Accueil >>
HOME
07/05/2019
Ligue A : Chinenyeze vise le titre
Après la Coupe de France en mars dernier et avant de s'envoler pour l'Italie, Barthélémy Chinenyeze tente de décrocher son premier titre de champion de France avec Tours, qui se déplace mardi à Chaumont en finale aller de la Ligue A.
La saison de Barthélémy Chinenyeze est pour l’instant quasi-parfaite : celui qui a fêté fin février ses 21 ans avait choisi à la fin de l’exercice précédent de revenir en Ligue A et plus précisément à Tours, après une pige réussie de quelques semaines en Pologne (Resovia Rzeszow), avec l’objectif de s’aguerrir dans une équipe jouant le titre et la Ligue des champions. Il a fait mieux que cela, puisque le central de l’équipe de France, après une entame de saison un peu difficile, à l’image de celle de son nouveau club, n’a eu de cesse depuis de monter en puissance, s’imposant comme une arme décisive du TVB. Au bloc, l'une de ses spécialités (il est le sixième bloqueur de Ligue A), mais aussi en attaque, avec un total de 249 points marqués en 27 matchs (9,22 par rencontre), qui fait de lui le troisième central le plus prolifique du Championnat de France derrière l’Américain de Chaumont, Taylor Averill (285), et son coéquipier ukrainien du TVB, Dmytro Teryomenko (279).

Lorsqu’on lui demandait avant le Final Four de la Coupe de France dans quel domaine il pensait avoir le plus progressé au cours de cette saison tourangelle, le Dunkerquois confiait ainsi : "A l’attaque. Au service aussi, c’est meilleur que la saison dernière, je pense aussi avoir progressé dans le rôle que je peux avoir dans une équipe : mettre de l’envie, être un joueur important…" Joueur important, il l’est devenu en quelques mois, au point de se voir confier le 10 mars dernier la responsabilité de conclure la finale de la Coupe de France face à Chaumont au terme d’un match plein de maîtrise de sa part et de son équipe (victoire 3-0).

Soit le premier titre en club de Barthélémy Chinenyeze qui, depuis, a enchaîné avec le TVB, qui reste sur une série d’invincibilité de 24 matchs en Ligue A et a terminé largement en tête de la saison régulière (22 victoires-2 défaites), avant de se hisser en finale, à chaque fois sans passer par le match d’appui, aux dépens de Nantes-Rezé puis de Nice. Reste à franchir la dernière marche à l’occasion de la 11e finale de Ligue A de Tours (en 17 saisons, la première en 2003), face à… Chaumont, dernière équipe à avoir battu le champion en titre, le 27 octobre dernier en Championnat à Jean-Masson (3-2).

Cette fois, c’est à Reims que se déroulera la finale aller ce mardi soir, avant le retour vendredi et un éventuel match d’appui samedi à Robert-Grenon, autant de rendez-vous que Barthélémy Chinenyeze, élu MVP et dans l’équipe-type de la saison de Ligue A, ne compte pas manquer, lui qui confie dans La Nouvelle République, à propos de son choix de jouer à Tours cette saison : "Vu l’année que l’on vit, ce choix a été le bon. Je suis venu pour gagner, je l’ai fait une fois déjà et je compte bien le faire une deuxième fois cette semaine, avec le doublé Coupe-championnat pour marquer l’histoire. Je suis venu pour ça et personne ne va m’arrêter. J’ai fini meilleur central et meilleur joueur de Ligue A. C’est une très bonne année pour moi !"

Une très bonne année qu’il parachèverait donc par un premier titre de champion de France (ce serait le 8e du TVB), avant de rejoindre l'équipe de France, puis de filer sous d’autres cieux, précisément en Italie, comme il l’a confirmé, toujours dans La Nouvelle République :
"Ce sera l’Italie, qui est pour moi le meilleur championnat. J’ai besoin de découvrir autre chose. Je pense avoir fait le tour du championnat français, même si ce n’est que ma troisième saison. Je veux me confronter à de nouveaux challenges, avoir cette petite excitation de jouer de gros combats. Et puis, pour progresser, il faut se mettre en danger, et rester à Tours cela n’aurait pas été me mettre en danger."