Accueil >>
HOME
(Miniature) Le Journal des Bleu(e)s : Grebennikov en finale, les larmes de Ngapeth
Photo : legavolley.it
16/04/2018
Le Journal des Bleu(e)s : Grebennikov en finale, les larmes de Ngapeth
Retour sur les performances du week-end des internationaux-ales tricolores, avec la qualification de Jenia Grebennikov et Lube Civitanova pour la finale de la Super Lega aux dépens de Modène et Earvin Ngapeth qui a disputé son dernier match avec le club italien.
Italie

Civitanova a eu le dernier mot. Le match 4 de la demi-finale de la Super Lega italienne entre Modène et la Lube a tourné dimanche en faveur de la formation des Marches qui, emmenée par Jenia Grebennikov, est allée s’imposer 3-1 (25-19, 19-25, 25-20, 30-28) sur le terrain des partenaires d’Earvin Ngapeth (21 points, 59% en attaque, 2 blocs).
 Ce dernier achève ainsi son aventure avec Modène, où il était arrivé en février 2014, puisque le réceptionneur-attaquant de l’équipe de France, qui, en larmes à l'issue de la rencontre, a eu le droit à une ovation du Pala Panini, portera les couleurs du Zénith Kazan la saison prochaine. En finale, la Lube, tenante du titre, affrontera Pérouse ou Trentino qui se disputeront la qualification sur un ultime match mercredi.
Du côté des playoffs pour la cinquième place, qualificative pour la Challenge Cup, Latina, avec Nicolas Le Goff remplaçant, a perdu à domicile le match aller des demi-finales face à Monza (22-25, 25-19, 25-21, 20-25, 11-15), le match retour aura lieu samedi prochain.

Pologne

La 30e et dernière journée de la saison régulière de PlusLiga a livré son verdict : malgré sa cinquième défaite en trente matchs samedi à Belchatow (26-24, 25-17, 34-32), Zaksa, emmené par Benjamin Toniutti (1 point), termine en tête devant son vainqueur, les deux équipes étant directement qualifiées pour les demi-finales.
Derrière, le perdant de cette 30e journée est Varsovie qui, malgré sa victoire au tie-break à Radom (22-25, 16-25, 28-26, 25-22, 16-14), avec 7 points (dont 4 blocs) pour Antoine Brizard, termine à la septième place et se voit du coup privé de playoffs. A l’inverse, Resovia Rzeszow, emmené par Thibault Rossard, une fois de plus élu MVP (14 points, à 50% en attaque) et par Barthélémy Chinenyeze, lui aussi très affûté (100% en attaque, 3 blocs pour 10 points
), se qualifie en terminant à la quatrième place suite à sa victoire sur Szczecin (25-18, 25-21, 25-19) et affrontera Olsztyn pour une place en demi-finales, avec un premier match mercredi à l’extérieur.

Ligue A masculine

Un seul des quatre quarts de finale de la Ligue A n’ira pas jusqu’au match d’appui, celui entre Tours et Sète que le TVB de Cédric Enard a bouclé en deux victoires 3-0. Du côté de Tourcoing, Chaumont, avec Stephen Boyer (24 points à 54% en attaque) et Jonas Aguenier (12 points), est parvenu à effacer sa défaite à domicile (2-3) en allant gagner vendredi dans le Nord, également au tie-break (17-25, 25-23, 23-25, 25-20, 15-8). Il y aura donc une belle dans la Haute-Marne mardi soir.
Belle également entre Ajaccio et Poitiers qui aura lieu en Corse et entre Paris et Montpellier : battu il y a huit jours dans la capitale (3-2), le MUC a pris sa revanche samedi en dominant le Paris Volley 3-1 (25-22, 25-23, 17-25, 25-16), avec un Jean Patry fidèle au poste de pointu (15 points, tous en attaque, à 58%) et un Daryl Bultor de retour à un très bon niveau, lui aussi auteur de 15 points (9/11 en attaque, 3 blocs et 3 aces), tandis que dans les rangs parisiens, Nicolas Rossard a joué au poste de libero, pas le central Franck Lafitte, remplaçant. La belle aura lieu mardi dans la capitale.

Ligue A féminine

Du côté de la Ligue A filles, on connaît déjà deux équipes qualifiées pour les demi-finales et sans surprise, ce sont les deux formations ayant terminé en tête de la saison régulière : après sa victoire 3-0 à domicile, Béziers, emmené par Alexandra Rochelle et une Juliette Fidon percutante (21 points, 51% en attaque), est allé gagner à Nantes qui a cependant chèrement défendu sa peau (27-25, 27-25, 21-25, 26-24), à l’image d’Odette Ndoye (13 points) et de Marion Gauthier-Rat (11 points dont 4 blocs).
De son côté, Cannes, après avoir dominé Paris au Palais des Victoires au tie-break, s’est imposé plus facilement dans la capitale (25-18, 28-26, 25-19) avec une Helena Cazaute à 50% en attaque (11 points) et une Christina Bauer toujours aussi impressionnante au filet (8/9 en attaque, 3 blocs), tandis que dans les rangs parisiens, Alexandra Dascalu a inscrit 12 points (37% en attaque) et que Nina Stojiljkovic était titulaire à la passe (1 point).
Cannes sera opposé en demi-finales au vainqueur du match entre Mulhouse et Venelles (1-1 dans la série après la victoire de Venelles 3-1 samedi avec une apparition dans les rangs provençaux de Pauline Martin, moins de dix mois après sa rupture des ligaments croisés avec les Bleues à Nantes), tandis que Béziers affrontera Saint-Raphaël ou Le Cannet. Samedi, l’ESCR a remporté le match retour 3-1 face à la formation d’Amandine Giardino (26-24, 23-25, 25-18, 25-20), Marie-France Garreau-Dje, titulaire au centre, a inscrit 3 points. La belle a lieu mardi dans le Var.

Roumanie

Nouvelle défaite ce week-end lors des playoffs à six du Championnat féminin roumain de Lugoj : la formation de Silvana Dascalu s’est logiquement inclinée à domicile contre Alba Blaj (21-25, 19-25, 22-25).