Accueil >>
HOME
10/07/2019
Universiades : Place aux Tchèques !
Sortie deuxième de sa poule, l’équipe de France dispute jeudi les quarts de finale des Universiades de Naples face à la République tchèque. Un adversaire dont se méfie le coach tricolore, Loïc Le Marrec.
En terminant deuxième d’une poule très relevée avec à la clé trois victoires sur l’Iran, le Canada et le Brésil, pour une défaite face à la Pologne, l’équipe de France a atteint son premier objectif, se qualifier pour les quarts de finale des Universiades de Naples, ce qui, au vu de l’adversité, était loin d’être joué. "C’était une première grosse étape, nous l’avons franchie en ayant été très sérieux, très combatifs, et par-dessus tout, solidaires. On a joué en équipe, on a eu besoin de tout le monde pour obtenir ces résultats, ces valeurs m’ont beaucoup plu", confie l’entraîneur des Bleus, l’ancien passeur international Loïc Le Marrec, qui ajoute : "On n’a pas volé notre place, on peut avoir des ambitions pour la suite, maintenant, plus on avance, plus le niveau s’élève."

Et il devrait s’élever jeudi lors des quarts de finale qui verront les partenaires du pointu chaumontais Julien Winkelmuller défier la République tchèque, première de sa poule composée du Chili, de Taïwan, de l’Ukraine et de Hongkong. Un adversaire que Loïc Le Marrec considère comme "très dangereux" : "Ils ne sortent pas de nulle part. C’est une équipe qui s’appuie sur une génération dorée, championne d’Europe en junior il y a deux ans, avec des joueurs qui jouent maintenant dans de bons championnats et ont acquis de l’expérience, ils forment un vrai collectif. En termes de jeu, ils ne proposent rien de très compliqué, mais tout est très bien réalisé, avec une dimension physique intéressante. Ils font peu de fautes, savent faire déjouer les autres, c’est un peu un rouleau-compresseur qui fait que face à eux, on est tout le temps sous pression." Aux Bleus de trouver la solution pour enrayer la machine tchèque, les rêves de podium passent en tout cas par là…