Accueil >>
HOME
(Miniature) Hubert Henno : « Celle-là, je vais m’en souvenir »
Photo : Julien Crosnier/FFVolley
11/03/2019
Hubert Henno : « Celle-là, je vais m’en souvenir »
Une nouvelle fois auteur d’un gros match dimanche en finale face à Chaumont (3-0), notamment en réception, Hubert Henno a remporté sa cinquième Coupe de France, sa troisième avec Tours. A 42 ans, le libero n’est toujours pas rassasié.
Etait-ce la finale parfaite ?
C’est difficile de dire une finale parfaite, mais on n’en était pas loin. Nous avons dominé de bout en bout, avec l’apport de tout le monde, et on a su garder la tête froide, on a vraiment joué comme un rouleau compresseur. On a vu que quand le TVB commence à servir et qu’on maintient la réception, ça devient injouable. Le problème, c’est toujours la continuité. Sur ce match, on a aussi récupéré Gazmend (Husaj) qui nous a fait du bien, ça nous a permis d’avoir plus de rotation, je pense que sur la durée, notre collectif a fait la différence.

C’est ta cinquième victoire en Coupe de France, on ne s’en lasse pas ?
Non, il ne faut jamais se lasser des victoires. C’est tellement bon que tu n’as pas envie d’arrêter.

Tu étais là pour la première de Tours en 2002-2003, tu es là pour la dixième, ta continuité et celle du club sont assez incroyables, non ?
Oui, on dit souvent que la Coupe, c’est à Tours. Ça reste une compétition très aléatoire mais si Tours l’a gagnée autant de fois, c’est qu’il est le plus fort. Et c’est sûr que celle-là, je vais m’en souvenir, parce que c’était à Tours et que nous avons communié avec notre public, c’est quelque chose qui restera très important.

Important, tu l’as été en réception, Chaumont ayant beaucoup servi sur toi, qu’en as-tu pensé ?
J’étais content, pour une fois qu’on sert sur moi, ça me fait plaisir ! Moi, je fais mon boulot. Mon travail, c’est de prendre le plus de place possible et d’essayer de rassurer les mecs, on a vu tout de suite que c’était important de mettre de l’impact d’entrée, c’est ce qu’on a fait, c’est super ce qu’on a réalisé.