Accueil >>
HOME
(Miniature) TQO : Les Bleus héroïques et en finale !
Photo : CEV
09/01/2022
TQO : Les Bleus héroïques et en finale !
Incroyable équipe de France ! Au bord du gouffre après avoir été menée de deux sets par la Slovénie en demi-finale du Tournoi de qualification olympique de Berlin, la formation de Laurent Tillie a renversé la situation pour s'imposer en cinq sets (13-25, 22-25, 25-14, 25-21, 15-9). Il lui faudra battre l'Allemagne vendredi pour décrocher son billet olympique pour Tokyo.
Quelle remontada ! Dominée pendant deux sets de la tête et des épaules par une Slovénie alors sur un nuage, puis menée de quatre points (3-7) dans le troisième et d’entrée de quatrième (1-4), l’équipe de France est revenue de nulle part pour s’imposer finalement en cinq sets après un tie-break qui, cette fois, lui aura souri, grâce notamment à la réussite insolente au service d’Antoine Brizard, auteur de trois aces consécutifs à ce moment-clé du match. Voilà ces Bleus, arrivés à Berlin avec des absents (Thibault Rossard, Trévor Clevenot, Stephen Boyer), des joueurs en souffrance (Kévin Le Roux, Julien Lyneel) et donc des doutes, à une victoire de la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo et c’est en soi déjà un exploit.

Car face à ces Slovènes vice-champions d’Europe à Paris en septembre dernier et invaincus depuis leur entrée dans ce TQO, les hommes de Laurent Tillie n’ont d’abord vu que des ballons à terre, assénés à tour de rôle par le pointu Toncek Stern (20 points au final), les attaquants Tine Urnaut (14 points) et Klemen Cebulj (13), le libéro Jani Kovacic se chargeant de son côté de ramasser aux quatre coins du terrain toutes les attaques tricolores. Après deux manches à sens unique (13-25, 22-25) et un début de troisième mal embarqué, on ne voyait pas comment les Tricolores pouvaient inverser la tendance, mais peu à peu, les Bleus ont réussi à bloquer les attaquants adverses, avant d’enchaîner en milieu de set sept points de rang (de 9-10 à 16-10), dont trois aces de Jean Patry, encore le patron offensif sur le terrain (22 points), et deux blocs d’Antoine Brizard, dont l’entrée aura été décisive (7 points, 4 blocs et 3 aces).

Cette troisième manche en poche après un bloc signé Yacine Louati (25-14), les Tricolores vont littéralement écoeurer leurs adversaires au contre dans la quatrième (8 blocs pour 15 au total), égalisant à deux sets partout (25-21), avant le récital Brizard dans le tie-break, bien secondé par Earvin Ngapeth (18 points, dont 4 blocs) et une paire de centraux Barthélémy Chinenyeze-Nicolas Le Goff qui aura joué juste. C’est d’ailleurs à ce dernier, à domicile (il évolue en club à Berlin), qu’est revenu le mot de la fin (15-9), son ultime attaque envoyant les Bleus en finale, point final d’une remontée qui n’est pas sans rappeler celle de la demi-finale de l’Euro 2015 contre la Bulgarie à Sofia. A l’époque, les troupes de Laurent Tillie avaient enchaîné par une ultime victoire synonyme de titre… face à la Slovénie, espérons pour eux que l’histoire se répète et qu’ils achèvent vendredi soir ce TQO par un succès face à l’Allemagne devant son public (tombeuse de la Bulgarie 3-1), ce qui les enverrait à Tokyo en juillet prochain !

Les réactions :

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France :
« La Slovénie a archi-dominé les deux premiers sets, avec une qualité de service, de bloc et d’attaque incroyable, nous n’arrivions pas à les mettre en difficulté, mais on a réussi à rester patients et à continuer à y croire.
 Et puis tout doucement, la pression s’est inversée, on a changé quelques consignes tactiques sur le pointu, les rentrées de Yacine et d’Antoine ont fait qu’on a retrouvé du rythme, chacun a apporté sa pierre, ça a été une victoire collective. C’est ce qui fait la beauté du sport et de cette équipe. Maintenant, on va essayer de récupérer, parce qu’on a dépensé beaucoup d’énergie et beaucoup d’émotions, mais on est encore vivants. »

Jean Patry, pointu de l’équipe de France : « Ils ont vraiment bien débuté avec un peu de réussite, ils nous ont marché dessus, nous, on a été inexistants pendant deux sets. Et dans le troisième, on s’est dit qu’on n’avait plus rien à perdre et que de toute façon, ça allait tourner. Ils étaient trop en réussite pour que ça ne change pas à un moment, donc on a continué à y croire, on s’est battus jusqu’au bout, c’est ce qui fait la force de cette équipe, ça nous a réussi. Ce match nous montre que rien n’est perdu et si c’est dur demain en finale, on s’en rappellera et on ne lâchera rien. On est vraiment remontés pour aller jusqu’au bout. »

Nicolas Le Goff, central de l’équipe de France : « Je ne sais pas comment on s’en est sortis, parce qu’à l’issue des deux premiers sets, ils étaient injouables. On faisait quelques erreurs, mais on n’était même pas énervés, parce qu'il n’y avait pas de solution face à cette équipe qui jouait à la perfection et à qui tout réussissait. Après, on a vu dans le troisième set que sur deux-trois points, la chance était de notre côté, et psychologiquement, ça a fait la différence. Petit à petit, on est remontés et le fait d’avoir gagné le troisième set assez largement nous a redonné un coup d’oxygène. Je ne sais pas comment on a gagné le match, mais on l’a gagné. C’est exceptionnel, mais ce n’est malheureusement pas encore assez. Et si demain on gagne, ça ne sera qu’un début parce que c’est aux JO qu’il faudra faire un résultat. »

RÉSULTATS ET PROGRAMME DES RENCONTRES

05/01/2020

FRANCE / SERBIE 3-0 (25-21, 25-21, 25-22)
> La feuille de match
> Les photos
SLOVÉNIE / BELGIQUE 3-0 (25-23, 28-26, 25-20)
RÉP. TCHÈQUE / ALLEMAGNE 0-3 (19-25, 22-25, 20-25)

06/01/2020

PAYS-BAS / SERBIE 0-3 (18-25, 18-25, 17-25)
BULGARIE / FRANCE 3-2 (25-23, 17-25, 25-22, 19-25, 15-8)
> La feuille de match
> Les photos
BELGIQUE / ALLEMAGNE 0-3

07/01/2020

BULGARIE / PAYS-BAS 3-0 (25-19, 25-16, 25-15)
BELGIQUE / RÉP. TCHÈQUE (18-25, 23-25, 24-26)
ALLEMAGNE / SLOVÉNIE 2-3 (34-32, 20-25, 25-19, 21-25, 12-15)

08/01/2020

SERBIE / BULGARIE 3-2 (21-25, 26-24, 22-25, 25-20, 13-15)
SLOVÉNIE / RÉP. TCHÈQUE 3-1 (25-12, 28-26, 19-25, 28-26)
FRANCE / PAYS-BAS 2-3 (25-21, 25-20, 22-25, 19-25, 12-15)
> La feuille de match
> Les photos

09/01/2020 1/2 FINALES

FRANCE / SLOVÉNIE 3-2 (13-25, 22-25, 25-14, 25-21, 15-9)
> La feuille de match
> Les photos
ALLEMAGNE / BULGARIE 3-1 (25-20, 25-23, 20-25, 25-23)

10/01/2020 FINALE

FRANCE / ALLEMAGNE



DIFFUSION DES MATCHS 

Tous les matchs de l'Equipe de France sont diffusés en direct sur La Chaîne L'Equipe
Commentaires : Xavier Richefot, Frantz Granvorka

 
L'EQUIPE DE FRANCE

Passeurs : Benjamin Toniutti (Zaksa Kedzierzyn-Kozle/Pologne, capitaine), Antoine Brizard (Varsovie/Pologne)

Réceptionneurs/attaquants : Kevin Tillie (Varsovie/Pologne), Julien Lyneel (Jastrzebski Wegiel/Pologne), Earvin Ngapeth (Zénith Kazan/Russie), Yacine Louati (Monza/Italie), Timothée Carle (Callipo Sport/Italie)

Pointus : Jean Patry (Top Volley Cisterna/Italie), Julien Winkelmuller (Chaumont)

Centraux : Kévin Le Roux (Pékin/Chine), Nicolas Le Goff (Berlin/Allemagne), Barthélémy Chinenyeze (Callipo Sport/Italie), Daryl Bultor (Arago Sète)

Libéro : Jenia Grebennikov (Trentino Volley/Italie)

Le staff : Laurent Tillie (entraîneur), Arnaud Josserand (entraîneur adjoint), Pascal Foussard (team manager), Eric Verdonck (médecin), Olivier Maurelli (préparateur physique), Jérôme Piquet (kiné), Paolo Perrone et Thomas Bortolossi (scouts)


INFORMATIONS BILLETTERIE

Cliquez ici pour la billetterie en ligne

INFORMATIONS PRESSE

 Télécharger le dossier de presse