Accueil >>
HOME
19/04/2018
Volleyades: On repart pour un tour à Tourcoing
Pour la deuxième année consécutive, Tourcoing accueille les Volleyades, le championnat de France des M15, de vendredi à dimanche. Un moment important de la saison.
Certains connaissent déjà le chemin, d’autres vont le découvrir. Comme l’an passé, Tourcoing accueille, dès vendredi, les Volleyades, la compétition réunissant les meilleurs M15 de France, répartis en sélections régionales. Une épreuve qui se déroulera sur trois jours, et dans dix salles de la ville, dont le Complexe sportif Léo-Lagrange qui accueillera les finales, où évolue habituellement l’équipe professionnelle de Tourcoing, victorieuse cette année de la Coupe de France.

Ce choix de rester à Tourcoing s’est fait tout naturellement. "Depuis que les Volleyades existent, il y a toujours eu cette règle un peu tacite de donner l’organisation deux ans de suite au même endroit, ça permet à l’organisateur de travailler sur deux ans, explique Rodolphe Adam, Président de la Commission Centrale des Organisations. C’est beaucoup de travail. La première année de mise en place est souvent compliquée, la deuxième année d’organisation est souvent plus légère."

Comme chaque année, ce sont plus de 500 joueurs venus de toute la France, de la métropole ou d’outre-mer, qui vont s’affronter, répartis en 21 équipes chez les garçons, et 24 chez les filles. On verra ainsi à l’œuvre, très certainement, de futurs internationaux. "C’est un évènement majeur de la Fédération, c’est l’évènement majeur de cette catégorie d’âge, rappelle Rodolphe Adam. Et c’est un évènement à multiple casquette. Déjà, il sert de support à la détection nationale pour les entrées en Pôles. La DTN ne détecte pas toujours les joueurs à cet endroit-là, on est bien d’accord, mais ça permet de confirmer ceux qu’ils ont déjà repérés, et d’en voir d’autres. D’ailleurs c’est un peu la genèse de cette compétition. Elle donne du sens au travail de toutes les ligues, à travers leur centre régional d’entraînement, ça leur permet d’avoir cette carotte au bout afin de motiver les jeunes. C’est un objectif pour eux d’être sélectionnés pour les Volleyades."

C’est aussi l’occasion pour tous les entraîneurs régionaux d’échanger sur leurs méthodes de travail, de confronter leurs expériences. "C’est stimulant", résume Rodolphe Adam. Petite nouveauté cette année, c’est la première édition des Volleyades depuis la fusion des régions. Bienvenue donc à l’équipe des Hauts-de-France, de la Nouvelle Aquitaine, du Grand Est ou de l’Occitanie. Elles devront batailler pour succéder au Languedoc et à la Lorraine, les tenants du titre.

>> Plus d'infos sur la page Facebook des Volleyades