Accueil >>
HOME
08/01/2019
WEVZA U17 M : Les Bleus au charbon
L’équipe de France masculine dispute à partir de mercredi et jusqu’à dimanche un tournoi WEVZA à Viana do Castelo (Portugal), qualificatif pour le Championnat d’Europe U17 2019 qui aura lieu en juillet en Turquie. Placés dans une poule relevée, les jeunes Bleus vont devoir se surpasser.
Comme les filles, qui jouent leur WEVZA cette semaine à Harnes, les cadets tricolores sont sur le pont cette semaine avec un tournoi WEVZA qui, c’est une première, est qualificatif pour la deuxième édition du Championnat d’Europe U17 qui aura lieu du 3 au 11 juillet en Turquie. Le vainqueur de ce tournoi ouest-européen à Viana do Castelo sera directement qualifié pour l’Euro, les deuxième, troisième et quatrième disputeront un dernier tournoi de qualification du 25 au 28 avril.

Sept équipes participent à ce WEVZA, réparties en deux poules dont les deux premiers gagnent le droit de disputer les demi-finales (samedi) puis les finales (dimanche). Pour les Bleus de la génération 2003/2004, "la mission s’annonce compliquée", aux dires d’olivier Audabram, leur entraîneur, qui explique : "Nous sommes dans une poule relevée avec le vainqueur du dernier Championnat d’Europe de la catégorie d’âge, l’Italie, le finaliste, la Belgique, et l’Allemagne qui a été sacrée championne d’Europe l’an dernier en U18, preuve qu’ils ont de bons jeunes".

Mais la France en a aussi et le groupe a beaucoup travaillé pour ce rendez-vous avec l’objectif de rivaliser avec ses trois adversaires, à commencer par mercredi face à la Belgique (15h, heure française). Un premier groupe élargi a en effet été réuni pendant cinq jours en juillet dernier, un second stage a eu lieu en octobre, tandis que la préparation proprement dite a débuté tôt, le 17 décembre, avec une première semaine à Montpellier ponctuée de trois matchs contre la N3 de Croix d’Argent (2-3), la réserve de Sète (1-3) et une sélection du Pôle France (0-4), une seconde semaine au CREPS de Bordeaux avec là encore trois matchs, face à la N2 de Niort (3-0), la N3 de Saint-Jean-d’Illac (1-3) et une bonne partie de l’ossature de la N3 de la JSA Bordeaux (3-0).

"Nous avons volontairement organisé des confrontations dures, à la fois techniquement et physiquement, nous avons vu de bonnes choses pendant ces matchs", commente Olivier Audabram. La préparation, qui s’est terminée au Portugal, où le groupe tricolore est arrivé le week-end dernier, par deux matchs, gagnés, face à la sélection locale, satisfait en tout cas le technicien : "Le groupe a montré qu’il était complémentaire, solidaire et ambitieux, il s’est préparé avec sérieux. Nous suivons ces jeunes depuis deux-trois ans, l’ossature de l’équipe est entrée en Pôle Espoirs depuis septembre 2017, ils ont les moyens de bien faire et de confirmer les bons résultats actuels de nos équipes de jeunes".

Le groupe tricolore :

Réceptionneurs-attaquants : Louis Sakanoko-Nadirian (PUC/Pôle de Chatenay), Hilir Henno (Tours), Romain Valefuaniu (Lyon/Pôle de Lyon)
Pointus : Timothé Galtié (Rezé/Pôle de Dinard), Bastien Bonnin (Les Herbiers/Pôle de Bordeaux),
Centraux : Marius Paumelle (Salon/Pôle de Cannes), Louka Laumuno (Sporting Club de l’Ouest/Pôle de Bordeaux), Amusia Tafilagi (Cannes/Pôle de Cannes)
Passeurs : Anatole Chaboissant (Niort/Pôle de Bordeaux), Liam Varier (Torcy/Pôle de Chatenay)
Liberos : Enzo Blanc (Mougins), Matteo Matuszewski (VB Bastidien/Pôle de Montpellier)

Le programme des Bleus (heure française) :

Mercredi 9 janvier, 15h : France-Belgique
Jeudi 10 janvier, 17h30 : France-Allemagne
Vendredi 11 janvier, 15h : Italie-France