Accueil >>
HOME
22/08/2020
Euro U19 : Victoire française au tie-break
L’équipe de France junior a bien entamé l’Euro U19 féminin en Croatie en dominant le pays-hôte samedi au tie-break. Elle affrontera lundi la Bulgarie.
Pour ses débuts dans l’Euro U19, dans la poule II à Osijek, sa première compétition officielle depuis un an et un WEVZA gagné en Allemagne, l’équipe de France junior a eu le droit à une partie avec de nombreux rebondissements de situation, mais a finalement parfaitement maîtrisé le tie-break pour s'imposer après 1h56 de jeu. Les filles de Fabrice Vial ont au passage fait étalage de belles qualités mentales, car après un début de match équilibré (26-24, 24-26), elles avaient nettement pris l’avantage dans le troisième set (25-14) puis fait la course en tête dans le quatrième, au point qu’à 23-21 en leur faveur, elles ont pu croire la partie pliée.

Mes les Croates se sont rebiffées, et, profitant d’une réception tricolore en difficulté, elles ont aligné quatre points de suite pour pousser leurs rivales au tie-break (23-25). Ces dernières n’ont pour autant pas flanché et grâce notamment à une Guewe Diouf en feu dans ce tie-break (28 points au total, à 46% de réussite offensive et 5 blocs), une défense héroïque, à l’image de ce sauvetage au pied de la libéro Stella Vidaller, et la malice de la passeuse Emilie Respaut, auteure d’une attaque en première main qui a surpris la défense adverse, elles se sont vite détachées (8-4 puis 11-5) avant de conclure sur une nouvelle attaque gagnante de Julie Henyo en bout de filet (15-7).

Avec 49% de réussite offensive sur l’ensemble de la partie (22 points pour Julie Henyo, 15 pour Leïa Ratathiry), les filles de Fabrice Vial confirment ce que disait d’elles leur entraîneur avant la compétition, à savoir que leur point fort était leur percussion offensive.
 Ce dernier s’est en tout cas montré satisfait de cette entame réussie : "C’est toujours difficile de rentrer dans une compétition, on a eu une alternance de moments forts et de doute, l’important reste la victoire qui nous permet d’aborder la suite plus sereinement. Les filles se sont bien comportées et ont su trouver les ressources pour s’imposer après la perte du quatrième set. Bravo à elles."

Suite de cet Euro lundi, toujours à Osijek, avec un deuxième affrontement contre la Bulgarie dans une poule II privée de l'Allemagne et de la Russie, qui ont déclaré forfait au dernier moment (comme l'Italie dans la poule I).