Accueil >>
HOME
18/07/2019
Euro U20 : La France tient tête à la Russie
Ils sont passés tout près ! Opposés à la Russie mercredi lors de leur quatrième match de poule de l’Euro U20 à Courtrai, les joueurs de l’équipe de France se sont inclinés d’extrême justesse au tie-break. Dernier match jeudi contre la Turquie.
Décidément, l’Euro U20 de l’équipe de France laissera des regrets aux Bleuets : après avoir résisté en vain lors de trois sets serrés à l’Italie (0-3), poussé la Belgique au tie-break (2-3) puis eu des occasions face à la Pologne (1-3), les joueurs de Jocelyn Trillon ont disputé mercredi après-midi une partie acharnée face à la Russie.

Les partenaires de Pierre Derouillon (20 points, 50% en attaque et 5 blocs) et Théo Faure (15 points) ont même mené deux sets à un (19-25, 25-23, 26-24), grâce à deux manches de haute volée, avant de finalement céder les deux derniers (17-25, 11-15) à des Russes plus percutants au service/bloc, leur arme principale (8 aces contre 2, 14 blocs à 10).

Reste que cette quatrième défaite en autant de matchs est loin d'être négative aux yeux de Jocelyn Trillon, fier de la partie livrée par ses joueurs : "On a eu toutes les clés du match en main, les gars ont su pendant deux sets appliquer exactement ce qu'on voulait, ils ont été très rigoureux, usants pour les Russes qui n'aiment pas qu'on leur résiste, ça les rend un peu fadas. C'est comme ça qu'on voulait les jouer, mais à partir du moment où on est moins dans la continuité, où on enchaîne huit fautes au service au quatrième set, quatre au cinquième, ça devient plus compliqué, parce que physiquement, ils dominent avec leur pointu de 2,14 m qui nous passe deux fois dessus à la fin. Après, les Russes nous ont mis plus de pression au service à partir du quatrième set, ils ont poursuivi sur leur lancée au cinquième, alors que nous, on n'a pas réussi à se remettre au niveau des deuxième et troisième sets pour les embêter plus".

Avec trois victoires pour une défaite, les Russes, médaillés de bronze de l’Euro U20 en 2016, vainqueurs en 2014, restent en course pour une des deux premières places de la poule, qualificatives pour les demi-finales. A contrario, les joueurs de l’équipe de France ne peuvent plus rien espérer, cette défaite leur barrant la route des matchs de classement 5 à 8. Il leur restera cependant un ultime match pour l’honneur à jouer jeudi face à la Turquie, avec pour enjeu d’éviter la dernière place de la poule et de terminer cet Euro U20 sur une victoire.

"Il nous reste un dernier match, j'aurais aimé que la compétition soit plus longue pour qu'on continue à engranger de l'expérience, mais je veux quand même féliciter les joueurs qui ont travaillé sans s'arrêter. Ils ont réussi à s'entraîner tous les jours pendant la période du bac, les résulats du bac, ils les ont appris pendant l'échauffement d'un match amical contre l'Allemagne, je ne peux pas dire qu'ils n'ont pas eu envie ni qu'ils ne se sont pas investis. Maintenant, on a encore des lacunes qui ne nous permettent pas d'être sufisamment performants à ce niveau, j'espère que notre nouvelle organisation avec l'équipe du Pôle France en Ligue B va nous permettre de les combler pour retrouver plus de performances dans les années à venir", conclut Jocelyn Trillon.