Accueil >>
HOME
26/05/2018
VNL : Les Bleus remettent ça
Comme vendredi en ouverture de la Volleyball Nations League face à l’Iran, l’équipe de France a eu besoin de quatre sets samedi, toujours au Kindarena de Rouen, pour dominer le Japon (25-16, 20-25, 25-20, 25-22). Elle va tenter de clore cette première poule par un carton plein dimanche contre l’Australie.
A l’issue de la première victoire tricolore vendredi contre l’Iran, Laurent Tillie expliquait que son équipe, au sortir d’une grosse semaine d’entraînement, avait logiquement alterné le bon et le moins bon, encore en manque de rythme. On en a eu la confirmation ce samedi, dans un Kindarena bruyant, avec un deuxième match face au Japon qui aura vu les Bleus parfois brillants, parfois plus en difficulté, mais finalement gagnants, là encore en quatre sets.

Le mérite en revient aussi aux Nippons qui, comme lundi dernier en match amical à Caen, leur ont offert une bonne opposition, compensant leur net déficit de taille (les deux réceptionneurs attaquants alignés au coup d’envoi, Hiroaki Asano et Naoya Takano mesurant 1,78 et 1,90 m) par leur habituelle agilité défensive et leur vivacité en attaque, à l’instar du pointu gaucher Yuji Nishida (1,86 m), auteur de 15 points. "On les avait déjà joués à Caen, ils avaient fait beaucoup plus de fautes qu’aujourd’hui et on avait gagné 3-2. Là, ce qui était étonnant, c’était leur jeu au centre, ils tenaient la réception et passaient systématiquement par le centre, et nous, on n’arrivait pas à les ralentir, donc ça compensait leur manque de hauteur aux ailes", a commenté après la rencontre le sélectionneur Laurent Tillie, contraint de hausser le ton à plusieurs reprises pendant le match pour remobiliser ses joueurs lorsqu'ils les sentaient s'énerver.

Car après un premier set "parfait" aux dires de leur entraîneur (25-16), à l’instar de leur pointu Stephen Boyer, à 100% en attaque (8 points sur ses 15 au total), les Français, dans un six de départ complètement remanié par rapport au match de l’Iran (Boyer, Kevin Tillie, Lyneel, Aguenier, Le Roux, Brizard), ont connu une nette baisse de régime au deuxième face à des Nippons parvenus à mieux contrer le pointu tricolore et à les agresser en attaque. Résultat un deuxième set perdu (20-25) et des "Blancs" obligés de mettre le bleu de chauffe dans les deux sets suivants (25-20, 25-22), portés par Kevin Tillie, meilleur marqueur du match (17 points), Jonas Aguenier, auteur d’un excellent retour en sélection (13 points, à 10/11 en attaque et 3 blocs), les entrées de Thibault Rossard et Barthélémy Chinenyeze ayant également été décisives.

A l’arrivée, comme face à l’Iran vendredi, la France a bien rempli la mission qui lui avait été assignée, gagner et maintenir ainsi une dynamique de victoire importante pour permettre à l’équipe de travailler dans la sérénité, qui plus est lorsqu’il s’agit de jouer à domicile. Reste à bien finir le travail dimanche, toujours au Kindarena, face à une équipe d’Australie battue lors de ses deux premiers matchs contre le Japon (3-1) et l’Iran (3-0).

Les réactions :

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France : 
"L’enseignement, c’est qu’il faut apprendre à gagner dans la difficulté pour progresser. Nous avons joué à la perfection au premier set, mais au volley, c’est presque systématique : un set gagné trop facilement entraîne un set perdu très facilement. On a été vite dans la frustration, et c’est toujours pareil : la gestion de la frustration au volley-ball est essentielle, on se frustre, on raidit le bras, on s’énerve et on commence à faire des fautes qui font qu’à la fin, elles coûtent cher et on perd le set alors qu’on doit être beaucoup plus tueurs. C’est un état d’esprit qu’on développe en s’entraînant. Heureusement, avec les belles rentrées de Thibault Rossard et Barthélémy Chinenyeze qui nous ont apporté un peu de dynamisme, on a réussi à gagner quand même".

Jonas Aguenier, central de l’équipe de France : "C’était difficile, nous sommes passés par toutes les émotions, nous avons fait un gros premier set, comme au match amical, après, ils sont bien revenus, on n’arrivait plus à faire tomber un ballon, au bloc, on se faisait « péter » les mains, ils tapaient haut, on était un peu frustrés. Laurent nous a alors dit de jouer tranquilles, on a un peu plus défendu, on a mieux servi, c’était un bon match".

Stephen Boyer, pointu de l’équipe de France : "Je retiens avant tout la victoire. C’est un premier match pour moi, il faut se remettre dedans, réapprendre à jouer ensemble et se redécouvrir, c’est toujours difficile, mais il faut passer par là et ça va aller de mieux en mieux au fur et à mesure des matchs, l’objectif étant d’arrêter au top pour le Final Six à Lille. C’est bien de reprendre le rythme, qui est complètement différent au niveau international, ce genre de match est parfait pour bien bosser, c’est mieux qu’un entraînement".


 
PROGRAMME et RESULTATS

 

ROUEN - FRA


Diffusion des matchs sur
www.lequipe.fr

VENDREDI 25 MAI 2018

17:00 AUSTRALIE / JAPON 1-3 (18-25, 15-25, 25-23, 17-25)
20:00 FRANCE / IRAN 3-1 (25-20, 24-26, 25-20, 25-17)
>
La feuille de match
> Les photos

SAMEDI 26 MAI 2018
17:00 AUSTRALIE / IRAN 0-3 (23-25, 23-25, 21-25)
20:00 FRANCE / JAPON 3-1 (25-16, 20-25, 25-20, 25-22)
La feuille de match
>
Les photos

DIMANCHE 27 MAI 2018
15:00 IRAN / JAPON
18:00 FRANCE / AUSTRALIE

 

LODZ - POL

VENDREDI 1er JUIN 2018
16h00 POLOGNE / FRANCE
19h00 CHINE / ALLEMAGNE

SAMEDI 2 JUIN 2018
16h00 POLOGNE / CHINE
19h00 ALLEMAGNE / FRANCE

DIMANCHE 3 JUIN 2018
16h00 FRANCE / CHINE
19h00 POLOGNE / ALLEMAGNE

 

AIX-EN-PROVENCE - FRA


VENDREDI 8 JUIN 2018
17:00 ARGENTINE / SERBIE
20:00 FRANCE / CORÉE

SAMEDI 9 JUIN 2018
17:00 CORÉE / SERBIE
20:00 FRANCE / ARGENTINE

DIMANCHE 10 JUIN 2018
15:00 CORÉE / ARGENTINE
18:00 FRANCE / SERBIE

 

VARNA - BUL


VENDREDI 15 JUIN 2018
14h30 CANADA / BRESIL
17h30 BULGARIE / FRANCE

SAMEDI 16 JUIN 2018
14h30 FRANCE / BRESIL
17h30 BULGARIE / CANADA

DIMANCHE 17 JUIN 2018
14h30 FRANCE / CANADA
17h30 BULGARIE / BRESIL

 

MODENE - ITA


VENDREDI 22 JUIN 2018
17h30 ETAT-UNIS / FRANCE
20h30 ITALIE / RUSSIE

SAMEDI 23 JUIN 2018
17h30 ÉTATS-UNIS / RUSSIE
20h30 ITALIE / FRANCE

DIMANCHE 24 JUIN 2018
17h30 FRANCE / RUSSIE
20h30 ITALIE / ÉTATS-UNIS


 

FINAL 6
STADE PIERRE-MAUROY - LILLE METROPOLE


La France est automatiquement quali ée pour le Final 6 en tant que pays hôte.
Les 5 meilleures équipes au classement à l’issue de la phase de poules participent à la phase nale.
La phase nale se rejoue en poules de 3 équipes, jusqu’aux demi- nales et nales : - 2 poules de 3 équipes
- les équipes sont placées dans les poules en fonction de leur classement



4,5,6 JUILLET : POULES


Poule A : Pays hôte, Équipes classées 3è et 4è de la phase de Poule

Poule B : Équipes classées 1ère, 2è et 5è de la phase de Poule
 

7 JUILLET : DEMI-FINALES


 

8 JUILLET : FINALES
 

 

BILLETTERIE


>>

 Achetez vos billets pour  ROUEN 

 


>> Achetez vos billets pour AIX-EN-PROVENCE

>> Achetez vos billets pour les finales à LILLE METROPOLE


INFORMATIONS PRESSE


> Télécharger le Dossier de Presse

> s'accréditer


>
 site officiel de la compétition :
www.volleyball.world




FORMULE SPORTIVE

 
PHASE DE POULE

* 16 équipes :  12 équipes protégées : Brésil, Etats-Unis, Italie, Chine, France, Serbie, Argentine, Iran, Pologne, Allemagne, Japon,
Russie
                         + 4 équipes challengers :Australie, Canada, Corée, Bulgarie

* 20 poules de 4 matchs chacune
* Toutes les équipes se rencontrent au moins une fois
* 15 matchs par équipe (5 poules de 3 matchs par équipe) * 120 matchs joués


QUALIFICATION AU FINAL 6

Le pays hôte est directement qualifié pour le FInal 6
Puis les 5 équipes les mieux classées à l’issue de la phase de poules sont qualifiées