Accueil >>
HOME
25/08/2017
Euro 2017 : La France battue par la Belgique
Auteur A.C., à Katowice
L’équipe de France s’est inclinée vendredi soir contre la Belgique à Katowice pour son premier match de l’Euro 2017 (2-3). Elle affrontera dimanche les Pays-Bas, battus par la Turquie (1-3).
Ce n’était pas l’entame espérée ! A la veille de leur premier match de l’Euro polonais face à la Belgique, les joueurs de l’équipe de France savaient qu’ils allaient tomber contre une équipe n’ayant rien à perdre et donc prête à leur rentrer dedans. Ils étaient prévenus, leurs adversaires ont d’entrée été au niveau attendu, prenant les champions d’Europe en titre à la gorge grâce à la qualité de leur bloc (18 au total dont 6 pour le central Van de Voorde), de leur service flottant qui a fait mal à la réception tricolore, particulièrement en début de match, et grâce à la percussion offensive du duo Van Den Dries (24 points au total, à 59% en attaque)-Deroo (20 points).

Face à l’agressivité belge, les hommes de Laurent Tillie n’ont pas su trouver les armes et s’ils se sont battus jusqu’au bout, il leur a toujours manqué le petit quelque chose qui, depuis le début de cette saison, leur avait permis de finalement faire plier l’adversaire. "Nous étions en-dessous de notre niveau, nous avons fait beaucoup de fautes, nous n’étions pas dans le rythme, il nous a manqué de l’énergie et les Belges ont su saisir cette opportunité. Nous étions prêts, mais c’est le sport de haut de niveau, tu es un peu en-dessous de ton niveau de jeu, tu le paies", analysera lucidement après-coup le gaucher Julien Lyneel, limité à 21% en attaque par les contreurs belges !

Le coach des Diables Rouges, Vital Heynen, avait visiblement bien préparé son affaire pour perturber les attaques françaises, avec un gros travail du bloc sur les bouts de filet qui, d’entrée, ont permis à son équipe de faire la course en tête (5-10), d’autant que la réception française a peiné à se régler. Et si les Bleus ont recollé (20-21) après un bloc de Boyer, meilleur marqueur français du match (24 points), la Belgique a logiquement viré en tête (22-25). Les débats ont été serrés dans le deuxième set, les hommes de Laurent Tillie se détachant grâce à Lyneel (19-15), avant de résister in extremis à un retour adverse (25-23) et de prendre le score après la pause (12-8). Mais la machine s’est encore déréglée sur une série au service de Verhees qui a permis aux Belges d’aligner cinq points de rang et de prendre les devants (12-13), puis de faire le break décisif grâce à deux blocs de rang signés Van Den Dries et Rousseaux (19-23 puis 21-25).

Vexés, les champions d’Europe sont parvenus à réagir sous l’impulsion du duo Le Goff-Le Roux (10-6), mais une fois de plus, la Belgique a recollé, faisant trembler les hommes de Laurent Tillie jusqu’au bout de ce quatrième set (25-23). Le tie-break sera finalement à l’image du match avec des Bleus menés, parfois proches de revenir, mais pas suffisamment patients et précis pour empêcher les Diables Rouges d’empocher la mise (12-15). Comme il y a un an à Rio, la France a manqué son entame de compétition, rien n’est compromis, mais elle a grillé un joker en vue de la suite de la compétition. "Maintenant, le but est de se qualifier", a conclu un Laurent Tillie, d’ores et déjà tourné vers le match face aux Pays-Bas dimanche.

Les réactions :

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France :
 "Nous avons été catastrophiques à l’attaque, quand on prend 18 blocs, ça fait beaucoup. Nous avons manqué de lucidité, d’intelligence et de puissance et nous avons fait beaucoup de fautes de service bêtes. Cela vient soit de la fatigue, soit du stress, soit du manque d’assurance, soit parce qu’on veut trop bien faire, je pense que c’est beaucoup ça parce que je trouvais les joueurs avec beaucoup de gaz, de vitesse et de puissance à l’entraînement, même à l’échauffement. Maintenant, il faut accepter le combat, les résultats que nous avons obtenus, nous les avons faits toujours sur le fil du rasoir, il ne faut pas oublier d’où l'on vient. Là, nous avons joué une très belle équipe de Belgique, ce sera la même chose avec les Hollandais et les Turcs. Le Championnat d’Europe, c’est des bonnes nations du volley-ball mondial avec du bloc, du physique, de la défense, de l’intelligence dans le jeu, à nous de l’accepter et de hausser notre niveau de jeu."

Benjamin Toniutti, capitaine et passeur de l’équipe de France : "Nous n’avons pas été bons, nous avons fait un mauvais match et eux ont fait un très gros match, ils ont été plus solides dans tous les secteurs en faisant beaucoup moins de fautes et en nous mettant une grosse pression au bloc et au service avec beaucoup de flottants. Nous étions sous pression tout le match, nous n’avons pas réussi à installer notre jeu. Même si on se bat jusqu’au bout, il nous manque un petit truc. C’est vraiment dur de commencer une compétition comme ça, mais nous n’avons pas trop le temps de tergiverser car le match face à la Hollande va vite venir. Ça va être dur de trouver le sommeil après une défaite comme ça."

Thibault Rossard, réceptionneur-attaquant de l’équipe de France :
"Les Belges ont bien tenu en réception tout le match et en bloc/défense, ils ont vraiment été chauds, ils ont touché beaucoup de ballons, c’était compliqué de mettre les points et on sentait un peu d’énervement chez nous. Contre les Pays-Bas, il faudra montrer une autre agressivité, parce que nous avons été un peu tranquilles en début de match, nous l’avons payé."
 
PROGRAMME et RESULTATS

 

POULE D à Katowice


25/08/2017
17h30 PAYS-PAS - TURQUIE 1-3 (19-25, 22-25, 25-21, 22-25)
20h30 FRANCE - BELGIQUE (22-25, 25-23, 21-25, 25-23, 12-15) 
> La feuille de match
> Les photos

27/08/2017
17h30 BELGIQUE - TURQUIE
20h30 FRANCE - PAYS-BAS

28/08/2017
17h30 PAYS-BAS - BELGIQUE
20h30 TURQUIE - FRANCE

30/08/2017
Play-Offs (la Poule D croise avec la Poule B)

31/08/2017
17h30 Quarts de finale (à Cracovie et Katowice)
20h30 Quarts de finale (à Cracovie et Katowice)

02/09/2017
17h30 Demi-finale
20h30 Demi-finale

03/09/2017
17h30 Petite finale
20h30 Finale



------------------------------------

 

DIFFUSION EN DIRECT ET EN EXCLU SUR 
LA CHAINE L'EQUIPE






Jeudi 24 août
20h30 : Pologne-Serbie

Vendredi 25 août
20h30 : Belgique-France

Samedi 26 août
17h30 : Russie-Slovénie
20h30 : Finlande-Pologne

Dimanche 27 août
17h30 : Turquie-Belgique
20h30 : France-Pays-Bas

Lundi 28 août
20h30 : Turquie-France

Mercredi 30 août
17h30 : play-offs
20h30 : play-offs

Jeudi 31 août
17h30 : quarts de finale
20h30 : quarts de finale

Samedi 2 septembre
17h30 : demi-finales
20h30 : demi-finales

Dimanche 3 septembre
17h30 : petite finale
20h30 : finale  

 

 


BILLETTERIE EN LIGNE


billetterie en ligne

 
>> OFFRE SUPPORTER VOYAGE + BILLETS
 

               

 





              

 

LE GROUPE FRANCE

 

2 - GREBENNIKOV Jénia - Libero - 13/08/90 - A.S VOLLEY LUBE SRL (ITA)
4 - PATRY Jean - Pointu - 27/12/96 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)
5 - CLEVENOT Trévor - Récep/Attaquant - 28/06/94 - PIACENZA BIANCOROSSO VOLLEY (ITA)
6 - TONIUTTI Benjamin - Passeur - 30/10/89 - ZAKSA KEDZIERZYN-KOZLE (POL)
7. TILLIE Kevin Récep/Attaquant 02/11/90 JASTRZĘBSKI WĘGIEL (POL)
8 - LYNEEL Julien - Récep/Attaquant - 15/04/90 - SHANGAI VOLLEY (CHI)
9 - NGAPETH Earvin - Récep/Attaquant - 12/02/91 - MODENA VOLLEY (ITA)
10 - LE ROUX Kévin - Central - 11/05/89 - MODENA VOLLEY (ITA)
11 - BRIZARD Antoine - Passeur - 22/05/94 T.O.A.C. T.U.C. VB (FRA)
12 - BOYER Stephen - Pointu - 10/04/96 - CHAUMONT VB 52 (FRA)
14 - LE GOFF Nicolas - Central - 15/02/92 - ISTANBUL BBSK (TUR)
16 - BULTOR Daryl - Central - 17/11/95 - MONTPELLIER VOLLEY UC (FRA)
18 - ROSSARD Thibault - Récep/Attaquant - 28/08/93 - RESOVIA RZESZOW (POL)
21 - CHINENYEZE Barthelemy - Central - 28/02/98 T.O.A.C. T.U.C. VB(FRA)

STAFF


Entraîneur : Laurent TILLIE
Entraîneur adjoint : Cédric ENARD
Entraîneur adjoint : Vincent PICHETTE
Manager : Arnaud JOSSERAND
Docteur : Eric VERDONCK
Kinésithérapeute:  Jean-Paul ANDREA
Préparateur physique : Olivier MAURELLI
Préparateur mental : Christophe LEHOUX
Statisticien : Paolo PERRONE

              
 

PRESSE


Pour vous accréditer, cliquez ici

> Dossier de presse en téléchargement
 

INFOS UTILES 


>> Site officiel de la compétition

 @CEVolleyball #EuroVolleyM

 

 

 

 

 



PALMARES DES BLEUS A L' EURO


2015 : Chammpions d'Europe
2013 : 5ème
2011 : 7ème
2009 : Vice-Champions