Accueil >>
HOME
26/03/2019
Beach : Opération pour Krou
Touché à l'épaule début mars à Sydney, Youssef Krou a annoncé qu'il allait devoir se faire opérer, son indisponibilité devrait durer environ quatre mois.
Coup dur pour Youssef Krou : bien lancé depuis le début de l'année dans la course à la qualification olympique avec Edouard Rowlandson, le beacher tricolore a été stoppé net début mars en demi-finale du World Tour 3 étoiles de Sydney, contraint à l'abandon alors qu'un podium était à portée de mains sur le tournoi australien. "Je me suis déboîté l'épaule droite lors de la fin d'un geste d'attaque au début de notre demi-finale. Je me suis fait une hagl lésion. La particularité de ce traumatisme est la désinsertion totale de la jonction des ligaments "gleno-humeraux" qui stabilisent mon épaule", indique-t-il ce mardi sur le site www.rkbeachvolley.com.

Après avoir passé des examens à son retour de Sydney, Youssef a dû se résoudre à l'opération : "Le temps d'indisponibilité est plus long (3 à 4 mois) certes, mais le risque de récidive est de l'ordre de 5 à 10%. Donc jeudi dernier, avec Eddy et le staff, nous avons pris la décision de me faire opérer, afin de pouvoir continuer à jouer librement sans me poser de questions (...) Je vais me faire opérer rapidement, dans les prochains jours. Ensuite, j'aurai trois semaines d'attelle pour une immobilisation totale afin que les ligaments cicatrisent. Puis j'aimerais aller dans un centre de rééducation afin de ne penser qu'à ma rééducation. Le retour à la compétition dépendra surtout de la vitesse de guérison de mon épaule suite à l'opération. C'est de l'ordre de quatre mois, mais cela peut être un peu plus ou un peu moins".

Dans la course à la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo, cette blessure constitue forcément un coup d'arrêt pour le tandem Krou-Rowlandson, mais l'intéressé veut rester positif, ajoutant : "Sportivement, ce n'est qu'un frein pour une qualification via le ranking. Il nous faut 12 résultats (nous en avons déjà 2 !) afin d'être dedans, nous aurons moins de jokers. Ensuite, il y a aussi la Continental Cup qui délivre une place par nation. La course aux Jeux est loin d'être fermée, pas d'inquiétudes de ce côté-là."