Accueil >>
HOME
(Miniature) Europe : Première pour Tours
Photo : CEV
20/12/2019
Europe : Première pour Tours
Toutes les coupes européennes étaient au programme de la semaine, chez les hommes et chez les femmes. Jeudi, Tours s'est relancé en Ligue des champions en allant gagner sur le terrain du Benfica Lisbonne. Grosse performance mardi pour les filles de Cannes, invaincues après leur succès sur le Dinamo Moscou.
Ligue des champions masculine (3e journée de la phase de poules)

Dans la poule A, Trentino Volley et Jenia Grebennikov, difficiles vainqueurs la semaine dernière de Fenerbahçe, se sont cette fois facilement imposés à domicile jeudi contre les Tchèques de Ceske Budejovice (25-11, 25-16, 25-21), tandis que Fenerbahçe, sans Thibault Rossard, touché à la cheville, a été dominé à domicile par le champion d’Europe en titre, la Lube Civitanova, en quatre sets (15-25, 19-25, 25-20, 17-25).

Dans la poule B, Berlin et Nicolas Le Goff, après leur défaite la semaine dernière face à Fakel Urengoy, se sont de nouveau inclinés mercredi face à un club russe et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du champion en titre, Kuzbass Kemerovo, qui a poursuivi son sans-faute depuis le début de la phase de poules en venant s'imposer 3-1 dans la capitale allemande (25-17, 25-23, 19-25, 25-19). Nicolas Le Goff a inscrit 4 points.


Dans la poule C, le Zénith Kazan avec Earvin Ngapeth, titulaire lors des deux premiers sets (4 points, 4/10 en attaque), est allé s'imposer mercredi à Ankara face à Halkbank (24-26, 25-23, 25-20, 25-22). Jastrzebski Wegiel, la formation polonaise de Julien Lyneel (deuxième libéro), a battu les Belges de Maaseik jeudi (25-17, 25-20, 25-21).

Dans la poule D, Varsovie, après avoir été battu la semaine dernière à Lisbonne face à Benfica, a subi une deuxième défaite de rang : les partenaires d'Antoine Brizard (7 points dont 3 blocs et 2 aces) et de Kevin Tillie (6 points) se sont inclinés
 mardi soir à domicile face à Pérouse et sa star Leon (25 points) en quatre sets (17-25, 25-23, 21-25, 24-26). Tours et Nicolas Rossard ont remporté leur premier succès de la compétition jeudi en allant battre Benfica en quatre manches (25-20, 20-25, 25-22, 25-18).

Enfin dans la poule E, tout va bien pour Zaksa et Benjamin Toniutti, qui ont enchaîné un troisième succès de suite en trois sets, vainqueurs mercredi à Friedrichshafen (25-23, 25-22, 25-20), où a évolué par le passé le capitaine de l’équipe de France, par ailleurs élu MVP de la rencontre.

Ligue des champions féminine (3e journée de la phase de poules)


Phase aller parfaite pour Cannes qui, mardi soir, a dominé le Dinamo Moscou en trois sets (25-22, 28-26, 25-22) au Palais des Victoires, soit la troisième victoire en trois matchs pour l'équipe de Riccardo Marchesi, en tête de la poule E à mi-parcours de cette phase de poules.

Dans la poule D, Nantes a en revanche subi sa pemière défaite, dominé dans un Palais des Sports de Beaulieu bien garni par les Italiennes de Conegliano, sur le podium des trois dernières éditions de la Ligue des champions (deuxièmes en 2017 et 2019, troisièmes en 2018). Les partenaires de Lucille Gicquel (12 points, 33% en attaque, 1 bloc) et d'Amandha Sylves (7/10 en attaque) se sont inclinées en trois sets (22-25, 18-25, 22-25).

Dans la poule B, les Slovènes de Nova KBM Branik Maribor, avec la passeuse tricolore Nina Stojiljkovic, ont été battues mercredi à Sienne par les Italiennes de Scandicci (25-16, 25-22, 25-16).

Coupe de la CEV

On jouait mercredi les 16e de finale retour de la Coupe de la CEV : côté masculin, Ajaccio, après sa victoire 3-0 à l’aller au Palatinu, s'est imposé de nouveau face à l'équipe suisse d'Amriswil (Suisse), cette fois au tie-break (25-23, 21-25, 25-17, 18-25, 15-8). Les Corses affronteront les Bosniens de Brcko en 8e de finale. De son côté, Chaumont battu 3-0 à l'aller en Russie, a réussi à renverser la situation chez lui face au Lokomotiv Novosibirsk (25-16, 25-19, 25-20), les partenaires de Raphaël Corre (2 points) se faisant finalement éliminer au golden set (12-15).

Même sort cruel chez les filles pour Mulhouse : emmenées par Héléna Cazaute (15 points) et une Leandra Olinga en feu (18 points, 9/11 en attaque, 7 blocs et 2 aces), les "Postières", battues 3-2 à l'aller, ont réussi à dominer les Polonaises de Rzeszow, dirigées par Stéphane Antiga
, sur le même score après avoir pourtant été menées de deux sets (24-26, 22-25, 25-23, 25-13, 25-12), avant de s'incliner au golden set (13-15). Le Cannet n'a pas joué pas ce tour, le CSM Bucarest, son adversaire roumain, n’ayant plus de section féminine professionnelle, le Volero sera opposé aux Suissesses de Düdingen Fribourg en 8e de finale.

Challenge Cup

Là encore, on jouait mercredi les 16e de finale retour, avec la qualification à la clé pour les deux clubs français en lice : Montpellier a confirmé sa victoire de l'aller face aux Suisses de Lucerne, de nouveau battus en trois sets (25-20, 25-18, 25-13), même chose pour Rennes qui est allé s'imposer 3-0 à Schönenwerd (25-18, 25-17, 25-17). Le MUC affrontera en 8e les Néerlandais de Groningen ou les Hongrois de Kaposvar, les Bretons les Slovaques de Nitra.

De son côté, Milan, avec un Trévor Clevenot efficace en attaque (10/12 pour un total de 15 points), a balayé chez lui les Albanais de Shijak en 16e de finale aller mercredi (25-9, 25-15, 25-7), avant de remettre ça jeudi pour le match retour (25-14, 25-11, 25-21), les deux rencontres ayant eu lieu à Milan pour cause de tremblement de terre qui a touché Shijak fin novembre. La formation lombarde sera opposée aux Croates de Kastela en 8e de finale.


Côté féminin, qualification tranquille pour Bacau, la formation roumaine d’Alexandra Dascalu, face aux Portugaises de Ponta Delgada (3-0 à l'aller, 3-1 au retour avec 9 points pour la Française), et pour Béziers, qui a dominé deux fois 3-0 les Luxembourgeoises de Walferdange. Les Angels affronteront les Finlandaises de Kuusamo en 8e de finale, tandis que Bacau sera opposé aux Allemandes de Dresde.