Accueil >>
HOME
06/05/2018
Enard : « Je suis très fier »
Champion de France samedi avec Tours, vainqueur de Chaumont en finale de la Ligue A (3-1), Cédric Enard a confié sa fierté, avant de rejoindre l'équipe de France le 17 mai. De son côté, le central tricolore de Chaumont, Jonas Aguenier, qui retrouvera aussi les Bleus, regrettait après la rencontre le mauvais match de Chaumont en réception.
Cédric Enard, entraîneur de Tours : "Le sentiment, c’est de la fierté, je suis fier de ce groupe. Sur la finale, nous avons eu un gros niveau de service/bloc/défense sur les deuxième, troisième et quatrième sets. Ça a vraiment été collectif, on a très bien servi, le bloc était très bien placé, dans les bons timings, dans les zones décidées ; derrière, ça ramassait en défense, Hubert (Henno) a encore fait un travail de lessiveuse énorme, dans les intentions et l’engagement qu’on voulait avoir, j’ai eu exactement ce que j’attendais. Le premier set n’était pas à jeter à la poubelle, mais c’était un peu mou, mais le groupe, avec le caractère qu’il a, est revenu calmement et après, ça joue vraiment bien. A titre personnel, je suis très fier, c’est juste dommage qu’on ne continue pas l’aventure, mais c’est comme ça, le club va mettre un nouveau fanion à Grenon et va retourner en Ligue des champions, je serai content de voir ça quand j'y retournerai. Nos chemins se séparent pour le moment, mais c’est au top de terminer comme ça. Maintenant, l’équipe de France, Laurent (Tillie) m’a laissé une dizaine de jours pour souffler, je les rejoins directement à Rouen le 17, et après, il va falloir vite remonter sur scène, mais on va d’abord savourer dix jours, parce que je suis au bout du rouleau, je pense que je vais exploser…"

Jonas Aguenier, central de Chaumont : "Notre réception n'était pas là, alors que normalement, c'est une de nos forces qui nous permet de tuer le service en face. On n'a joué que des balles hautes tout le match, ils étaient bien au bloc, c'était compliqué. On s'attendait vraiment à prendre l'eau sur Nathan Wounembaina ou sur Cupkovic, mais on a pris l'eau sur des services flottants, ça n'a pas fait du bien au moral et on n'a pas réussi à revenir une fois qu'ils ont pris l'ascendant, à mettre le petit coup de folie qu'il fallait. Maintenant, place à l'équipe de France, je reprends le 17 à Rouen, c'est un grand plaisir, c'est le résultat de beaucoup de travail que j'ai mis en place depuis que je me suis blessé l'année dernière. Cette année, je suis content de m'être relevé, ce n'est pas mentir de dire que quand on est tombé et qu'on se relève, on est plus fort, je vais essayer de me servir de ça, on apprend toujours".