Accueil >>
EQUIPES DE FRANCE >> Volley-Ball >> Masculins >> Le Groupe France
 


>> Téléchargez des photos libres de droit 
crédit : Julien CROSNIER
 

Jonas AGUENIER– N°1 – Central


Date de naissance : 28/04/1992 à Orléans (45)

Taille : 2m02 Poids : 92 kg
Hauteur d’attaque : 3m40
Hauteur de block : 3m10

Club 2016-2017 : Chaumont 52
2015-2016 : AS Cannes
2011-2012 à 2013-2014 : Nantes Rezé MV
2009-2011 CNVB

--------------------------------------------------
Palmarès international :

 

2015 : Champion d'Europe
2015 : Médaille d'Or Ligue Mondiale

2014 : Demi-Finaliste Championnat du Monde

3ème aux Jeux Méditerranéens



  @JonasAguenier




Jonas Aguenier cache derrière une apparente timidité une grosse détermination qui lui a permis cette année d’intégrer le groupe en cours de Ligue Mondiale. Contrairement à nombre de ses coéquipiers, le Cannois, qui a découvert le volley à Orléans, sa ville natale, puis poursuivi près de Tours, dans le club amateur de Saint-Avertin, au CNVB et à Nantes-Rezé, n’est quasiment pas passé par les équipes de France jeunes, endossant son premier maillot bleu sous les ordres de Laurent Tillie en 2012 à Sofia face à la Bulgarie. « Je suis entré une ou deux fois, j’ai mis un point en attaque, un block à Sokolov et un ace, c’est un souvenir marquant », sourit celui qui se verrait bien ostéopathe plus tard. Depuis, le central a fait son trou en sélection, même s’il doit encore se contenter de bouts de match, quatrième dans la hiérarchie tricolore. « Je me pose parfois des questions, mais ça ne dure que cinq minutes, d’abord parce que la concurrence est très saine et permet de progresser, ensuite parce que beaucoup aimeraient être à ma place. » Et l’intéressé de louer l’état d’esprit qui règne au sein du groupe, insufflé par Laurent Tillie : « Il a su faire disparaître la hiérarchie entre les joueurs, personne ne se croit au-dessus de l’autre. » Conscient d’avoir une grosse marge de progression, Jonas, fan de musique indépendante et électronique (coup de cœur pour The XX), entend « bouffer du volley » pour gravir les échelons, lui qui ne cache pas une grosse ambition personnelle et collective, avec Rio en ligne de mire : « On est ensemble depuis trois ans et demi, non seulement pour faire les JO, mais surtout pour les gagner ! »

Un surnom :
« Aziz, c’est Mory Sidibé qui m’a baptisé comme ça, demandez-lui pourquoi ! »

Jonas et le sport :
« Je suis fan de sport, je vibre beaucoup devant ma télé, je regarde tout, même la pétanque ! Le sportif qui m’impressionne le plus, c’est Ashton Eaton, parce qu’il pratique le décathlon, le sport par excellence, c’est un mec à la fois endurant et puissant. »

L’oeil de Laurent Tillie :
« Un des petits derniers, un joueur très complet, très adroit, qui a une bonne lecture du jeu au block. Dans le groupe, on ne l’entend pas beaucoup, mais il a beaucoup d’humour et fait preuve de beaucoup d’ambition. »