Accueil >>
HOME
(Miniature) Longuet/Haragova et Ayé/Gauthier-Rat champions de France
Alexandrine MAGUER--SPILERS
07/07/2019
Longuet/Haragova et Ayé/Gauthier-Rat champions de France
Les favoris ont eu le dernier mot ! Les paires Laura Longuet/Vendula Haragova chez les filles, Quincy Ayé/Arnaud Gauthier-Rat côté masculin ont été sacrés championnes de France de beach-volley ce dimanche au Touquet.
Et un titre de plus pour Vendula Haragova ! Championne de France à trois reprises avec son ancienne compère Michaela Formankova, la joueuse franco-tchèque a décroché ce dimanche sa deuxième couronne consécutive aux côtés de Laura Longuet, soit son cinquième titre national. Mais là où leur victoire la saison dernière n’avait guère souffert de contestation, elles ont cette fois dû puiser dans leurs ressources pour dominer en finale la paire n°1 de l’équipe de France, composée d’Alexandra Jupiter et d’Aline Chamereau en trois manches (17-21, 21-19, 16-14). Auparavant, celles qui sont invaincues sur le circuit du France Beach Volley Series depuis qu’elles sont associées (saisons 2018 et 2019) avaient battu en demi-finale Marine Kinna et Anne-Laure Margirier, tandis que le duo Jupiter/Chamereau avait écarté Alexia Richard et Lézana Placette, qui ont terminé sur la troisième marche du podium.

"Ce titre a plus de valeur que le précédent, car nous avions face à nous l’équipe de France 1, on a couru toute la finale derrière le score, mais nous avons été chercher cette victoire en faisant preuve d’agressivité et d’abnégation, s’est réjouie après le match Laura Longuet. Ce titre est à l’image de notre saison : on a terminé la saison en salle mi-mai, on n’a pas eu le temps de se reposer avec Wendy, on a beaucoup bossé pour continuer à être invaincues sur le circuit et décrocher ce titre, ça fait plaisir de voir que le travail paie."

Moins de suspense dans le tableau masculin, qui a vu la victoire de Quincy Ayé et Arnaud Gauthier-Rat, soit le premier titre national pour les deux beachers de l’équipe de France qui, après avoir battu les jeunes Timothée Platre et Théo Faure en demi-finale, ont écarté pour la médaille d’or Olivier Barthélémy et Arnaud Loiseau en deux sets (21-12, 21-12). Ces derniers avaient quant à eux dominé Jérémy Silvestre et Florian Gosselin en demi-finale, battus pour la médaille de bronze par Timothée Platre et Théo Faure.

"On a su faire honneur à notre rang et nous sommes restés rigoureux pour remporter ce premier titre après une finale pendant laquelle nous avons mis beaucoup d’implication parce qu'on ne voulait pas avoir de déconvenue, a commenté après être descendu de la plus haute marche du podium Arnaud Gauthier-Rat. Ça n’avait rien d’évident car cela faisait trois semaines que je ne m’entraînais pas à cause d’une petite blessure au psoas, je venais tout juste de reprendre." Et l’intéressé, qui va dès la semaine prochaine retrouver le World Tour avec le très relevé 5 étoiles de Gstaad, de conclure à propos de ce premier sacre : "Un titre de champion de France, c’est super important pour donner de la crédibilité à notre projet que l’on veut continuer à faire grandir."