Accueil >>
HOME
18/09/2020
Final Four de la Coupe de France D : On reprend (presque) les mêmes !
Initialement prévu les 14 et 15 mars dernier, le Final Four de la Coupe de France féminine 2019/2020 se déroule samedi et dimanche au Palais des Victoires de Cannes. Le club local, vingt fois titré, sera opposé au Cannet en demi-finale, tandis que Mulhouse et Venelles se disputeront l’autre place en finale.
Changement de dates, Covid oblige, mais pas de changement de décor pour le Final Four de la Coupe de France 2019/2020 qui se dispute ce week-end au Palais des Victoires de Cannes, ni d’acteurs, avec quatre équipes qui espèrent bien, avant d’attaquer le Championnat de France de Ligue A la semaine suivante, décrocher un titre prestigieux et idéalement lancer leur saison.

La première demi-finale, samedi à 17h, met aux prises Mulhouse, seul des quatre demi-finalistes à ne pas avoir remporté la Coupe de France, à Pays d’Aix Venelles. La formation alsacienne, si elle a conservé à l’inter-saison ses internationales tricolores Helena Cazaute, Leandra Olinga Andela et Léa Soldner, ainsi que la puissante pointue camerounaise, Laëtitia Momo Bassoko, et l’Américaine Madison Bugg, a vu arriver de nombreuses recrues (Telsa Polder, Ivana Vanjak, Megan Viggars, Georgia Lamprousi, Anna Haak, Jelena Novakovic), qui effectueront donc leurs grands débuts officiels sous leurs nouvelles couleurs.

A charge pour les filles de François Salvagni d’offrir au club une première victoire en Coupe, derrière lequel il court depuis de nombreuses années (l’ASPTT a disputé et perdu quatre finales, à chaque fois contre Cannes, la dernière en 2012) et d’effacer la grosse désillusion vécue l’an dernier lors du Final Four disputé à domicile (élimination en demi-finale face à Nantes).

En face, l’adversité sera de taille avec une équipe de Venelles, qui, au vu de son recrutement cet été, affiche clairement ses ambitions pour la saison à venir, puisque de l’équipe qui a disputé l’exercice 2019/2020, seule la centrale internationale française Marie-France Garreau-Dje est encore là ! Le nouvel entraîneur, l’Italien Alessandro Orefice, venu de Cannes où il assistait Riccardo Marchesi, a puisé dans l’effectif azuréen pour constituer sa nouvelle équipe, attirant Myriam Kloster, Tanja Grbic, Fatou Diouck et Amanda Coneo ! Avec en plus les ex-Mulhousiennes Olga Trach et Laura Künzler et la prometteuse internationale française Amélie Rotar, qui sort tout juste de l’IFVB, l’effectif aixois a de quoi prétendre remporter une deuxième Coupe de France, trois ans après l’historique victoire de 2017.

L'ogre cannois face à l'ambitieux Volero

La seconde demi-finale de ce Final Four met aux prises deux équipes tout aussi ambitieuses : d’un côté, l’ogre cannois, vingt Coupes à son palmarès (la dernière en 2018) et jamais rassasié de titres, de l’autre Le Cannet qui, comme Venelles, tentera ce week-end de décrocher un deuxième titre dans une compétition qu’il a remportée en 2015. L’effectif du RCC a été lui aussi considérablement modifié par rapport à la saison dernière, puisque si la centrale française Chloé Mayer est restée, beaucoup de nouvelles joueuses sont arrivées sur la Croisette en même temps que le nouveau coach italien Filippo Schiavo : les Américaines Micay White et Carly Dehoog, les Croates Bernarda Brcic (passeuse) et Rene Sain (libéro), l’attaquante hongroise Bernadett Dekany et l’expérimentée centrale de l’équipe de France, Isaline Sager-Weider.

Là encore, un effectif taillé pour jouer les premiers rôles cette saison et pour remporter cette Coupe, ce qui sera également le cas de celui du Cannet, qui a aussi beaucoup recruté cet été en attirant la pointue américaine Nia Reed, sa compatriote centrale Ronika Stone, la passeuse autrichienne Dana Schmit, la jeune réceptionneuse/attaquante bulgare Aleksandra Georgieva, tandis que l’attaquante serbe Sara Sakradjiza est de retour au Volero, où sont restées les libéros internationales Amandine Giardino et Déborah Ortschitt, la Bulgare Eva Yaneva, la Slovaque Michaela Abrahamova et la passeuse russe Anastasiia Kornienko. Pour Amandine Giardino, ce Final Four de la Coupe de France est un bel objectif de début de saison : « C’est quand même l’opportunité de ramener un trophée à la maison, c’est important, et surtout de bien commencer la saison. On va jouer d’entrée des matchs à pression. » A commencer par cette demi-finale qui s’annonce très indécise.


 

PROGRAMME

Samedi 19 septembre
17:00 ASPTT Mulhouse - Pays d’Aix Venelles VB
20:00 Volero Le Cannet - RC Cannes

Dimanche 20 septembre
15:00 Finale ¾ 
18:00 Finale

BILLETTERIE

Achetez vos billets : cliquez ici

ESPACE MEDIAS

Demandez votre accreditation : cliquez ici
 

Téléchargez le Dossier de Presse


> Calendrier/Résultats
 
 

Les finales seront télévisées sur



et