Accueil >>
HOME
28/10/2019
Ligue des champions : Les Bleu(e)s fixé(e)s
Le tirage au sort des poules de la Ligue des champions a été effectué en fin de semaine dernière, promettant plusieurs affrontements entre internationaux français côté masculin, tandis que chez les filles, les quelques Bleues concernées auront fort à faire.
Ligue des champions masculine (matchs du 3 décembre au 19 février, le premier de chaque poule et les trois meilleurs deuxièmes qualifiés pour les quarts de finale)

Dans la poule A, Trentino Volley, avec Jenia Grebennikov, croisera la route du champion de Turquie sortant, Fenerbahçe, où évolue désormais Thibault Rossard, tandis que les deux autres équipes du groupe sont le vainqueur 2019 de cette Ligue des champions, la Lube Civitanova (ex équipe de Grebennikov) et la formation tchèque de Ceske Budejovice.

Dans la poule B, le champion d'Allemagne, Berlin, avec Cédric Enard aux commandes et Nicolas Le Goff dans l'effectif, aura fort à faire avec deux équipes russes, le champion sortant Kuzbass Kemerovo, qui a mis fin à la domination du Zénith Kazan la saison dernière, et Novy Urengoy, la quatrième formation de la poule étant Ljubljana (Slovénie).

Dans la poule C, le Zénith Kazan d'Earvin Ngapeth affrontera le troisième du dernier Championnat de Pologne, Jastrzebski Wegiel, emmené par Julien Lyneel, les Turcs de Halkbank Ankara et les Néerlandais de Maaseik.

Dans la poule D, Tours, avec son libéro international Nicolas Rossard, retrouvera Pérouse et Wilfredo Leon, déjà affrontés la saison dernière, le TVB sera également opposé à Varsovie du duo tricolore Antoine Brizard-Kevin Tillie, la quatrième équipe sera connue à l'issue des tours préliminaires.

Enfin dans la poule E, Zaksa, le champion de Pologne emmené par Benjamin Toniutti, sera opposé aux Allemands de Friedrichshafen (où a évolué le passeur des Bleus), aux Belges de Roeselare et à une équipe issue de la phase préliminaire.

Ligue des champions féminines (matchs du 19 novembre au 18 février, même formule) 

Du côté de la compétition féminine, les deux clubs français en lice auront fort à faire pour sortir de leur poule : Nantes, avec Lucille Gicquel, Amandha Sylves et Odette Ndoye, sera dans la poule D avec les Italiennes de Conegliano, sur le podium des trois dernières éditions (finalistes en 2017 et 2019, troisièmes en 2018), les Roumaines d'Alba Blaj et soit les Hongroises de Budapest, soit les Albanaises du Partizan Tirana.

Cannes, où joue la centrale Chloé Mayer, évoluera dans la poule E avec deux équipes russes, le Dinamo Moscou et Ekaterinburg, et une Bulgare (Plovdiv). Enfin dans la poule B, Maribor, le club slovène de la passeuse tricolore Nina Stojiljkovic, affrontera le quadruple champion d'Europe turc (2011-2013-2017-2018), VakifBank Istanbul, les Italiennes de Scandicci et les Russes du Lokomotiv Kaliningrad.