technique Nationale : « Je suis ravie de la confiance que m’ont manifestée le Président et le bureau de la Fédération Française de Volley-Ball en me proposant au poste de directrice technique nationale. C’est un grand plaisir et un honneur pour moi de me voir confier cette mission. Je mesure l’ampleur du travail à accomplir et j’ai très envie de m’investir sur les nombreux projets fédéraux. L’un des premiers dossiers, sur lequel j’ai déjà commencé à travailler, est le projet féminin Génération 2024, qui a été présenté récemment. L’autre grand chantier à venir ces prochaines semaines sera la rédaction du Plan de Performance Fédérale (PPF) que nous devons présenter à l’Assemblée Générale de la FFVB fin juin. A travers ce PPF, je souhaite initier une nouvelle dynamique collective qui soit partagée par les cadres techniques, que je compte associer à la rédaction de ce document, avec un objectif commun qui doit être dans toutes les têtes : les Jeux Olympiques 2024. »