Accueil >>
HOME
09/07/2019
VNL : Les Bleus à la conquête de l’Ouest
Pour la cinquième saison consécutive, l’équipe de France est au rendez-vous des Finales de la Volleyball Nations League (ex Ligue Mondiale), qui se disputent cette année à Chicago, de mercredi à dimanche. Finalistes l’an dernier, les hommes de Laurent Tillie vont tenter de décrocher une nouvelle médaille.
Cela est devenu une très bonne habitude. Depuis qu’elle est remontée dans le groupe 1 (niveau le plus élevé) de la Ligue mondiale au cours de l’été 2015 grâce à une victoire mémorable en Bulgarie, l’équipe de France, qui avait remporté l'épreuve dans la foulée pour la première fois de son histoire au Brésil, a tout le temps terminé médaillée de cette compétition, devenue Volleyball Nations League l'année dernière : après l'or en 2015, ce fut le bronze en 2016, suivi d'un nouveau titre, encore au Brésil, en 2017, puis d'une belle médaille d’argent en juillet 2018 conquise dans un stade Pierre-Mauroy de Lille bondé, seule la Russie étant parvenue à barrer la route aux Bleus en finale.

Cette saison, les hommes de Laurent Tillie abordaient la phase de poules de la VNL sans but précis ni certitudes, si ce n’est que de faire du mieux possible, le sélectionneur, conscient de la nécessité de préserver ses troupes en vue des deux grands objectifs de la saison que sont le Tournoi de qualification olympique de Gdansk (9-11 août) et l’EuroVolley 2019 en France (12-29 septembre), ayant choisi de faire tourner, d’où de nombreux changements de six de départ durant les cinq week-ends de cette phase initiale. L’appétit est finalement venu en mangeant pour les Bleus, parvenus, grâce à 11 victoires pour 4 défaites, à se qualifier une nouvelle fois pour les Finales en compagnie du Brésil, de l’Iran, de la Russie, de la Pologne et des Etats-Unis.

La formule est inchangée avec deux poules de trois équipes dont les deux premiers se qualifient pour les demi-finales (samedi) avant les finales de dimanche. La poule de l’équipe de France regroupe les trois premiers de l’édition 2018 de la Volleyball Nations League, puisque les partenaires du capitaine Benjamin Toniutti croiseront le fer au sein de la Crédit Union Arena 1, enceinte de 9500 places, avec les Etats-Unis (médaillés de bronze) mercredi (2h30, heure française, dans la nuit de mercredi à jeudi) puis avec les tenants du titre russes jeudi (dans la nuit de jeudi à vendredi à 3h). Deux équipes qu’ils ont affrontées lors de la phase de poules, avec à la clé une victoire contre la Russie à Novi Sad (3-1) et une défaite face aux Américains à Cannes (1-3).

C’est donc ces derniers qui sont leurs premiers adversaires mercredi, un sacré morceau en l’occurrence tant cette formation US, toujours dirigée par John Speraw, se montre très régulière dans ses performances - troisième aux JO de Rio, troisième de la dernière VNL, troisième du Championnat du monde de septembre dernier - et regorge de joueurs de top niveau mondial, des pointus Ben Patch et Matthew Andersdon, au passeur Micah Christenson en passant par les réceptionneurs-attaquants Taylor Sander, Aaron Russell, Thomas Jaeschke, les centraux David Smith, Maxwell Holt et Taylor Averill, ou le libero Erik Shoji. Autant de joueurs qui seront déterminés à offrir à leur public de Chicago une troisième victoire dans la compétition (Ligue Mondiale et VNL comprises), la première depuis 2014.

Les Bleus, qui se présentent dans l’Illinois sans certains cadres, préservés dans la perspective des prochaines échéances (Earvin Ngapeth, Jenia Grebennikov, Nicolas Le Goff, Stephen Boyer), peuvent donc s’attendre à une entrée en matière de très haut niveau, mais les hommes de Laurent Tillie ont désormais suffisamment d’expérience pour savoir que s’ils veulent faire tomber ces Américains chez eux, c’est une copie quasi-parfaite qu’ils devront rendre mercredi soir.


Les 13 joueurs français pour les Finales de la Volleyball Nations League :

Pointu : Jean Patry
Réceptionneurs/attaquants : Trévor Clevenot, Thibault Rossard, Julien Lyneel, Kevin Tillie, Yacine Louati
Passeurs : Benjamin Toniutti, Antoine Brizard
Centraux : Kévin Le Roux, Barthélémy Chinenyeze, Daryl Bultor, Jonas Aguenier
Libero : Nicolas Rossard


Le programme (heures françaises) :

Poule A :
Jeudi 11 juillet, 2h30 : France/Etats-Unis
Vendredi 12 juillet, 3h : France/Russie
Samedi 13 juillet, 3h : Etats-Unis/Russie

Poule B :
Mercredi 10 juillet, 23h30 : Brésil/Pologne
Vendredi 12 juillet, 0h : Iran/Pologne
Samedi 13 juillet, 0h : Brésil/Iran

Demi-finales :
Dimanche 14 juillet, 0h : 1er A/2e B
Dimanche 14 juillet, 3h : 1er B/2e A

Finale pour la 3e place : dimanche 14 juillet, 22h
Finale : lundi 15 juillet, 1h