Accueil >>
HOME
(Miniature) Amical: Belle semaine pour les Bleues
Photo: Archive CEV
04/08/2019
Amical: Belle semaine pour les Bleues
Quatrième match amical en quatre jours et nouveau succès pour l’équipe de France féminine. Les Bleues, à un peu moins de trois semaines de l’EuroVolley, ont dominé la Suisse (3-1) ce dimanche à Belfort.
Le quatre à la suite ! L’équipe de France a conclu, sans réelle fausse note, sa série de quatre matchs amicaux en quatre jours, à Belfort, dans le cadre de sa préparation pour l’EuroVolley. Après avoir facilement dominé la Suède (4-0 et 4-0), puis affronté samedi les Chinoises de Shandong (25-22, 14-25, 25-22, 25-22), les Bleues enchaînaient ce dimanche contre la Suisse, l’adversaire le plus coriace sur le papier, puisque les Helvètes sont également qualifiées pour l’EuroVolley. Dans un match assez serré, les joueuses d’Emile Rousseaux ont réussi à s’imposer en quatre sets (25-22, 25-22, 17-25, 25-19).

"Quand on gagne quatre matchs de suite, c’est toujours positif, réagit le sélectionneur adjoint Félix André. On avait bien démarré contre une équipe de Suède qui était très faible. L’opposition a augmenté au fil des matchs. Hier (samedi), ce qui était appréciable c’était de voir l’équipe être en difficulté et réagir. C’est toujours dommageable de se retrouver en difficulté, même si cette équipe chinoise avait un jeu particulièrement bon qui nous a posé des problèmes, mais on a su y répondre en étant malmené deux fois dans deux sets, et en finissant par l’emporter. Aujourd’hui (dimanche), c’est un peu la même chose. On gagne 25-22, 25-22, etc, avec une équipe tournante. C’est ce qui est appréciable aussi, on a essayé beaucoup de choses, beaucoup de formules différentes. Et pourtant on a réussi à maintenir un niveau quasi constant. Ce sont des signaux positifs."

Avec un groupe de 16 joueuses (plus les joueuses de l'équipe A', qui se sont inclinées 3-1 contre Shandong dimanche matin), les Bleues ont donc bien négocié cet enchaînement de rencontres. "On est à moins de trois semaines du premier match de l’EuroVolley, rappelle Félix André. On n’avait eu que deux matchs amicaux pendant le stage de Dinard, donc on avait peu joué depuis la Golden League. Maintenant, il faut commencer à ‘’enquiller’’. Là-bas, à l’EuroVolley, on va jouer cinq matchs en six jours pour sortir de la poule. C’est un format ultra-express, difficile pour les organismes. Donc il faut qu’on se prépare à jouer sous fatigue, c’est aussi ça que l’on recherche." 

Les Bleues vont affronter une dernière fois la Suisse en début de semaine à Belfort, avant de s’envoler mercredi pour la Hongrie disputer la Savaria Cup (9-15 août), où elles joueront quatre matchs contre la Slovénie, la Grèce, l’Espagne et le pays hôte. Pour rappel, les Tricolores débuteront l’EuroVolley le 23 août avec un duel contre la Bulgarie, à Ankara (Turquie).