Accueil >>
HOME
28/10/2020
Transferts : Julien Lyneel, un Bleu de plus à Vibo Valentia
Julien Lyneel vient de s’engager jusqu’à la fin de la saison à Vibo Valentia où évoluent également Barthélémy Chinenyeze et Thibault Rossard.
Après deux saisons en Pologne sous les couleurs de Jastrzebski Wegiel (où Yacine Louati lui a succédé), Julien Lyneel, qui était sans club depuis la fin de son contrat, va retrouver la Serie A1 Italienne où il a déjà évolué un an, c’était en 2016-2017 sous les couleurs de Ravenne. Le réceptionneur/attaquant de l’équipe de France a en effet signé jusqu’à la fin de la saison à Vibo Valentia, comme il nous l’a confirmé : « J’étais en délicatesse avec mon genou droit la saison dernière, j’ai profité des derniers mois pour pas mal me reposer et ne pas trop le solliciter. Depuis quelques semaines, je sentais que pas mal de clubs s’activaient, Vibo Valentia m’a finalement proposé de venir, je pense qu’ils se sont dit que si je parvenais à revenir à mon meilleur niveau, ça pouvait être intéressant pour eux ».

Dans un premier temps, l’objectif du gaucher âgé de 30 ans va être de retrouver l’intégralité de ses moyens physiques : « Après six-sept mois sans volley, je travaille avec le préparateur physique du club et un kiné pour faire en sorte que mon genou soit de nouveau bien solide, on reprendra ensuite petit à petit le volley sur le terrain, mon objectif est que je puisse rejouer d’ici quelques semaines. »

Julien Lyneel n’arrive pas en territoire inconnu dans le club calabrais, puisqu’il y retrouve deux autres joueurs de l’équipe de France, le central Barthélémy Chinenyeze, qui y joue sa deuxième saison, et le réceptionneur/attaquant Thibault Rossard, arrivé l’été dernier. « C’est un élément qui a compté dans ma décision, ça a fait pencher la balance. J’aime beaucoup ces deux gars, on s’entend bien, c’est toujours plaisant d’arriver dans un club où il y a déjà des Français. »

Et un club qui a bien attaqué la saison de SuperLega, cinquième au classement avec quatre victoires pour trois défaites, confirmant des ambitions à la hausse. « Ils ont effectivement bien démarré, Thibault et Babar (le surnom de Barthélémy Chinenyeze)
sont en forme. C’est une équipe assez jeune mais avec pas mal de potentiel, la marge de progression est intéressante pour performer dans ce championnat hyper compétitif. Et j’ai l’impression que je peux apporter un petit plus, donc c’est cool. »