Accueil >>
HOME
16/06/2019
Mondial U21 : Platre/Faure visent le podium
Les championnats du monde U21 débutent mardi à Udon Thani, avec une seule paire tricolore engagée, composée de Timothée Platre et Théo Faure, dont l’ambition est de décrocher un podium.
Timothée Platre et Théo Faure ont fait le plein de confiance ! Déjà finalistes à Nantes et Dijon, les deux jeunes Français ont en effet remporté le 10 juin l’étape orléanaise du France Beach Volley Séries, une première pour eux sur le circuit national de beach-volley. De bon augure avant de mettre le cap sur Udon Thani, au nord de la Thaïlande, où les attendent du 18 au 23 juin les championnats du monde U21, le rendez-vous prioritaire de leur saison internationale, qu’ils ont préparé du côté de Toulouse.

"Nous avons commencé la préparation par dix jours de stage ensemble avec les U20, qui disputent leur Championnat d’Europe à Göteborg, grâce à l’aide des Spacer’s de Toulouse qui ont bien voulu lâcher Théo Faure dès la fin de la saison. Depuis, nous avons jonglé entre les retours de Timo à Montpellier pour y finir son année d’études, les entraînements à Toulouse et les tournois du France Beach Volley Séries, nous avons juste eu un petit contre-temps à cause d’une blessure au psoas de Timo qui a dû s’arrêter dix jours, mais il est revenu à Dijon où ils ont d’ailleurs très bien joué en atteignant la finale", détaille Christophe Victor, le manager du secteur beach-volley à la FFVolley.

La préparation s’est donc déroulée quasiment sans accroc pour les deux jeunes Tricolores qui débarquent en Thaïlande avec des objectifs élevés : "L’ambition est de faire un podium, je pense qu’on peut même viser le titre de champion du monde, confirme Christophe Victor. Sur le side-out, le service, le bloc, bref les fondamentaux du jeu, on fait partie du top des équipes présentes à ce championnat du monde. Je pense que ça va se jouer sur plusieurs paramètres : la gestion de la chaleur et de l’humidité et surtout la gestion tactique. On tente quand même un pari, parce qu'on a une équipe qui n’a que deux mois de préparation et qui va affronter des paires qui sont ensemble depuis deux ou trois ans, on a un petit déficit d’expérience, il va falloir trouver vite les adaptations."

Si Timothée Platre et Théo Faure n’ont en effet que quelques mois de vécu en commun cette saison, ils ont cependant déjà été associés une année, en 2017, avec à la clé une médaille de bronze européenne en U20, preuve qu’ils sont capables d’obtenir de bons résultats. Une des innombrables médailles d’ailleurs décrochée par Timothée Platre, qui, depuis 2014, a toujours connu les honneurs d'un podium international : médaille de bronze aux Mondiaux U17 en 2014 avec Marc Darrieux, or puis bronze à l'Euro U18 en 2015 et 2016 avec Rémi Bassereau, bronze avec Théo Faure en U20 en 2017, et argent l’an dernier, toujours à l'Euro U20, cette fois avec Paul Nicole. Autant dire que l’intéressé compte bien compléter sa collection de breloques en Thaïlande sur un tournoi que les deux Français abordent avec le dossard de têtes de série n°11.