Accueil >>
LA FFVB >> Présentation


La Fédération Française de Volley-Ball est une association loi 1901 qui possède la délégation du Ministère des Sports pour la gestion, le développement et la promotion du Volley-Ball et du Beach Volley, deux disciplines Olympiques.

Elle est présidée par Eric Tanguy depuis septembre 2015.

La FFVB compte 1421 clubs affiliés, 124 371 licenciés, 230 clubs labellisés.

Elle est structurée en 31 ligues régionales et 90 comités départementaux.

 

La FFVB a reçu la délégation du Ministère pour :


  • Organiser,  développer et  contrôler la pratique du Volley-Ball et du Beach Volley ainsi que ses disciplines dérivées : park volley, minivolley, 3x3, 4x4, Volley de Plage, en France, tant sur le Territoire Métropolitain, que dans les Départements et Territoires d’Outre-Mer, à Saint Pierre et Miquelon et à Mayotte 
 
  • Créer et maintenir un lien entre les Groupements Sportifs affiliés, ses Comités Départementaux, ses Ligues Régionales, ses Organismes Nationaux et les Fédérations Affinitaires,
 
  • Défendre les intérêts moraux et matériels du Volley-Ball, du Beach Volley, des disciplines dérivées, en France,
 
  • Entretenir toutes relations utiles avec les Organismes Sportifs Nationaux et Internationaux et avec les Pouvoirs Publics.
 
 
 
 


 

Elle assure les missions relatives à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives c’est à dire :

 
  • La promotion de l’éducation par les activités physiques et sportives,
 
  • L’accès de toutes et tous à la pratique des activités physiques et sportives,
 
  • La formation et le perfectionnement des dirigeants, animateurs, formateurs, et entraîneurs fédéraux,  
 
  • L’organisation et l’accession à la pratique des activités arbitrales, notamment pour les jeunes,
 
  • Le respect des règles techniques, de sécurité, d’encadrement et de déontologie,
 
  • La délivrance des titres fédéraux,
 
  • L’organisation de la surveillance médicale des licenciés, dans les conditions prévues par la loi n° 99-223 du 23 mars 1999,
 
  • La promotion de la coopération sportive régionale conduite par l’intermédiaire des organes déconcentrés dans les départements et territoires d’outre mer,
 
  • La représentation des sportifs dans les instances dirigeantes.