Accueil >>
HOME
25/05/2018
VNL : La France débute en gagnant
L’équipe de France a bien attaqué la nouvelle Volleyball Nations League en dominant l’Iran vendredi au Kindarena de Rouen (25-20, 24-26, 25-20, 25-17). Elle affronte samedi au même endroit le Japon, vainqueur de l’Australie (3-1).
Un match presque parfait ! Pour ses grands débuts dans la VNL, l’équipe de France s’est offert un succès face à l’Iran et une petite revanche contre une équipe qui, en clôture de la saison dernière, l’avait dominée au Japon (2-3) en World Grand Champions Cup. Si l’on dit presque parfait, c’est que les Bleus auraient pu s’épargner un set et conclure le match en trois, puisqu’ils ont mené de cinq points dans le deuxième (15-10), eu deux balles pour le conclure à 24-22 avant de le perdre sur quatre points consécutifs de leurs adversaires, dont deux blocs pour finir.

Mais derrière, la réaction a été à la hauteur des attentes du public du Kindarena de Rouen avec deux dernières manches bien emballées sous la houlette d’un Earvin Ngapeth, meilleur marqueur tricolore du soir (18 points, à 53% en attaque), qui a fini par donner le tournis à la défense iranienne entre diagonales, balles long de ligne, sans oublier sa « spéciale » dos au filet en milieu de deuxième set. 
A l’arrivée, l’équipe de France a plutôt bien fait son travail contre une formation iranienne que Laurent Tillie a trouvée "émoussée", avec un six de départ dans lequel figuraient notamment Nicolas Le Goff et Jean Patry, principaux animateurs du début de match, le premier, auteur de 9 points au total dont 4 des 8 blocs tricolores, signant un bloc d’entrée, le second, qui termine la rencontre avec 17 points, marquant trois des six points premiers tricolores (6-2).

Et si les hommes d’Igor Kolakovic parviennent à revenir à deux longueurs (13-11), leur retour est de courte durée, puisque grâce notamment aux premières attaques percutantes d’Earvin Ngapeth, les Bleus s’échappent de nouveau et bouclent le premier set grâce à Patry (25-20). Les hommes de Laurent Tillie enchaînent derrière, avec notamment un Thibault Rossard (8 points) de plus en plus sollicité par son capitaine Benjamin Toniutti (10-6), avant que Ngapeth n’enflamme le Kindarena de sa « spéciale » (15-10). Les Iraniens ne désarment cependant pas, et grâce à un meilleur bloc/défense, ils reviennent à un point sur une bonne série au service d’Ebadipour (23-22), sauvent deux balles de set (24-24) et égalisent sur deux blocs consécutifs de Mousavi et Mirza (24-26).

Les Bleus repartent au combat et, sous l’impulsion notamment de Kevin Tillie, entré en jeu, et d’un Ngapeth qui enchaîne les diagonales, ils reprennent la main dans le troisième set (9-5, 16-12). Mais comme au précédent, les troisièmes de la dernière World Grand Champions Cup se mettent à mieux contrer, ils reviennent à un point (19-18), moment choisi par Julien Lyneel pour faire parler son punch avec trois points dans le money-time suite qui redonnent de la marge à la France (23-19), Barthélémy Chinenyeze au centre concluant la manche (25-20).

Touchés par la perte de ce set, les Iraniens finissent par baisser les armes dans un quatrième set conclu par Lyneel après 1h49 de jeu. Les Bleus voulaient attaquer leur saison par un succès, c’est fait, ils savent très bien qu’il leur reste du travail pour retrouver leurs automatismes et un niveau physique homogène, mais c’est forcément plus facile de travailler en gagnant, ce qu’ils tenteront de faire de nouveau samedi, toujours au Kindarena, face au Japon.

Les réactions :

Laurent Tillie, entraîneur de l’équipe de France :
 "Nous avons gagné, c’est l’essentiel. Les joueurs ont été concentrés et appliqués, bien dans le respect des consignes, même s’ils sont à un moment un peu sortis du match à la fin du deuxième set à cause de tous les temps morts. Du coup, nous avons eu du mal à trouver du rythme, d’autant que nous sortions d’une grosse semaine d’entraînement. Nous sommes contents d’avoir battu l’Iran parce que le dernier match contre eux, nous avions perdu 3-2, mais nous avons fait un très bon match".

Earvin Ngapeth, réceptionneur-attaquant de l’équipe de France : "Pour une reprise, c’est pas mal, tout le match s’est un peu joué sur un faux rythme, nous avons bien joué puis nous sommes un peu descendus, mais je suis content de la victoire. Nous aurions pu nous épargner un set, nous nous sommes un peu endormis, mais c’est le premier match officiel, ce n’est pas très grave, l’important était de gagner, surtout chez nous et nous avons quand même eu l’impression de contrôler le match".

Nicolas Le Goff, central de l’équipe de France : "Nous avions un peu d’appréhension au début du match, parce que nous savons que nous ne sommes pas complètement réglés et à notre pic de forme car la préparation a été courte, mais nous sommes restés sérieux et concentrés, nous avions vraiment à cœur de bien jouer et de gagner ce match".


 
PROGRAMME et RESULTATS

 

ROUEN - FRA


Diffusion des matchs sur
www.lequipe.fr

VENDREDI 25 MAI 2018

17:00 AUSTRALIE / JAPON 1-3 (18-25, 15-25, 25-23, 17-25)
20:00 FRANCE / IRAN 3-1 (25-20, 24-26, 25-20, 25-17)
>
La feuille de match
> Les photos

SAMEDI 26 MAI 2018
17:00 AUSTRALIE / IRAN
20:00 FRANCE / JAPON

DIMANCHE 27 MAI 2018
15:00 IRAN / JAPON
18:00 FRANCE / AUSTRALIE

 

LODZ - POL

VENDREDI 1er JUIN 2018
16h00 POLOGNE / FRANCE
19h00 CHINE / ALLEMAGNE

SAMEDI 2 JUIN 2018
16h00 POLOGNE / CHINE
19h00 ALLEMAGNE / FRANCE

DIMANCHE 3 JUIN 2018
16h00 FRANCE / CHINE
19h00 POLOGNE / ALLEMAGNE

 

AIX-EN-PROVENCE - FRA


VENDREDI 8 JUIN 2018
17:00 ARGENTINE / SERBIE
20:00 FRANCE / CORÉE

SAMEDI 9 JUIN 2018
17:00 CORÉE / SERBIE
20:00 FRANCE / ARGENTINE

DIMANCHE 10 JUIN 2018
15:00 CORÉE / ARGENTINE
18:00 FRANCE / SERBIE

 

VARNA - BUL


VENDREDI 15 JUIN 2018
14h30 CANADA / BRESIL
17h30 BULGARIE / FRANCE

SAMEDI 16 JUIN 2018
14h30 FRANCE / BRESIL
17h30 BULGARIE / CANADA

DIMANCHE 17 JUIN 2018
14h30 FRANCE / CANADA
17h30 BULGARIE / BRESIL

 

MODENE - ITA


VENDREDI 22 JUIN 2018
17h30 ETAT-UNIS / FRANCE
20h30 ITALIE / RUSSIE

SAMEDI 23 JUIN 2018
17h30 ÉTATS-UNIS / RUSSIE
20h30 ITALIE / FRANCE

DIMANCHE 24 JUIN 2018
17h30 FRANCE / RUSSIE
20h30 ITALIE / ÉTATS-UNIS


 

FINAL 6
STADE PIERRE-MAUROY - LILLE METROPOLE


La France est automatiquement quali ée pour le Final 6 en tant que pays hôte.
Les 5 meilleures équipes au classement à l’issue de la phase de poules participent à la phase nale.
La phase nale se rejoue en poules de 3 équipes, jusqu’aux demi- nales et nales : - 2 poules de 3 équipes
- les équipes sont placées dans les poules en fonction de leur classement



4,5,6 JUILLET : POULES


Poule A : Pays hôte, Équipes classées 3è et 4è de la phase de Poule

Poule B : Équipes classées 1ère, 2è et 5è de la phase de Poule
 

7 JUILLET : DEMI-FINALES


 

8 JUILLET : FINALES
 

 

BILLETTERIE


>>

 Achetez vos billets pour  ROUEN 

 


>> Achetez vos billets pour AIX-EN-PROVENCE

>> Achetez vos billets pour les finales à LILLE METROPOLE


INFORMATIONS PRESSE


> Télécharger le Dossier de Presse

> s'accréditer


>
 site officiel de la compétition :
www.volleyball.world




FORMULE SPORTIVE

 
PHASE DE POULE

* 16 équipes :  12 équipes protégées : Brésil, Etats-Unis, Italie, Chine, France, Serbie, Argentine, Iran, Pologne, Allemagne, Japon,
Russie
                         + 4 équipes challengers :Australie, Canada, Corée, Bulgarie

* 20 poules de 4 matchs chacune
* Toutes les équipes se rencontrent au moins une fois
* 15 matchs par équipe (5 poules de 3 matchs par équipe) * 120 matchs joués


QUALIFICATION AU FINAL 6

Le pays hôte est directement qualifié pour le FInal 6
Puis les 5 équipes les mieux classées à l’issue de la phase de poules sont qualifiées