Accueil >>
HOME
(Miniature) Ligue A : Cannes et Bauer intraitables
Photo : Olivier Bories/Cannes Media
17/04/2019
Ligue A : Cannes et Bauer intraitables
La 25e et avant-dernière journée de Ligue A féminine a eu lieu mardi soir, marquée notamment par la nette victoire de Cannes à Nantes (3-0), avec 15 points pour Christina Bauer.
Le choc de cette 25e journée avait donc lieu à Beaulieu entre Nantes et Cannes, et c’est le Racing, emmené par une Christina Bauer qui aura été très régulière toute la saison au niveau de ses statistiques (15 points sur ce match, 9/13 en attaque, 3 blocs et 3 aces), qui s’est nettement imposé (25-13, 25-18, 25-19), avec également 11 points pour Helena Cazaute (10/19 en attaque, 1 ace), tandis que dans les rangs nantais, Lucille Gicquel a inscrit 10 points (9/25 et 1 ace).

Battu, Nantes terminera à la quatrième place de la saison régulière, puisque l’équipe de Cyril Ong ne peut plus rejoindre le troisième, Le Cannet, qui, emmené par sa libero Amandine Giardino, a dominé Quimper en quatre manches (25-21, 23-25, 25-21, 25-15). Pour les Bretonnes et leur passeuse Nina Stojiljkovic (2 points), cette défaite, conjuguée à la victoire de Chamalières sur le terrain de Vandoeuvre-Nancy (3-2), est synonyme de relégation sportive.

Du côté des équipes qualifiées pour les playoffs, le leader, Mulhouse, recevait le vainqueur de la Coupe de France, Saint-Raphaël, au Palais des Sports et Magali Magail en a profité pour donner du temps de jeu à toutes ces joueuses, et notamment à Lisa Jeanpierre, qui a contribué à la victoire des « Postières » en trois sets (25-11, 25-20, 25-23). Saint-Raphaël, 7e au classement, peut encore espérer grappiller une place lors de la dernière journée, à condition de battre Vandoeuvre-Nancy et que Béziers s’incline à domicile face à Nantes.

Une formation de Béziers qui, mardi, est allée s’imposer facilement (sans Juliette Fidon) à Mougins (25-17, 25-20, 25-9), mettant un terme aux espoirs des partenaires de Julie Oliveira Souza (12 points, 10/32, 2 blocs) de jouer les playoffs. Les Azuréennes, 10e, comptent en effet quatre points de retard avant la dernière journée sur le Stade Français Paris-Saint-Cloud, 8e, qui, avec Lara Davidovic (3 points), a remonté deux sets à Venelles (7 points pour Pauline Martin dans les rangs provençaux) avant de s’imposer au tie-break (23-25, 23-25, 27-25, 25-22, 15-10).

Rien n’est cependant acquis pour la formation de la capitale, pour l’instant dernière qualifiée pour les playoffs mais qui ne compte qu’un point d’avance sur Marcq-en-Baroeul, vainqueur mardi sur le terrain de France Avenir 2024 (25-20, 25-13, 25-20), chez qui les Mariannes se rendent samedi lors de la dernière journée pour une véritable finale !