Accueil >>
HOME
(Miniature) Golden League : Les Bleues tiennent leur succès !
Photo : CEV
12/06/2019
Golden League : Les Bleues tiennent leur succès !
Au terme d'une partie riche en rebondissements, l'équipe de France a remporté mercredi à Harnes son premier succès en European Golden League, infligeant à la Croatie sa première défaite dans la poule B (25-21, 23-25, 19-25, 25-22, 21-19). Une victoire synonyme de maintien pour les Bleues qui retrouveront samedi les Croates pour le dernier match de la phase de poules.
Elle fait du bien celle-là ! Après avoir frôlé la victoire il y a deux semaines à Harnes face à l’Autriche puisqu’elles ont eu deux balles de match dans le tie-break avant de céder, les joueuses de l’équipe de France retrouvaient mercredi soir la Salle régionale Maréchal pour le premier de leurs deux affrontements de la semaine face à la Croatie. Une formation contre laquelle elles avaient remporté en 2018 dans cette même compétition leur dernier match de poule, assurant par la même occasion leur maintien en European Golden League. Le scénario s’est répété ce mercredi soir, puisqu’en arrachant un succès 3-2 au tie-break, leur premier dans la poule B (et le premier revers des Croates, jusque-là invaincues en quatre matchs), les joueuses d’Emile Rousseaux ont, comme l’an dernier, sauvé leur peau dans la compétition continentale qu'elles retrouveront en 2020.

De quoi mériter la belle ovation à la fin de la rencontre d’un public nordiste chauffé à blanc, qui aura sans cesse encouragé les Tricolores et sera passé par tous les sentiments au cours de cette partie riche en rebondissements. Une partie mal entamée par les Bleues à cause d’une réception défaillante (1-8, 6-15), avant une « remontada » (18-18) et une fin de premier set à leur avantage (25-21) face à des Croates bien trop imprécises (10 fautes dans cette manche). Dans les deux sets suivants, la France, qui alignait un six de départ avec Nina Stojlijkovic à la passe, Lucille Gicquel à la pointe, Odette Ndoye et Lisa Jeanpierre aux ailes, Elsa Descamps et Léandra Olinga Andela au centre, plus Léa Soldner en libero, va à chaque fois mener pour finalement céder, dans le money-time au deuxième (23-25), sur une série au service de Sanja Popovic-Gamma dans le troisième (de 17-17 à 17-22, puis 19-25).

Les Bleues auraient alors pu se démobiliser, mais portées par l’excellente entrée en jeu de Lara Davidovic (15 points), par la percussion d’Odette Ndoye et l’insouciance de la jeune Nordiste Manon Moreels (16 points chacune), elles vont faire toute la course en tête dans la quatrième manche, conclue par Davidovic (25-22), avant de se détacher d’entrée de tie-break (6-3 puis 12-8). Sans doute rattrapées par la pression, les Tricolores vont alors laisser les Croates revenir dans le coup (12-12), faisant craindre une issue similaire à celle du match face à l’Autriche, mais cette fois, le scénario leur sera favorable dans une fin de tie-break à haut suspense (cinq balles de match pour la France, deux pour son adversaire), une ultime faute d’une Samanta Fabris pas dans son assiette (11 points) étant synonyme de délivrance et de maintien.

La joie des Bleues n’en sera que plus belle, elles vont désormais tenter de clore cette phase de poules par un nouveau succès contre la même équipe, samedi à Varazdin, avant un repos bien mérité, et des retrouvailles, pour celles qui seront retenues, en juillet pour préparer l’EuroVolley 2019 (fin août), le grand rendez-vous de la saison.

Les réactions : 

Emile Rousseaux, entraîneur de l'équipe de France :
"La Croatie a commencé avec son équipe B, mais quand même sur les chapeaux de roue, parce que nous étions mauvais en réception. Nous sommes ensuite très bien revenus, leurs titulaires sont alors rentrées, mais elles étaient suffisamment perturbées pour nous mettre dans le match. Je suis très content, parce que sur cette rencontre, j'ai fait jouer beaucoup de filles qui ont participé à ce succès, je pense à la locale Manon Moreels qui avait raté son match en Autriche et qui, ici, devant son public, a très bien joué, Odette Ndoye aussi, beaucoup de joueuses ont montré des choses positives, c'est plutôt sympa et rassurant, parce que nous sortions de quatre défaites. C'est important qu'elles se rendent compte de ce qu'elles sont capables de faire, j'espère que ce genre de match va les aider à avoir la passion du volley-ball. Maintenant, je reste lucide, nous avons encore beaucoup de choses à travailler pour gommer nos points faibles."

Lara Davidovic, pointue de l'équipe de France :
"Cette victoire fait du bien, nous savions que nous allions affronter un adversaire d'un très bon niveau européen, avec des filles qui jouent dans de gros clubs. On a réussi à jouer notre jeu, librement, nous avons été plus patientes et plus lucides que sur les autres matchs, et, aidées par notre public, nous sommes allées chercher cette victoire. C'est très encourageant. Personnellement quand je suis entrée, j'ai voulu apporter mon dynamisme et ma détermination, je suis très contente de la prestation collective d'abord, et de ma prestation individuelle ensuite".

PROGRAMME ET RESULTATS

POULE B
FRANCE / CROATIE / AUTRICHE / HONGRIE


25 mai 2019 - 15h00
HONGRIE / FRANCE  3-1 (23-25, 25-16, 25-20, 25-19)
> Feuille de stats

29 mai 2019 - 20h00 à Tourcoing
FRANCE / AUTRICHE 2-3 (25-23, 25-21, 17-25, 20-25-14-16)
> Feuille de stats

1er Juin 2019 - 18h00 à Harnes
FRANCE / HONGRIE 1-3 (19-25, 23-25, 25-19, 21-25)
> feuille de stats

9 juin 2019 - 17h55
AUTRICHE / FRANCE 3-1 (25-13, 21-25, 25-23, 25-22, 21-19)
> Feuille de stats

12 juin 2019 - 20h00 à Harnes
FRANCE / CROATIE (25-21, 23-25, 19-25, 25-22, 21-19)
> Feuille de stats

15 juin 2019 - 19h00
CROATIE / FRANCE 


* Photos de la Compétition
 
BILLETTERIE

INFORMATIONS PRESSE

LE GROUPE FRANCE

Passeuses : Margaux Bouzinac (Terville-Florange), Mallory Caleyron-Steux (Stade Français Paris-Saint-Cloud), Pauline Martin (HPK Hameenlinna/Finlande), Nina Stojiljkovic (Quimper)

Réceptionneuses/attaquantes : Helena Cazaute (Cannes), Juliette Fidon (Béziers), Veronika Hudima (Aris Thessaloniki/Grèce), Lisa Jeanpierre (Mulhouse), Clara Martin (Béziers), Manon Moreels (IFVB), Odette Ndoye (Nantes), Bruna Pezelj (Vandoeuvre-Nancy)

Centrales : Elsa Descamps (UN Las Vegas/Etats-Unis), Clémence Garcia Carrière (Charleroi/Belgique), Pauline Martin (Venelles), Chloé Mayer (Vandoeuvre-Nancy), Leandra Olinga Andela (Mulhouse), Constance Plat (Evreux)

Liberos : Manon Bernard (Vandoeuvre-Nancy), Juliette Gelin (IFVB), Amandine Giardino (Le Cannet), Léa Soldner (Mulhouse)

Pointues : Lara Davidovic (Stade Français Paris-Saint-Cloud), Lucille Gicquel (Nantes), Julie Oliveira Souza (mougins), Maéva Orlé (HPK Hameenlinna/Finlande)