Accueil >>
HOME
09/11/2017
Coupe de France : Cannes surprend Sète
Le premier tour de la Coupe de France masculine a eu lieu cette semaine et a épargné quasiment tous les favoris, sauf Sète, battu par Cannes, désormais en Ligue B, tandis que Mende (Elite) a sorti Orange (Ligue B).
Double tenant du titre, Ajaccio pouvait craindre son déplacement à Strasbourg, les Corses ont certes lâché un set, mais ils se sont qualifiés pour les 8e de finale (25-18, 23-25, 25-17, 25-20), tout comme Tourcoing à Conflans, finaliste la saison dernière de la Coupe de France fédérale (25-16, 25-12, 27-25), Saint-Nazaire à Halluin (23-25, 25-21, 27-25, 25-15), Nice à Nancy (25-22, 22-25, 25-18, 25-14), tandis que le finaliste de la Coupe 2017, Nantes-Rezé, a souffert pour revenir avec la qualification de son voyage à Avignon (27-25, 21-25, 19-25, 25-21, 17-15).

A domicile, Poitiers, après avoir été mené de deux sets, a eu raison d’une accrocheuse équipe de Rennes, finaliste de cette Coupe de France en 2016, lors du seul match de ce premier tour entre formations de l’élite (21-25, 21-25, 25-22, 25-22, 21-19) ; victoires à domicile également pour Mende, vainqueur la saison dernière de la Coupe de France fédérale et pensionnaire d'Elite (3e division), qui a surpris Orange, équipe de Ligue B (25-17, 25-22, 16-25, 25-21), pour Lyon contre Le Plessis-Robinson (16-25, 25-20, 25-23, 25-19), Martigues contre Saint-Quentin (25-19, 25-21, 25-22) et Narbonne contre Cambrai (25-17, 25-20, 25-21).

Le dernier match mercredi soir entre l’AS Cannes d’Arnaud Josserand et l’Arago de Sète a donné lieu finalement à la seule surprise de ce premier tour, puisque les Azuréens d'Arnaud Josserand, qui évoluent en Ligue B suite à leur relégation en fin de saison dernière, ont battu le pensionnaire de Ligue A en quatre manches (25-22, 25-23, 16-25, 25-23).
 Place désormais aux 8e de finale qui auront lieu le 28 novembre prochain avec l’entrée en lice des 5 premiers clubs de LAM de la saison passée, à savoir Chaumont, Toulouse, Paris, Tours et Montpellier.