Accueil >>
HOME
05/06/2018
VNL : Les 14 Bleus pour Aix-en-Provence
Après son deuxième week-end de Volleyball Nations League, l’équipe de France est arrivée mardi à Aix-en-Provence où l’attendent de vendredi à dimanche trois matchs contre la Corée du Sud, l’Argentine et la Serbie. Laurent Tillie a une nouvelle fois remanié son groupe.
Le rythme de la Volleyball Nations League ne faiblit pas et après un premier week-end à Rouen (trois victoires), un second à Lodz (une victoire, deux défaites), l’équipe de France disputera de nouveau trois matchs de rang le week-end prochain en affrontant successivement la Corée du Sud, l’Argentine, la Serbie, l’occasion pour le public de l’Arena du Pays d’Aix de découvrir trois façons différentes de jouer au volley.

Arrivé mardi en Provence avec son staff et ses joueurs, le sélectionneur Laurent Tillie dresse un bilan "mitigé" du dernier week-end en Pologne qui a vu les Bleus dominés par la Pologne (3-0), avant de bien réagir contre l’Allemagne (3-0) et de perdre de peu au tie-break face à la Chine dimanche. "Sur le plan comptable, cela aurait été un bon week-end si on avait gagné contre les Chinois, analyse-t-il. En perdant 3-2, nous sommes dans la frustration. Nous avons vu de belles choses, nous avons globalement bien travaillé, je trouve qu’au cours des trois matchs, nous avons amélioré notre communication et notre relation d’équipe, mais cela n’a pas été suffisant, parce que nous n’avons pas été efficaces dans les moments-clés, c’est un peu dommage".

Reste que l’entraîneur tricolore a encore profité du week-end polonais pour intégrer de nouveaux joueurs, notant "les très belles entrées de Raphaël Corre et de Yacine Louati", pour "donner du rythme à Kevin Le Roux qui a été en progrès" - et pour faire jouer la quasi-totalité des joueurs qui étaient du déplacement. Pour le troisième rendez-vous de la Volleyball Nations League à Aix-en-Provence, Laurent Tillie continue les rotations, puisque Benjamin Toniutti, Jenia Grebennikov et Earvin Ngapeth, mis au repos le week-end dernier, réintègrent le groupe, tout comme les centraux Jonas Aguenier et Daryl Bultor, les sortants étant Jérémy Mouiel, Raphaël Corre, Yacine Louati, Kevin Le Roux et Franck Lafitte, tandis que Trévor Clevenot, qui se remet d'une blessure à l'épaule, sera utilisé en deuxième libero.

A charge pour les quatorze joueurs qui découvriront la magnifique Arena du Pays d’Aix de poursuivre leur progression dans l’optique des Finales de cette première Volleyball Nations League qui auront lieu du 4 au 8 juillet au stade Pierre-Mauroy de Lille et pour lesquelles la France, en tant que pays organisateur, est qualifiée d’office.

Les 14 joueurs pour la Volleyball Nations League à Aix-en-Provence :

Passeurs : Benjamin Toniutti (Zaksa Kedierzyn-Kozle/POL), Antoine Brizard (Varsovie/POL)
Réceptionneurs/attaquants : Earvin Ngapeth (Modène/Al Rayyan, ITA/QAT), Julien Lyneel (Shanghai/CHN), Thibault Rossard (Asseco Resovia Rzeszow/POL), Kevin Tillie (Pékin/CHN)
Pointus : Jean Patry (Montpellier), Stephen Boyer (Chaumont)
Centraux : Nicolas Le Goff (Latina/ITA), Barthélémy Chinenyeze (Asseco Resovia Rzeszow/POL), Jonas Aguenier (Chaumont), Daryl Bultor (Montpellier)
Liberos : Jenia Grebennikov (Lube Civitanova/ITA), Trévor Clevenot (Piacenza/ITA)