Accueil >>
HOME
(Miniature) Les Bleus à Tokyo !
Photo : CEV
10/01/2020
Les Bleus à Tokyo !
Ils l’ont fait ! Opposés à l’Allemagne vendredi soir en finale du Tournoi de qualification olympique de Berlin, les joueurs de l’équipe de France se sont imposés magistralement en trois sets (25-20, 25-20, 25-23), gagnant ainsi leur ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Un véritable exploit pour les Bleus de Laurent Tillie.
Tokyo les voilà ! Arrivés à Berlin le week-end dernier escortés de quelques doutes nés des absences de certains joueurs, des pépins physiques d’autres, les Bleus ont réussi un superbe exploit en remportant le Tournoi de qualification olympique européen de Berlin qui ne délivrait un billet pour Tokyo qu’à son vainqueur. Partis sur les chapeaux de route face à la Serbie (3-0), freinés par la Bulgarie (2-3), battus par les Pays-Bas sans conséquence (2-3), les hommes de Laurent Tillie auront réussi deux derniers matchs de très haute volée, renversant jeudi la Slovénie en demi-finale (3-2) après une partie mal engagée, avant de sortir le match qu'il fallait vendredi en finale contre l’Allemagne. 

Face à une Mannschaft poussée par son public, les Bleus, avec Yacine Louati et Antoine Brizard titularisés aux places de Kevin Tillie et Benjamin Toniutti, auront fait preuve d’un grand calme et d’une maîtrise parfaite pendant trois sets, faisant la différence dans le premier grâce à cinq points consécutifs (de 16-16 à 21-16) sur une bonne série au service d’un Earvin Ngapeth qui aura assumé son rôle de leader (12 points), mais également grâce à un énorme Nicolas Le Goff, auteur de 4 blocs dans ce set initial (11 points au total).

La première manche en poche (25-20), les hommes de Laurent Tillie vont montrer le même sérieux dans la seconde, grâce aux excellents ballons distillés par leur passeur Antoine Brizard, tour à tour à destination de la révélation française du tournoi, le pointu Jean Patry (14 points, 56% de réussite offensive), et de ses centraux Nicolas Le Goff et Barthélémy Chinenyeze (10 points, 82% en attaque !
), impeccables pendant tout le match, le libéro Jenia Grebennikov faisant preuve d’une stabilité à toute épreuve en réception. Yacine Louati, qui aura lui aussi éclaté au plus haut niveau mondial pendant ce TQO, clôt ce second set (25-20), reste à enfoncer le clou.

Vexés, les partenaires du puisant Gyorgy Grozer (20 points) réagissent en prenant plusieurs fois le score (10-13, 16-18), mais les Bleus ne les lâchent jamais d’une semelle, passent devant dans le money-time (23-21), se font peur (23-23), avant un sixième bloc décisif de Le Goff (24-23) et, comme un symbole, un ace de Ngapeth pour conclure (25-23) qui envoie la France au paradis nippon.

Finalistes malheureux de ce TQO de Berlin il y a quatre ans (ils avaient réussi à se qualifier pour les Jeux lors d’u dernier tournoi en juin), ces Bleus, sortis déçus en septembre de leur Euro (quatrième place à domicile), offrent, avec une équipe remaniée de moitié, une cinquième participation aux Jeux à la France, une deuxième de rang. Et nul doute que s’ils font preuve au Japon du même état d’esprit affiché que lors de ce TQO, ils sauront effacer la déception des JO de Rio (élimination après la phase de poules)...

Les réactions :

Laurent Tillie (entraîneur de l’équipe de France) :
« On aurait tellement aimé avoir une médaille à l’Euro chez nous il y a trois mois que cette qualification est un peu notre médaille. Malgré cette déception du Championnat d’Europe, on a réussi à se remettre en selle. Ça semblait impossible avec tous les petits problèmes qu’on a eus, donc réussir à se qualifier, c’est tout bonnement incroyable, on avait tellement envie d’aller à Tokyo…»

Jean Patry, pointu de l’équipe de France : « Avec ce 3-0, on peut dire qu’on a bien maîtrisé cette rencontre, je n’en reviens pas, je ne pensais pas qu’on serait capables de maîtriser une finale comme ça avec un enjeu aussi important, on n’a pas tremblé du début à la fin. Même dans le troisième, on est un peu derrière, mais on arrive à ne pas s’inquiéter, à trouver des ressources et petit à petit à grappiller des points pour passer les premiers la ligne d’arrivée, c’est incroyable ! Je n’arrive pas à réaliser ce qu’on a réussi à faire en cinq jours, personne n’aurait parié sur nous. C’est une émotion de dingue, parce que c’est les JO ! »

Jenia Grebennikov, libéro de l’équipe de France : « Je suis mort, émotionnellement et physiquement, mais c’est une expérience incroyable, c’est trop beau. Personne n’y croyait, on avait fait une préparation très courte, pas du tout intense, parce qu’on s’entraînait peu pour récupérer physiquement, et là, on arrive au bout… On a fait preuve de beaucoup de sérieux et de contrôle dans cette finale, avec beaucoup de puissance au service, on a réussi à faire déjouer les Allemands qui jouaient super bien depuis le début du tournoi, on a été très agressifs, concentrés sur chaque chose, on les a mis en difficulté en réception, ça nous a permis de bien défendre et de bloquer. »

 
RÉSULTATS ET PROGRAMME DES RENCONTRES

05/01/2020

FRANCE / SERBIE 3-0 (25-21, 25-21, 25-22)
> La feuille de match
> Les photos
SLOVÉNIE / BELGIQUE 3-0 (25-23, 28-26, 25-20)
RÉP. TCHÈQUE / ALLEMAGNE 0-3 (19-25, 22-25, 20-25)

06/01/2020

PAYS-BAS / SERBIE 0-3 (18-25, 18-25, 17-25)
BULGARIE / FRANCE 3-2 (25-23, 17-25, 25-22, 19-25, 15-8)
> La feuille de match
> Les photos
BELGIQUE / ALLEMAGNE 0-3

07/01/2020

BULGARIE / PAYS-BAS 3-0 (25-19, 25-16, 25-15)
BELGIQUE / RÉP. TCHÈQUE (18-25, 23-25, 24-26)
ALLEMAGNE / SLOVÉNIE 2-3 (34-32, 20-25, 25-19, 21-25, 12-15)

08/01/2020

SERBIE / BULGARIE 3-2 (21-25, 26-24, 22-25, 25-20, 13-15)
SLOVÉNIE / RÉP. TCHÈQUE 3-1 (25-12, 28-26, 19-25, 28-26)
FRANCE / PAYS-BAS 2-3 (25-21, 25-20, 22-25, 19-25, 12-15)
> La feuille de match
> Les photos

09/01/2020 1/2 FINALES

FRANCE / SLOVÉNIE 3-2 (13-25, 22-25, 25-14, 25-21, 15-9)
> La feuille de match
> Les photos
ALLEMAGNE / BULGARIE 3-1 (25-20, 25-23, 20-25, 25-23)

10/01/2020 FINALE

FRANCE / ALLEMAGNE 3-0 (25-20, 25-20, 25-23)
> La feuille de match
> Les photos


DIFFUSION DES MATCHS 

Tous les matchs de l'Equipe de France sont diffusés en direct sur La Chaîne L'Equipe
Commentaires : Xavier Richefot, Frantz Granvorka

 
L'EQUIPE DE FRANCE

Passeurs : Benjamin Toniutti (Zaksa Kedzierzyn-Kozle/Pologne, capitaine), Antoine Brizard (Varsovie/Pologne)

Réceptionneurs/attaquants : Kevin Tillie (Varsovie/Pologne), Julien Lyneel (Jastrzebski Wegiel/Pologne), Earvin Ngapeth (Zénith Kazan/Russie), Yacine Louati (Monza/Italie), Timothée Carle (Callipo Sport/Italie)

Pointus : Jean Patry (Top Volley Cisterna/Italie), Julien Winkelmuller (Chaumont)

Centraux : Kévin Le Roux (Pékin/Chine), Nicolas Le Goff (Berlin/Allemagne), Barthélémy Chinenyeze (Callipo Sport/Italie), Daryl Bultor (Arago Sète)

Libéro : Jenia Grebennikov (Trentino Volley/Italie)

Le staff : Laurent Tillie (entraîneur), Arnaud Josserand (entraîneur adjoint), Pascal Foussard (team manager), Eric Verdonck (médecin), Olivier Maurelli (préparateur physique), Jérôme Piquet (kiné), Paolo Perrone et Thomas Bortolossi (scouts)


INFORMATIONS BILLETTERIE

Cliquez ici pour la billetterie en ligne

INFORMATIONS PRESSE

 Télécharger le dossier de presse