Accueil >>
HOME
(Miniature) Le Journal des Bleues : Gicquel se montre encore
Photo : Nantes Media
12/03/2019
Le Journal des Bleues : Gicquel se montre encore
La 19e journée de Ligue A a souri ce week-end à Nantes, bien remis de sa défaite en finale de la Coupe de France, la formation de Lucille Gicquel (24 points) ayant dominé Paris. Victoire également pour le leader, Mulhouse, chez le champion sortant, Béziers.
Après le Final Four de la Coupe de France, la Ligue A a repris ses droits ce week-end avec la 19e journée qui n’a d’ailleurs pas souri au vainqueur de la Coupe, Saint-Raphaël, puisque l’équipe varoise s’est inclinée à domicile face à Quimper, emmené par Nina Stojiljkovic (2 points), en cinq sets (22-25, 26-24, 25-9, 23-25, 9-15). De son côté, Mulhouse, sorti très déçu de « son » Final Four, puisque la formation dirigée par Magali Magail avait été dominé par Nantes en demi-finale, s’est bien repris en allant s’imposer chez le champion de France sortant, Béziers, une victoire 3-1 (23-25, 25-21, 25-23, 25-17) pour les partenaires de Léa Soldner et Lisa Jeanpierre face à celles de Juliette Fidon, auteure de 11 points, tous en attaque.

Avec cette 18e victoire, l’ASPTT conforte sa place de leader, avec désormais 8 points d’avance sur Cannes qui, avec Helena Cazaute de retour sur la feuille de match (mais non entrée en jeu) et une Christina Bauer qui a joué les trois premiers sets avant de sortir (3 points), a dû batailler pour aller gagner à Marcq-en-Baroeul (25-19, 20-25, 15-25, 25-20, 15-9). Le Racing, deuxième, compte 4 points d’avance sur Le Cannet qui, avec Amandine Giardino de nouveau titulaire au poste de libero et très solide en réception (24 réceptions dont 75% de positives), a gagné sur le terrain de Vandoeuvre-Nancy (25-15, 25-23, 26-24).

Nantes, quatrième à un point du Volero, s’est de son côté bien remis de sa défaite en finale de la Coupe face à Saint-Raphaël en battant à domicile le Stade Français Paris-Saint-Cloud en quatre manches (25-20, 25-14, 20-25, 25-21), grâce notamment à une Lucille Gicquel une nouvelle fois très performante, la pointue tricolore terminant meilleure marqueuse de la rencontre avec 24 points (50% en attaque, 1 ace). Dans les rangs parisiens, Lara Davidovic, qui a joué les deux derniers sets, s’est également montrée à son affaire avec 12 points (10/19, 1 ace et 1 bloc).

Dans les autres matchs, Venelles, avec Pauline Martin alignée lors des deux premiers sets (1 point), a bataillé pour remonter deux sets et gagner à Chamalières (18-25, 20-25, 25-20, 25-19, 15-12), tandis que France Avenir 2024 s’est incliné sur le terrain de Mougins en trois sets (25-22, 26-24, 25-15) avec 19 points pour Manon Moreels (52% en attaque et 2 blocs) et 5 points pour Amandha Sylves dans les rangs des espoirs tricolores, 17 points dans ceux du MOM pour Julie Oliveira Souza (13/34 en attaque, 3 blocs et 1 ace).

A l’étranger, comme à l’aller, Baronissi a attaqué la phase retour de la poule de maintien/relégation par une victoire sur Sassuolo, le leader, que les partenaires d’Alexandra Dascalu (16 points, 38% en attaque, 1 bloc, 1 ace), deuxièmes au classement, sont allées battre au tie-break (24-26, 25-23, 25-22, 16-25, 15-11). En Belgique, Charleroi, la formation de Clémence Garcia, a battu Asterix Avo en trois sets serrés (29-27, 27-25, 28-26), terminant 9e (sur 12) de la saison régulière.