Accueil >>
HOME
20/12/2017
Laurent Tillie : « La plupart des joueurs ont bien rebondi »
Laurent Tillie était en Pologne la semaine dernière à l’occasion du Championnat du monde des clubs, l’occasion pour lui de rencontrer plusieurs joueurs de l’équipe de France. Le sélectionneur évoque la forme de ses internationaux et la prochaine saison internationale.
Vous étiez en Pologne la semaine dernière, dans quel but ?
Je suis allé en Pologne pour suivre la Coupe du monde des clubs et surtout pour voir les internationaux français qui étaient là dans ce cadre, c’était un rendez-vous intéressant, parce qu’en cinq jours, j’ai pu voir beaucoup de joueurs : Julien Lyneel, Benjamin Toniutti, Jenia Grebennikov, qui ont joué la compétition, mais aussi Thibault Rossard, qui a participé au All Star Game, et Antoine Brizard, venu nous voir à Lodz. C’était sympa, c’était l’occasion d’échanger sur leur début de saison, mais également de se projeter sur la prochaine saison internationale.

Avez-vous rencontré d’autres joueurs depuis septembre dernier ?
Oui, bien sûr, j’ai vu les joueurs évoluant en France, je suis également allé en Italie où j’ai pu voir Trévor Clevenot, Earvin Ngapeth et Jenia. Le seul que je n’avais pas pu voir en Italie, c’était Nicolas Le Goff, mais je le verrai plus tard.

Quand vous les rencontrez, quels sont les principaux sujets de discussion ?

Je prends d’abord des nouvelles d’eux, de leur première partie de saison, après, nous évoquons bien évidemment la préparation de la prochaine saison internationale, à savoir les stages, les éventuels matchs amicaux que nous allons jouer, c’est important d’échanger avec eux sur ces points.

Et quel bilan faites-vous des performances de vos joueurs sur la première partie de la saison ?
Je trouve que la plupart d’entre eux ont bien rebondi en club. Kevin Le Roux et Nicolas Le Goff ont eu un début de saison plus difficile, parce qu’ils étaient un peu blessés lorsqu’ils sont rentrés dans leur club, Earvin aussi, mais depuis, ça va mieux. Tous les autres se sont relativement bien intégrés et performent, c’est un point positif.

Y a-t-il des joueurs qui vous ont surpris ?
Parmi ceux que je vois plus régulièrement, c’est-à-dire ceux qui évoluent en France, je trouve très intéressante la première partie de saison de Jean Patry et Stephen Boyer, ils se tirent la bourre à distance, avec des statistiques et des états de forme assez identiques : ils sont partis très fort, ont eu un petit coup de mou et sont en train de repartir très bien, il y a une émulation intéressante entre ces deux joueurs. Barthélémy Chinenyeze est lui aussi en train de bien revenir après un début de saison un peu difficile, mais globalement, je trouve que tous les joueurs ont bien performé, je ne peux que m’en féliciter.

Et quel est leur état d’esprit ?
Tous ceux que j’ai pu voir sont encore énervés quand ils pensent au dernier Championnat d’Europe, il leur reste en travers de la gorge. Nous sommes tous encore échaudés, parce que nous voulions bien faire et nous nous sommes plantés, ça reste encore présent. Nous avons plein d’excuses, entre les blessures et l’enchaînement des compétitions, mais, justement, plutôt que d’en chercher, nous essayons davantage de trouver des solutions, de savoir comment avancer l’année prochaine, d’où l’intérêt d’échanger entre nous. En 2018, nous n’aurons que deux objectifs importants, la Volleyball Nations League et surtout le Championnat du monde, ce sont des objectifs tellement beaux et avec des joueurs d’une telle qualité que nous sommes positifs et fortement motivés à l’idée de jouer ces deux compétitions.

Quel est votre programme de cette fin d’année ?
Je pars voir mon fils aux Etats-Unis (Killian qui joue avec Gonzaga, en NCAA, le championnat universitaire), parce que ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu. Je reviens début janvier avec des déplacements prévus avec la Fédération au Japon et en Chine, ce sera notamment l’occasion de voir Kevin (Tillie) qui profite du Championnat chinois pour se remettre en forme et performer. Son équipe, Pékin, est toujours invaincue, mais tout va se jouer lors des playoffs, avec notamment une belle équipe de Shanghai où évoluent Julien Lyneel et Facundo Conte.