Accueil >>
HOME
(Miniature) Coupe de France: Premier trophée pour Saint-Raphaël !
Photo: Julien Crosnier
03/03/2019
Coupe de France: Premier trophée pour Saint-Raphaël !
Saint-Raphaël a remporté la première Coupe de France de son histoire, ce dimanche, aux dépens de Nantes (3-1), à l’issue d’un Final Four organisé à Mulhouse.
Décidément, c’était un week-end pour déjouer les pronostics ! Au lendemain de sa victoire face au leader du championnat, Mulhouse (3-1), en demi-finale, Nantes a été défait en finale de la Coupe de France par Saint-Raphaël (20-25, 25-22, 27-25, 25-10), qui avait de son côté éliminé Paris Saint-Cloud (3-1). Le VBN restait pourtant sur une série de 7 victoires consécutives toutes compétitions confondues, ce qui en dit long sur la performance des joueuses de Giulio Cesare Bregoli, qui avaient abordé ce Final Four en position d’outsiders. Elles offrent au club varois la première Coupe de France de son histoire, trois ans après la conquête du titre de champion de France.

Après un début de match en faveur de Saint-Raphaël (7-10), les Nantaises avaient pourtant su recoller au score (11-11) avant de se détacher en fin de set sur une belle série au service de Lucille Gicquel (23-19). Un bon bloc d’Annika Albrecht leur permettra de finir le travail (25-20). Mais Saint-Raphaël n’a pas baissé les bras, loin de là, dans une deuxième manche au scénario haletant, avec de très nombreuses égalités (4-4, 8-8, 12-12, 17-17, 19-19…). Les Varoises ont fini par faire la différence (25-22), avec notamment 9 points d’Amber Rolfzen sur ce set.

Tout s’est sans doute joué dans le troisième set, très serré là encore (6-6, 12-12, 18-18). Nantes s’est procuré une balle de set à 25-24, bien sauvée par Saint-Raphaël, qui basculera en tête à deux manches à une après une faute adverse (27-25), mais surtout grâce à une Karolina Goliat dominante, avec ses 10 points dans le seul troisième set. Le quatrième acte sera sans doute celui de trop pour les Nantaises, probablement entamées physiquement par le combat de la veille contre Mulhouse, et qui n’arriveront pas à étirer le suspense plus longtemps (25-10). Pour le plus grand bonheur de l’AS Saint-Raphaël, vainqueur de cette Coupe de France 2019 !

----------------------------

Réaction de Giulio Cesare Bregoli , entraîneur de Saint-Raphaël: "J’ai encore un peu de mal à y croire, mais je veux féliciter les filles. C’est grâce au travail réalisé jusqu’à présent. On a passé des moments pas faciles, on a joué beaucoup de matchs avec la Coupe CEV. On le savait en début d’année, on est restés tranquilles. Ce soir, les filles ont fait un grand match contre une grande équipe. Le troisième set a sans doute été la clé, il a un peu tué les jambes des Nantaises. Et dans le quatrième, on a démarré en servant très bien. C’est un résultat historique pour le club. Depuis six ans que je suis là, on a fait le maximum de ce que l’on pouvait faire (victoire en championnat et en Coupe de France, ndlr). J’aimerais bien remercier encore une fois les filles, et tout le staff, qui a fait un gros travail de préparation cette semaine. Je suis très heureux d’offrir un nouveau trophée au club."

Réaction de Cyril Ong, entraîneur de Nantes: "C’est la déception qui domine. On avait sans doute les moyens de remporter les deuxième et troisième sets, mais contrairement à hier (samedi), on n’a pas su conclure. Saint-Raphaël a une grosse qualité de service-bloc-défense, ce qui nous a tout le temps mis sous pression. Au bout d’un moment, ça a lâché. Maintenant, on se doit de rebondir dans cinq jours à domicile contre Paris en championnat. On doit se servir de ça pour être meilleurs la prochaine fois."