Accueil >>
HOME
(Miniature) Où voir les Bleus cette saison ?
Photo : www.vczenit-spb.ru
23/09/2020
Où voir les Bleus cette saison ?
La saison masculine de volley s‘apprête à reprendre un peu partout en Europe (ou a déjà repris), l’occasion de faire notre traditionnel tour des clubs des internationaux tricolores qui, cette saison, évoluent en Russie, Pologne, Italie, Allemagne, Turquie et Ligue A française.
Russie

Pour la troisième saison consécutive, le réceptionneur/attaquant Earvin Ngapeth portera les couleurs du Zénith Kazan, avec l’objectif de remporter son premier titre de champion de Russie, mais aussi de bien figurer en Ligue des champions, autrefois chasse gardée du club du Tatarstan. Dont l’un des grands rivaux cette saison sera le Zénith Saint-Pétersbourg qui affiche de grosses ambitions au regard de son recrutement, puisque sont arrivés le passeur de l’équipe de France, Antoine Brizard, après deux années à Varsovie, mais également les internationaux russes Viktor Poletaev et Egor Kliuka. Kazan attaque sa saison à domicile vendredi face à Fakel Novy Urengoy, tandis que Saint-Pétersbourg reçoit le lendemain le champion 2019, Kuzbass Kemerovo.

Pologne

Ils sont deux joueurs de l’équipe de France en PlusLiga polonaise qui a déjà débuté puisque les deux premières journées ont été jouées : le capitaine et passeur des Bleus, Benjamin Toniutti, reste fidèle à Zaksa Kedierzyn-Kozle pour la sixième saison consécutive, avec pour objectif prioritaire de décrocher un quatrième titre de champion. Zaksa a bien attaqué la saison avec deux victoires 3-0, sur le terrain de Nysa et contre Bedzin. L’autre Bleu de Pologne est le réceptionneur/attaquant Yacine Louati qui, après deux belles saisons en Italie, à Padoue et Monza, a succédé à Julien Lyneel dans les rangs de Jastrzebski Wegiel qui a également attaqué la saison par deux succès, à Zawiercie (3-2) puis contre Rzeszow (3-0). La formation polonaise a aussi bien débuté son parcours en Ligue des champions avec une victoire 3-0 au premier tour à Minsk mardi soir (13 points pour Yacine Louati).

Italie

Le plus gros des troupes françaises évolue cette saison en SuperLega italienne où trois joueurs n’ont pas bougé au cours de l’inter-saison : le pointu Stephen Boyer et le central Jonas Aguenier (Vérone) et un autre central, Barthélémy Chinenyeze (Vibo Valentia). De son côté, le libéro Jenia Grebennikov est passé de Trentino Volley à Modène, avec qui il vient de s’incliner en demi-finales de la Supercoupe d’Italie contre Pérouse (victoire 3-2 à l’aller, défaite 3-0 au retour) ; le pointu Jean Patry a quitté Top Volley Cisterna pour Milan, où il succède à Abdel-Aziz Nimir, tandis que le réceptionneur/attaquant Trévor Clevenot, après deux saisons à Milan, est de retour à Piacenza, où il avait joué deux ans auparavant et qui s’annonce très ambitieux avec dans ses rangs l’Allemand György Grozer, l’Américain Aaron Russell, les internationaux italiens Davide Candellaro et Oleg Antonov. Deux réceptionneurs/attaquants tricolores débarquent en Italie cette saison : Thibault Rossard, en provenance de Turquie (Fenerbahçe), qui évolue avec Barthélémy Chinenyeze à Vibo Valentia, et Kevin Tillie qui s’est engagé en faveur de Top Volley Cisterna.

Allemagne

Si Nicolas Le Goff a quitté Berlin pendant l’intersaison, un autre Français est arrivé dans la capitale allemande : le réceptionneur/attaquant Timothée Carle, où évoluent toujours les ex-internationaux Pierre Pujol et Samuele Tuia. La saison débute le 11 octobre par la Supercoupe contre Francfort, une semaine avant le coup d’envoi de la Bundesliga.

Turquie

Thibault Rossard parti d'Istanbul, un autre internatonal français lui a succédé dans le championnat turc : l'ancien pointu de Chaumont, Julien Winkelmuller, qui porte les couleurs d'Arkas Spor Izmir, avec lequel il a déjà joué quatre journées (une défaite, trois victoires).

Ligue A

La saison en France reprend dès le week-end prochain avec le Final Four de la Coupe de France qui réunira à Toulouse le club local, le Paris Volley, Poitiers et Tours, où évolue depuis l’année dernière le libéro international Nicolas Rossard. Deux autres joueurs de l’équipe de France évoluent en France cette saison : le central Daryl Bultor a traversé la France, passant de Sète à une ambitieuse équipe de Tourcoing, tandis que Nicolas Le Goff, après cinq ans à l’étranger (Berlin, Istanbul, Latina et de nouveau Berlin) est de retour dans le club où il a effectué ses débuts pros, Montpellier.

Ils n’ont pas encore de club

Deux joueurs de l’équipe de France n’attaqueront pas la saison comme les autres, parce qu’ils n’ont à ce jour pas trouvé de club : le réceptionneur/attaquant gaucher Julien Lyneel (voir notre interview), qui sortait de deux ans à Jastrzebski Wegiel (Pologne), et le grand central Kévin Le Roux qui n’aura finalement jamais joué en compétition officielle la saison dernière avec Pékin.