Accueil >>
HOME
(Miniature) Amical: Les Bleus s’offrent les Américains
Photo: Hélène MATRAT
02/08/2019
Amical: Les Bleus s’offrent les Américains
En match de préparation pour le Tournoi de Qualification Olympique (TQO), l’équipe de France a nettement dominé les Etats-Unis (3-0), vendredi soir, à Tours. Une très belle performance de la part des hommes de Laurent Tillie.
C’était une affiche de gala, d’une part, et surtout un vrai bon match de travail, d’autre part. A une semaine d’un très important Tournoi de Qualification Olympique en Pologne (9-11 août à Gdansk), l’équipe de France a dominé les Etats-Unis (3-0), vendredi soir en amical, à Tours. Face à des Américains qui préparent également leur TQO, les Bleus ont pris leur revanche de la dernière Volleyball Nations League, où ils avaient perdu deux fois contre cet adversaire (3-1 à Cannes, puis 3-1 lors des Finales à Chicago).

Comme la veille lors d’un match d’entraînement (3-1), les hommes de Laurent Tillie ont donc pris le meilleur sur la formation emmenée par Matthew Anderson, le joueur de Kazan, sans laisser le moindre set en route (25-22, 25-18, 25-18). Après une belle Marseillaise qui s’est terminée a cappella dans les travées de Grenon, les Bleus ont bien débuté la rencontre, pour rafler la première manche après une attaque au centre (25-22). Puis avec notamment une belle série au service d’Earvin Ngapeth et quelques superbes points de défense, les Tricolores ont réussi à monter en puissance dans le deuxième acte (25-18). Et malgré les rotations, des deux côtés, le scénario n’a pas varié dans le dernier set (25-18).

Pour cette rencontre, autour du capitaine et passeur Benjamin Toniutti, on retrouvait parmi les titulaires le pointu Stephen Boyer, les réceptionneurs-attaquants Earvin Ngapeth et Trevor Clevenot, les centraux Nicolas Le Goff et Barthélémy Chinenyeze, et le libero Jenia Grebennikov. Antoine Brizard, Kevin Tillie et Julien Lyneel, notamment, sont entrés en cours de jeu. Kévin Le Roux, touché à la cuisse, a été préservé.

S’il faut retenir les 10 points d’Earvin Ngapeth ou les 3 blocs de Barthélémy Chinenyeze (8 points au total), le meilleur marqueur de la rencontre aura été Stephen Boyer, impressionnant avec ses 18 points à 62% de réussite en attaque. "C’est toute l’équipe qui a été phénoménale, a souligné le pointu de Vérone sur la chaîne L’Equipe. C’est le premier match où on rejoue vraiment tous ensemble, et ça tombe au bon moment, contre une grosse équipe des Etats-Unis, à une semaine du TQO. On sort d’une grosse préparation à Montpellier, moi je n’ai jamais connu une telle préparation, ça fait du bien de se faire plaisir à jouer comme cela." Idéal pour aborder le défi polonais avec le plein de confiance !