Accueil >>
HOME
14/09/2020
Euro de Jurmala : Les Bleu(e)s en lice mardi
Plus grosse compétition d’une saison tronquée par le Covid-19, les Championnats d’Europe de Jurmala (Lettonie) débutent mardi par les premiers matchs de poules. Trois paires tricolores sont en lice, deux chez les filles, une chez les garçons
Après deux tournois en France, les championnats de France à Dunkerque et le World Tour 1 étoile de Montpellier (uniquement masculin), puis un passage par le King of Court d’Utrecht aux Pays-Bas en fin de semaine dernière, trois paires françaises attaquent ce mardi le grand rendez-vous de la saison de beach, les Championnats d’Europe, sur la plage de la « Mecque » lettonne du beach, Jurmala.

Une compétition que toutes les équipes attaquent un peu dans l’inconnu, puisque la dernière vraie confrontation internationale remonte à début mars dernier, en l’occurrence le World Tour 4 étoiles masculin de Doha. "Personne n’a de repères concernant les performances et le niveau de jeu, concède Christophe Victor, le manager du secteur beach-volley à la FFVolley. Sur des matchs à élimination directe, tout peut arriver avec le niveau de préparation des équipes actuellement. C’est un tournoi qui peut amener pas mal de surprises."

Espérons qu’elles soient bonnes pour les Français, qui, dans le tableau masculin, seront représentés par Quincy Ayé et Arnaud Gauthier-Rat, vice-champions de France à Dunkerque et également deuxièmes du World Tour de Montpellier.
 Dans une poule B relevée, ils seront opposés mercredi matin aux Polonais Piotr Kantor et Bartosz Losiak, têtes de série n°15 du tournoi. Selon leur résultat, ils affronteront ensuite soit les champions du monde russes Viacheslav Krasilnikov/Oleg Stoyanovskiy, têtes de série n°2, soit les invités lettons Ardis Bedritis/Arnis Relins. L’objectif premier ? Sortir de la poule, ce qui implique de gagner au moins un des deux matchs.

Même objectif pour les deux paires tricolores engagées dans le tableau féminin : dans la poule F, Alexandra Jupiter et Aline Chamereau affronteront les expérimentées Italiennes Marta Menegatti/Viktoria Orsi Toth (n°11, la première a été championne d’Europe en 2011), puis les Tchèques Barbora Hermannova/Marketa Slukova (n°6) ou les Lettonnes Anete Namike/Varvara Braliko (n°27).

De leur côté, les championnes de France, Alexia Richard et Lézana Placette, qui se sont distinguées au King of Court d’Utrecht en atteigant les demi-finales, auront un premier match compliqué face aux Allemandes Sandra Ittlinger/Chantal Laboureur (n°9), avant d’affronter les Espagnoles Lilliana Fernandez Steiner/Elsa Baquerizo, deux fois médaillées de bronze sur ces Championnats d’Europe (2012 et 2019), une fois d’argent (2013), ou les Norvégiennes Ingrid Lunde/Ane Guro Tveit Hjortland.

L’objectif des équipes de France sur cette compétition très dense ? « Ces championnats d’Europe comptent pour la qualification olympique, donc il va falloir aller chercher une neuvième ou une cinquième place, ce sera vraiment l’objectif, d’aller au moins à ce niveau-là », répond Christophe Victor.

Site de la compétition : cliquez ici