Accueil >>
HOME
29/08/2020
Montpellier : Ayé/Gauthier-Rat en argent
Quincy Ayé et Arnaud Gauthier-Rat ont pris la deuxième place samedi du World Tour 1 toile de Montpellier, battus en finale par les Suédois Jonathan Helvig/David Ahman.
Les années se suivent et se ressemblent pour Quincy Ayé et Arnaud Gauthier-Rat sur le World Tour 1 étoile de Montpellier ! Comme l'an dernier, les n°1 tricolores sortent du tournoi avec une médaille autour du cou, mais comme l'année dernière, ce n'est pas le métal qu'ils espéraient, puisqu'ils terminent en argent.

Vainqueurs vendredi en quarts de finale des Israéliens Faiga/Ohana (21-9, 21-19), les vice-champions de France 2020 avaient idéalement attaqué la journée de samedi par un nouveau succès en deux sets en demi-finale sur les Néerlandais Luini/Immers (21-16, 21-13).

Malheureusement pour eux, la finale, face aux Suédois Jonathan Helvig/David Ahman, tombeurs en demi-finale de l'autre paire tricolore qualifiée dans le dernier carré, composée de Timothée Platre et d'Arnaud Loiseau (21-18, 21-18), a tourné en faveur des Scandinaves, déjà auteurs la veille d'une grosse perfromance, puisqu'ils avaient sorti les têtes de série n°1, les cousins chiliens Grimalt, Marco et Esteban Grimalt. Le score : 18-21, 21-17, 15-9 pour les lauréats suédois.

La "petite finale" n'a également pas souri aux Français, puisque Timothée Platre et Arnaud Loiseau ont été privés de médaille de bronze par les Néerlandais Luini/Immers (21-19, 24-22).

"Le bilan de la journée reste correct, on est sur le podium, a réagi Arnaud Gauthier-Rat. C’est une deuxième place, on aurait bien aimé être sur la première marche, mais notre objectif est le championnat d’Europe. Dans ce tournoi, on monte en puissance, on est en forme, on ne se blesse pas, on commence à retrouver notre rythme. C’est ce qu’on voulait. On aurait aimé gagner, mais ces Suédois ont été meilleurs que nous. C’est une jeune équipe. Ils ont l’avantage d’avoir la fougue. Ils viennent d’arriver, on ne les connaît pas trop, eux ils ont pu voir nos matchs. Quand tu es une nouvelle équipe, tu as l’avantage d’arriver sans pression, en tant qu’outsiders. C’est une très bonne équipe, on va les retrouver sur le World Tour."

Avant le championnat d'Europe en Lettonie (Jurmala, 16-20 septembre), Arnaud Gauthier-Rat et Quincy Ayé pourraient passer par la Lituanie... ou les Pays-Bas. "Il y a un tournoi 1 étoile à Vilnius, mais ce n’est pas sûr que le tournoi ait lieu. Sinon, on aura peut-être une invitation pour le King of the Court, à Utrecht, un gros tournoi exhibition avec les meilleures paires du monde, ce qui pourrait être sympa. Ce sera Vilnius, Utrecht… ou rien ! C’est comme ça avec le coronavirus, il y a beaucoup d’incertitude. Nous, on est flexibles. On retourne s’entraîner, mais on est prêts à prendre l’avion pour aller jouer."