Accueil >>
HOME
(Miniature) CM 2018 : Les Bleus à la bonne heure bulgare
(c) Julien Crosnier/FFVolley
12/09/2018
CM 2018 : Les Bleus à la bonne heure bulgare
Auteur A.C., à Roussé
L’équipe de France a bien entamé mercredi à Roussé le Championnat du monde 2018 en battant nettement la Chine (25-20, 25-21, 25-17). Elle affronte jeudi le Brésil pour le premier choc de la poule B.
Un an après avoir manqué son entame de Championnat d’Europe en Pologne face à la Belgique (défaite 2-3), l’équipe de France a cette fois été au rendez-vous de son premier match du Championnat du monde 2018 en Bulgarie et en Italie, en s’offrant la Chine en apéritif (3-0), et c’est en soi déjà une bonne nouvelle pour ces Bleus qui avaient forcément un peu d’appréhension au moment d’entrer dans la compétition à Roussé. Cette appréhension est levée au terme d’un "très bon match, très sérieux", tel que le qualifiera Laurent Tillie, elle est aussi levée pour Earvin Ngapeth, qui a pu s’offrir une reprise en douceur, sans trop forcer (6 points dont 2 aces), moins pour Kevin Le Roux, contraint de sortir au premier set à cause d’une douleur à la cuisse droite.

Ce sera le seul bémol finalement d’une partie que les Bleus auront su attaquer par le bon bout, particulièrement efficaces dans tous les secteurs, service, défense (merci Jenia Grebennikov !) et attaque avec un Stephen Boyer bien en jambes. Car si le pointu a d’entrée été bloqué par les Chinois (1-4 puis 7-10), les Tricolores sont peu à peu entrés dans leur match, prenant le score sur une série de services de Le Roux (12-11). Boyer devient peu à peu inarrêtable (18-14) pour les Chinois, impuissants face à la rafale d’attaques gagnantes du Réunionnais (11 sur 16 lors du premier set), bien secondé par Kevin Tillie (4 points à 100%, 10 au total), ce qui permet à la France de remporter cette manche initiale relativement facilement (25-20).

La seconde part sur les chapeaux de roue avec deux aces en roulette de Ngapeth (4-2) et une équipe de France qui se détache inexorablement (8-6, 16-10) avant de s’offrir une première balle de set à 24-17 après trois blocs de rang (un pour Julien Lyneel, tout juste entré, deux pour Boyer). Un peu de déconcentration permet aux Chinois d’en sauver quatre, la cinquième est la bonne (25-21) pour les hommes de Laurent Tillie qui ne desserrent pas l’étreinte, puisqu’ils creusent l’écart d’entrée de troisième manche sur une série au service de Barthélémy Chinenyeze (7-1).

Les joueurs de Raul Lozano, touchés moralement et sans solution technique, laissent les Bleus définitivement décoller (17-9 après le premier ace de Boyer), et c’est le pointu tricolore, auteur au total de 23 points, qui se charge lui-même de clore le match sur deux aces (25-17). Mission accomplie donc pour la France, d’ores et déjà tournée vers son second match dès jeudi (19h30, heure française), et pas n’importe lequel, face au Brésil champion olympique…

Les réactions :

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France :
 "C’était un très bon match, très sérieux, nous avons bien fait déjouer la Chine et nous avons été très performants en service/réception/attaque. Il y avait forcément de l’appréhension avant le match, nous sommes 22 contre le reste du monde, nous sommes en mode commando. Ce n’est pas une formule championnat, mais une formule coupe, parce que tous les matchs comptent. Imaginons que la Chine passe, grâce à cette victoire, on partirait au deuxième tour avec trois points d’avance sur elle. Le seul petit bémol, c’est Kevin Le Roux : il s’est fait mal à la cuisse, il avait déjà eu mal à Paris et là, pendant l’échauffement et le début du match, ça a tiré plus, le staff médical m’a demandé de le sortir, il est parti faire des examens à l’hôpital, on verra si c’est rassurant. Sinon, Earvin Ngapeth a très bien joué, mais on a vu qu’il contrôlait le ventre et les abdos, il était en mode reprise".

Stephen Boyer, pointu de l’équipe de France : "Tous les premiers matchs de chaque compétition sont difficiles, aujourd’hui, on n’a pas été propres partout, mais on a fait du bon travail et surtout obtenu un bon résultat, ça met en confiance, d’autant qu’on n’est pas restés longtemps sur le terrain. Mon match ? C’est Totti le passeur qui m’a mis dans de bonnes conditions, moi, j’ai juste à sauter et à taper. Et c’est toute l’équipe qui a fait un super taf au bloc/def. Maintenant, demain contre le Brésil, on jouera contre une équipe plus physique, c’est le premier gros test, mais le match le plus important était celui d’aujourd’hui".

Nicolas Le Goff, central de l’équipe de France : "
Les premiers matchs d’une compétition sont toujours un peu compliqués, parce que même si on a joué des matchs amicaux, c’est un nouveau rythme. Ce n’était pas un match parfait, mais nous avons su être propres dans tous les secteurs et mener la danse du début à la fin pour aller chercher cette victoire trois sets à zéro, c’est ce qu’il faut retenir. On sait que tous les points et tous les sets sont importants sur ce Championnat du monde, en terme comptable mais aussi de récupération car la compétition va être très longue. Le moindre point ou set économisé, c’est ça de pris, et pour la confiance, c’est important. Contre le Brésil, ce sera une autre paire de manches, on les connaît, ils nous connaissent, on sait que tout peut arriver d’un côté comme de l’autre".

PROGRAMME et RESULTATS


POULE B A RUSE (BULGARIE)

HEURES FRANCAISES

12/09/18
13h00 FRANCE / CHINE 3-0 (25-20, 25-21, 25-17)
>
 La feuille de match
> Les photos

16h00 PAYS-BAS / CANADA
19h30 BRESIL / EGYPTE


13/09/18
16h00 EGYPTE / CANADA
19h30 BRESIL / FRANCE

14/09/18 
16h00 CHINE / PAYS-BAS
19h30 FRANCE / EGYPTE

15/09/18
16h00 CANADA / CHINE
19h30 PAYS-BAS / BRESIL

16/09/18
16h00 CHINE / EGYPTE
19h30 PAYS-BAS / FRANCE

17/09/18
16h00 EGYPTE / PAYS-BAS 
19h30 BRESIL / CANADA

18/09/18
16h00 CHINE / BRESIL
19h30 CANADA / FRANCE
 

DIFFUSION SUR LA CHAINE L'EQUIPE


Diffusion des matchs de l'Equipe de France en direct
 





LE GROUPE FRANCE


2 - GREBENNIKOV Jénia - Libero - 13/08/90 - TRENTO (ITA)

4 - PATRY Jean - Pointu - 27/12/96 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)

6 - TONIUTTI Benjamin - Passeur - 30/10/89 - ZAKSA KEDZIERZYN-KOZLE (POL)
7. TILLIE Kevin Récep/Attaquant 02/11/90 PEKIN (CHI)
8 - LYNEEL Julien - Récep/Attaquant - 15/04/90 - JASTRZĘBSKI WĘGIEL (POL)
9 - NGAPETH Earvin - Récep/Attaquant - 12/02/91 - KAZAN (RUS)
10 - LE ROUX Kévin - Central - 11/05/89 - SADA CRUSEIRO (BRE)
11 - BRIZARD Antoine - Passeur - 22/05/94 AZS POLITECHNIKA WARSZAWSKA (POL)
12 - BOYER Stephen - Pointu - 10/04/96 - VÉRONE (ITA)
14 - LE GOFF Nicolas - Central - 15/02/92 -  TOP VOLLEY LATINA (ITA)
15 - MOUIEL Jeremie Libéro 04/05/95 AS CANNES
16- BULTOR Daryl- Central - 17/11/1995 - ARAGO SETE
18 - ROSSARD Thibault - Récep/Attaquant - 28/08/93 - RESOVIA RZESZOW (POL)
21 - CHINENYEZE Barthelemy - Central - 28/02/98 TOURS VB (FRA)

STAFF


Entraîneur : Laurent TILLIE
Entraîneur adjoint : Cédric ENARD
Entraîneur adjoint : Vincent PICHETTE
Manager : Arnaud JOSSERAND
Docteur :  Eric VERDONCK
Kinésithérapeute:  Jean-Paul ANDREA
Préparateur physique : Olivier MAURELLI
Statisticien : Paolo PERRONE

 

INFOS UTILES 


>> Site officiel de la compétition
 
>> Téléchargez le Dossier de Presse (MàJ - 5 sept)

               

 POULES

 

 


 

FORMULE SPORTIVE

 

1ère phase de poule 12-18 septembre


7 jours de compétition
équipes classées 1 à 4 qualifiées
équipes classées 5 et 6 éliminées

Poule A (à Florence) : Italie, Argentine, Japon, Belgique, Slovénie, Rép.Dominicaine
Poule B (à Ruse) : Brésil, Canada, France, Égypte, Chine, Pays-Bas
Poule C (à Bari) : États-Unis, Russie, Serbie, Australie, Tunisie, Cameroun
Poule D (à Varna) : Bulgarie, Pologne, Iran, Cuba, Finlande, Porto Rico
 

2ème phase de poule 21-23 septembre


3 jours de compétition
Les 1ers de chaque poule et les deux meilleurs 2èmes sont qualifiés

Poule E (à Milan) : A1 / B2 / C3 / D4
Poule F (à Bologne) : B1 / A2 / A3 / 4C
Poule G (à Sofia) : C1 / D2 / D3 / B4
Poule H (à Varna) : D1 / C2 / B3 / A4

 

3ème phase de poules 26-28 septembre


3 jours de compétition
Les deux meilleurs de chaque poule sont qualifiés pour les demi-finales

Poule I (à Turin) : Tirage au sort > 1er E/F + 1er G/H + le meilleur deuxième de la 2ème phase
Poule J (à Turin) : Tirage au sort > 1er E/F + 1er G/H + le 2ème meilleur deuxième de la 2ème phase
 

Demi-finales 29 septembre

 

Finales : 30 septembre