Accueil >>
HOME
28/02/2019
Europe : Chaumont en quarts !
Chaumont a une nouvelle fois fait honneur à son rang en Ligue des champions en se qualifiant mercredi pour les quarts de finale grâce à sa victoire 3-1 à Ljubljana. Grosse déception en revanche pour Benjamin Toniutti, passé avec Zaksa Kedzierzyn-Kozle à 9 balles de match de la qualification.
La dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions aura été riche en émotions mercredi soir : des émotions positives pour Chaumont qui, en allant gagner à Ljubljana en quatre sets (25-17, 23-25, 25-15, 25-16), est parvenu à décrocher sa qualification pour les quarts de finale, meilleur deuxième des cinq poules (4 victoires, 2 défaites, 13 points). Une très belle performance pour l’équipe de Silvano Prandi qui, comme l’année dernière pour sa première participation à la Ligue des champions, s’est extraite de sa poule.

Des émotions négatives pour Benjamin Toniutti et Zaksa Kedzierzyn-Kozle qui sont passés à un cheveu de la qualification, plus précisément à neuf balles de match, gâchées dans le troisième set de leur rencontre sur le terrain de la Lube Civitanova : la formation polonaise a en effet mené 25-20, 25-22, 24-20, avant de perdre cette troisième manche (32-34) puis les deux suivantes (21-25, 12-15). Deuxième de la poule B avec 10 points, Zaksa ne fait pas partie des trois meilleurs deuxièmes, qualifiés pour les quarts (comme le premier de chaque poule), à un point près (le dernier qualifié, Belchatow, passe avec 11 points). Rageant au vu du scénario de cet ultime match…

Du côté des autres poules, le Zénith Kazan a signé sa 29e victoire consécutive en Ligue des champions (série débutée le 24 mars 2016) en battant facilement Halkbank Ankara (25-14, 25-22, 28-26), avec 10 points d’Earvin Ngapeth, tandis que Tours, écarté de la course aux quarts avant ce dernier match, s’est incliné à domicile face au Dinamo Moscou (23-25, 17-25, 31-33).

Les huit qualifiés pour les quarts de finale (matchs aller entre le 12 et le 14 mars, retour la semaine suivante) sont le Zénith Kazan, la Lube Civitanova, le Zénith Saint-Pétersbourg, Gdansk et Pérouse (premiers de poule), Chaumont, le Dinamo Moscou et Belchatow (trois meilleurs deuxièmes).

Du côté de la compétition féminine, Cannes et Béziers se sont inclinés mardi soir : le Racing, qui termine troisième de la poule C, à Novara (25-20, 25-18, 25-15), les Angels, dernières de la poule A, à Istanbul face au VakifBank (25-10, 25-18, 25-16).

En Coupe de la CEV, la finale est en vue pour Jenia Grebennikov et Trentino Volley qui sont allés gagner 3-0 en demi-finale aller sur le terrain de l’Olympiakos (25-17, 25-19, 26-24) qu’ils accueilleront le 5 mars, tandis qu’en Challenge Cup, les deux clubs français en lice en demi-finales aller ont perdu : Poitiers, côté masculin, à Belgorod (25-11, 25-23, 25-17), Le Cannet, côté féminin, à domicile face à Monza (20-25, 25-22, 19-25, 25-23, 13-15). Matchs retour la semaine prochaine.