Accueil >>
HOME
01/06/2019
Golden League : Les Bleus de nouveau dominées par la Hongrie
Comme samedi dernier lors du premier match entre les deux formations, l’équipe de France s’est inclinée ce samedi, cette fois à Harnes, contre la Hongrie, de nouveau en quatre sets (19-25, 23-25, 25-19, 21-25), pour son troisième match de la Golden European League. Les Bleues, qui ont une nouvelle fois été trop irrégulières, iront en Autriche le week-end prochain.
Encore raté pour les Bleues ! Pour leur troisième match de la Golden European League, le deuxième dans les Hauts-de-France, cette fois dans la salle régionale Maréchal de Harnes, l’équipe de France féminine espérait, à l’occasion de ses retrouvailles avec la Hongrie, qui l’avait dominée une semaine plus tôt à Nyiregyhaza (3-1), s’offrir un premier succès dans la compétition. Finalement, c’est sur le même score de 3-1 en faveur des joueuses magyares que s’est conclue cette opposition, au cours de laquelle les filles d’Emile Rousseaux ont été dans la continuité de leurs deux précédents matchs (défaites face à la Hongrie et l’Autriche), à savoir qu’elles auront montré de belles choses, notamment en attaque, mais auront parfois connu des trous d’air, particulièrement en réception, dont leurs adversaires auront su profiter.

Il faut dire que pour ce match, le sélectionneur avait pris le parti de poursuivre son turn-over en titularisant la très jeune libero Juliette Gelin, Julie Oliveira Souza à la pointe, Helena Cazaute à l’aile, tandis que Maéva Orlé occupait une inédite position de réceptionneuse-attaquante. Malgré cela, les Tricolores ont plutôt bien attaqué la partie, menant 17-15, avant d’encaisser sept points de rang sur service Talas (17-22) et de perdre le premier set (19-25).

Dans le second, c’est une véritable partie de ping-pong à laquelle le public de Harnes va assister, avec une entame idéale des Bleues sur service Helena Cazaute (5-0), un retour de la Hongrie (5-5), qui se détache ensuite à cause d’un nombre trop important de fautes françaises (8-13) et d’un manque de régularité en réception (11-17), ce qui pousse Emile Rousseaux à hausser le ton lors d’un temps mort. Bénéfique, puisque sur une nouvelle série au service d'Helena Cazaute, les Bleues reviennent à une longueur (16-17), mais se relâchent encore, offrant quatre balles de set à leurs adversaires (20-24). Les Tricolores en sauvent trois, pas la dernière, conclue par Talas en première main (23-25).

Menée de deux sets, l’équipe de France réagit bien dans le troisième, prenant les devants d’entrée (12-6), portée par son duo Cazaute (16 points)-Orlé (17 points), avant d’attaquer le money-time en tête après un contre de Léandra Olinga (21-16), Julie Oliveira Souza se chargeant d’inscrire les deux derniers points du set (25-19). Malheureusement pour elle, cette dernière se blesse ensuite à la cheville droite dans un contact avec sa partenaire Nina Stojiljkovic, contrainte de laisser sa place à Lara Davidovic à 3-3. Sans incidence au score, puisque les locales se détachent (10-6), avant d’encaisser une série de six points de rang (10-12), nouvelle preuve de leur inconstance. Une fois de plus, les joueuses d'Emile Rousseaux s’accrochent, repassent devant (18-16), mais finissent par céder dans une fin de rencontre nettement à l’avantage des Hongroises (21-25). La Golden European League se poursuit le week-end prochain avec un déplacement en Autriche, avant deux derniers matchs de la poule B contre la Croatie.

La réaction de Félix André, entraîneur adjoint de l'équipe de France : "Encore une fois, nous perdons sur de petits détails, sur des séries qui nous "tuent". Sur le deuxième set, on démarre ainsi à 5-0, mais on finit par perdre à cause d'une mauvaise gestion de certaines situations. On réagit bien dans le troisième, mais dans le quatrième, on fait encore preuve de manque de constance. C'est dommage, parce que, à côté, il y a des choses positives : on a testé plusieurs systèmes de défense, on voit que les filles les intègrent de mieux en mieux, on a aussi augmenté notre qualité de relance et nous sommes en progrès sur notre service. Maintenant, nous avons encore trop de lacunes dans certains secteurs, mais on va continuer à travailler."

Résultats et programme de la Golden European League (poule B) :

25 mai : Hongrie-France 3-1 (23-25, 25-16, 25-20, 25-19)
29 mai (Tourcoing) : France-Autriche 2-3 (25-23, 25-21, 17-25, 20-25-14-16)
1er juin (Harnes) : France-Hongrie 1-3 (19-25, 23-25, 25-19, 21-25)
9 juin (17h55) : Autriche-France
12 juin (Harnes, 20h) : France-Croatie
15 juin (15h) : Croatie-France

Le 1er de la poule qualifié pour le Final Four en Croatie (21-22 juin)

La liste des 14 :

Passeuses : Mallory Caleyron-Steux (Stade Français Paris-Saint-Cloud), Nina Stojiljkovic (Quimper)
Réceptionneuses/attaquantes : Helena Cazaute (Cannes), Juliette Fidon (Béziers), Lisa Jeanpierre (Mulhouse), Bruna Pezelj (Vandoeuvre-Nancy)
Centrales : Pauline Martin (Venelles), Chloé Mayer (Vandoeuvre-Nancy), Leandra Olinga Andela (Mulhouse)
Liberos : Manon Bernard (Vandoeuvre-Nancy), Juliette Gélin (IFVB),
Pointues : Lara Davidovic (Stade Français Paris-Saint-Cloud), Julie Oliveira Souza (Mougins), Maéva Orlé (HPK Hameenlinna/Finlande)