Accueil >>
HOME
30/10/2019
Coupe de France : Le tenant féminin sorti, les quarts connus
Les 8e de finale de la Coupe de France féminine et masculine ont eu lieu mardi (il reste un match à disputer) mercredi, à noter l’élimination du vainqueur féminin de l’édition 2018-2019, Saint-Raphaël. Les affiches des quarts de finale sont connues.
Saint-Raphaël ne conservera pas son titre ! Parvenue à créer la surprise la saison dernière en remportant le Final Four de la Coupe de France féminine à Mulhouse, l’équipe varoise a chuté d’entrée mardi en 8e de finale, battue en quatre sets par Mougins (25-21, 23-25, 25-19, 25-13). Une équipe de Mougins qui fera partie des huit équipes de Ligue A encore présentes au stade des quarts de finale, puisque les trois formations d’Elite (deuxième division) encore en lice en 8e de finale ont été dominées à domicile mardi : Evreux face à Vandoeuvre-Nancy (21-25, 25-20, 24-26, 16-25), Sens par Le Cannet (17-25, 16-25, 14-25) et Quimper par Cannes (14-25, 16-25, 16-25).
Dans les autres matchs entre pensionnaires de Ligue A, le choc de la soirée entre Nantes, finaliste la saison dernière, et Béziers a souri aux visiteuses qui se sont imposées au tie-break à Beaulieu (16-25, 25-21, 27-25, 17-25, 15-10) ; Pays d’Aix Venelles est allé gagner sur le terrain de Terville-Florange (25-18, 25-20, 25-13), Mulhouse a pris sa revanche sur Marcq-en-Baroeul, qui l’avait sorti la saison dernière au premier tour des playoffs de Ligue A, en s’imposant en trois manches (25-22, 25-16, 25-21), tandis que le Stade Français Paris-Saint-Cloud a gagné à Chamalières (26-28, 25-21, 27-25, 25-18).

Sept matchs des 8e de finale masculins ont également eu lieu mardi soir : le leader de Ligue A, Cannes, s’est incliné sur le terrain de Nantes-Rezé (17-25, 25-15, 25-23, 25-18), le tenant, Tours, s’est imposé à Epinal, pensionnaire d’Elite (25-18, 25-21, 25-14), même chose pour Poitiers, qui a été gagner sur le terrain du VC Michelet Halluin (25-21, 25-19, 25-18), tandis que Montpellier a dû davantage s’employer pour sortir le petit Poucet de ces 8e de finale, Lyon (Nationale 2) en quatre sets (25-18, 26-28, 25-13, 25-19).
A Toulouse, les Spacer’s ont dominé Sète (25-16, 25-22, 26-24), tandis que les deux autres matchs entre clubs de Ligue A se sont achevés au tie-break, favorable à un Chaumont renversant face à Ajaccio (21-25, 22-25, 25-17, 25-19, 15-12), et à Narbonne contre Nice (25-19, 23-25, 25-20, 21-25, 15-8).
Mercredi soir, l'affrontement entre Paris et Rennes a été extrêmement serré et a finalement tourné en faveur des joueurs de la capitale qui, menés de deux sets, ont réussi à renverser le cours de la rencontre pour s'imposer de justesse (15-25, 22-25, 25-17, 25-23, 15-13).

Les quarts de finale masculin, qui ont lieu dès la semaine prochaine, le mardi 5 novembre, sont d’ores et déjà connus : Paris jouera à domicile contre Nantes-Rezé, Narbonne recevra Poitiers, Tours-Chaumont sera l’occasion d’un remake de la finale de la saison dernière et Toulouse accueillera Montpellier.

Les quarts de finale féminins (12 novembre) : Stade Français Paris-Saint-Cloud/Le Cannet, 
Mougins/Pays d'Aix Venelles, Mulhouse/Béziers, Cannes/Vandoeuvre-Nancy