Accueil >>
HOME
(Miniature) Tokyo : Les Bleus pêchent au gros !
Photo : FIVB
25/07/2019
Tokyo : Les Bleus pêchent au gros !
Quicy Ayé/Arnaud Gauthier-Rat brillent sur le World Tour 4 étoiles de Tokyo : sortis des qualifications, ils ont remporté leurs deux matchs de poule jeudi contre deux paires mieux classées qu'eux, les Brésiliens Alison/Alvaro Filho et les Qatariens Cherif/Ahmed. Alexandra Jupiter et Aline Chamereau comptent une victoire pour une défaite.
Est-ce le fait d'évoluer sur le site des Jeux de Tokyo ou la présence dans les tribunes de Denis Masselia, président du CNOSF ? Toujours est-il qu'à un an pile du coup d'envoi des JO, Quincy Ayé et Arnaud Gauhier-Rat ont frappé fort jeudi en remportant leurs deux matchs de poule du World Tour 4 étoiles disputé dans la capitale nipponne contre deux paires de top niveau mondial : d'abord celle composée des Brésiliens Alison (champion olympique en titre et double champion du monde) et Alvaro Filho, têtes de série n°5 du tournoi japonais et qui sortent d'une victoire sur le 4 étoiles d'Espinho (21-19, 19-21, 15-10), ensuite celle formée des Qatariens Cherif/Ahmed, têtes de série n°8 (21-19, 21-16).

De quoi même surprendre les leaders de la poule E, qui avaient dû passer la veille par deux tours de qualification : "Nous sommes arrivés ici en provenance du Canada [ils ont atteint les 8e de finale à Edmonton la semaine dernière sur un 3 étoiles, NDLR] sans objectif précis, je pense que le fait de jouer deux matchs de qualification mercredi nous a aidés à nous acclimater aux conditions météo. Nous sommes très contents de notre réussite, mais de gros défis nous attendent encore vendredi avec un nouveau match difficile face aux Belges", a confié Arnaud Gauthier-Rat. En l'occurrence la paire Koekelkoren/Van Walle. Une victoire permettrait aux Français d'assurer la première place de la poule et de se hisser directement en 8e de finale.

Dans le tableau féminin, l'air du Japon réussit également à Alexandra Jupiter et Aline Chamereau, elles aussi sorties des qualifications mercredi et qui ont remporté leur premier match de poule face aux Japonaises Miki Ishii/Megumi Murakami, têtes de série n°6, en trois sets très serrés (24-22, 24-26, 15-13). Une débauche d'efforts qu'elles ont sans doute un peu payée lors du match suivant face aux Américaines Sweat/Walsh Jennings (défaite 21-17, 21-15). Les Bleues raffrontent vendredi les Allemandes Borger/Sude pour leur dernier match de la poule avec l'ambition de se hisser dans le tableau final.