Accueil >>
HOME
(Miniature) France-Finlande : Une autre histoire
Photo : FFVolley
20/09/2019
France-Finlande : Une autre histoire
Auteur A.C., à Nantes
Après une phase de poule parfaite à Montpellier, ponctuée de cinq victoires en autant de matchs, l’équipe de France attaque samedi au Hall XXL de Nantes les matchs à élimination directe de l'EuroVolley 2019 par un 8e de finale contre la Finlande. Un adversaire à sa portée à condition qu'elle conserve la même attitude qu’au premier tour.
Arrivés jeudi à l’heure du déjeuner à Nantes, les joueurs de l’équipe de France ont pris le temps de se familiariser avec le deuxième théâtre de leurs rêves européens, le Hall XXL, salle de 8 000 places qui avait souri aux handballeurs tricolores lors de leur championnat du monde victorieux en janvier 2017, en raison notamment d’une ferveur populaire qui les avait littéralement portés. Les volleyeurs français espèrent qu’elle les accompagnera de la même façon lors de leur séjour nantais (s’ils se qualifient, ils affronteront mardi le vainqueur d’Italie-Turquie), comme ce fut le cas de jeudi à mercredi derniers à Montpellier.

Il faut dire que les hommes de Laurent Tillie y ont mis du leur, offrant à leurs supporters une phase de poules parfaite, avec cinq victoires nettes et surtout la manière, à savoir un jeu spectaculaire et une détermination de tous les instants qui, forcément, entraînent l’adhésion. Reste désormais à confirmer lors des matchs à élimination directe qui génèrent forcément plus de pression. "Il y a de la pression, oui, mais cette pression, je l’ai mise dès le début aux joueurs en leur disant qu’on ne jouait que des finales sur cet Euro. Je reste sur ce leitmotiv, donc contre la Finlande, on jouera aussi une finale", confie le sélectionneur Laurent Tillie.

Il reste donc quatre finales à jouer pour aller tout en haut, la première samedi (19h30) face à une équipe de Finlande, 11e nation européenne, que les Bleus n’ont plus affrontée depuis le 7 janvier 2016 lors du tournoi de qualification olympique de Berlin, match gagné 3-0 (8 des 14 joueurs tricolores présents à Nantes participaient à cette rencontre, 5 dans le camp finlandais). Sur le papier, l’adversaire est à la portée des Bleus, mais le contexte et le fait que cette équipe n’ait absolument rien à perdre rendent ce match "compliqué" aux dires de Laurent Tillie.

Les caractéristiques de la Finlande qui, dans la poule C, a terminé quatrième, avec deux victoires (Macédoine et Turquie) pour trois défaites (Slovénie, Biélorussie, Russie) ? "C’est une équipe qui joue très vite, répond le « scout » italien de l’équipe de France, Paolo Perrone. Ils ont un passeur très expérimenté (Eemi Tervaportti, passé notamment par Ajaccio et Poitiers), qui joue beaucoup au centre, c’est aussi une équipe physique, avec notamment deux centraux performants au bloc. Et il ne faut pas oublier le capitaine (Antti Siltala), lui aussi expérimenté, qui donne beaucoup d’énergie à son équipe." Laurent Tillie ajoute : "Ils peuvent nous inquiéter sur leur service et le jeu de fixation du passeur, qui joue plus en déviation par le centre, et par des phases de jeu assez atypiques. Et s’ils sont dans un bon jour, ils peuvent nous énerver à l’attaque."

Pour passer l’obstacle, les partenaires de Benjamin Toniutti devront se montrer aussi sérieux et concentrés sur leur jeu qu’à Montpellier, ce que confirme Paolo Perrone : "On doit rester à notre niveau, bien concentrés sur ce qu’on a bien fait jusqu’ici, il faudra aussi qu'il y ait du monde dans la salle pour nous soutenir." Ce que confirme Laurent Tillie : "A Montpellier, le public a commencé à nous suivre, j’ai trouvé que ce n’était pas un public spectateur, mais un public supporter, c’est une vraie nouveauté et c’est important. Plus ça avance, plus on en aura besoin, quel que soit l’adversaire en face." Bref, pour faire un pas de plus vers Paris et les demi-finales, son objectif affiché avant l’EuroVolley, l'équipe de France aura besoin de toutes ses forces vives, sur le terrain et en tribunes…


 


PHASES ELIMINATOIRES


Cliquez ici pour le calendrier des 1/8è et 1/4 finales en France 
Nantes - Parc des Expositions Hall XXL 
du 21 au 24 Septembre


21/09/19 19h30
  • FRANCE / FINLANDE

22/09/19 17h00
  • ITALIE / TURQUIE

24/09/19 :
  • 1/4 finale



PHASES FINALES - cliquez ici pour le calendrier des phases finales

Paris - Accorhotels Arena 
du 27 au 29 Septembre


27/09/19 
  • Demi-Finale

28/09/19 
  • Petite Finale

29/09/19 
  • Finale 
     

PROGRAMME DE L'EQUIPE DE FRANCE A MONTPELLIER


cliquez sur l'image pour l'agrandir





POULE A 

Montpellier - Sud de France Arena
du 12 au 18 septembre


12/09/19 -  20h45 


14/09/19 - 17h15 
  • GRECE / FRANCE (14-25, 18-25, 24-26)
> La feuille de match
> Les photos

15/09/19 - 17h30 
  • PORTUGAL / FRANCE 0-3 (11-25, 20-25, 23-25)
> La feuille de match
> Les photos

16/09/19 - 20h45 
  • FRANCE / BULGARIE 3-0 (25-19, 25-21, 25-14)
> La feuille de match

18/09/19 - 20h30 : 
  • FRANCE / ITALIE 3-1 (25-22, 22-25, 25-21, 25-22)
> La feuille de match

4 premiers de la poule qualifiés pour les huitièmes de finale qui se joueront à Nantes - la poule de la France croise avec celle de la Slovénie (voir ci dessous)


RANKING

COMPOSITION DES POULES



 


 

  ACHETEZ VOS BILLETS
 
Site Officiel Billetterie 

  

INFORMATIONS PRESSE



TELECHARGER LES INFOS PRATIQUES :
> Dossiers de presse, photos....


> S'accréditer pour les matchs en France


>
 Site officiel de la compétition : eurovolley.cev.eu


 

PROGRAMME TV

Tous les matchs de l'Equipe de France diffusés en direct sur :


Cliquez sur l'image pour l'agrandir





SUPPORTS DE COMMUNICATION


 
 Télécharger les visuels de la compétition