Accueil >>
HOME
14/08/2017
Euro 2017 : La liste des 14
De retour de Pologne où ils ont pris la deuxième place du Mémorial Wagner, les joueurs de l'équipe de France sont au repos jusqu'à jeudi, date de leur dernier stage, à l'INSEP, avant l'Euro en Pologne (24 août-3 septembre). Le point avec le sélectionneur Laurent Tillie.
Le bilan du Mémorial Wagner. "Les deux premières victoires ont été intéressantes, même si les Russes ont fait tourner après nous avoir battus avec leur premier six, mais c’était intéressant de voir la combativité des joueurs et d’essayer de s’adapter pendant les matchs aux problèmes posés par l’adversaire. Le troisième match face au Canada a été plus frustrant, on n’a pas du tout répondu dans l’agressivité et le jeu. Ce qui m’a aussi plu, c’est que nous avons pu travailler quelques petits détails, essayer d’être plus précis dans les positionnements en défense et au bloc, c’est une bonne base de travail pour les quelques entraînements qu’il nous reste d’ici le Championnat d’Europe."

La fin de la préparation. "Nous allons concentrer ces derniers entraînements sur ces positions en défense et au bloc, les passages de main, nous allons réviser notre tactique, en associant un peu de vitesse à tout ça, je pense que ce seront des séances d’entraînement un peu plus courtes, ce sera moins axé sur le physique, plus sur le volley. Le début de la préparation à Montpellier avait été surtout focalisé sur le travail physique et le volume d’entraînement, puisque nous avons eu dix jours d’entraînement consécutif. Là, le fait d’avoir trois jours de repos jusqu’à jeudi va rafraîchir les têtes, ensuite nous serons dans la dernière ligne droite."

Le groupe des 14 pour le Championnat d’Europe.
"Nous conservons le groupe des treize qui étaient à Cracovie, avec en plus Earvin Ngapeth, qui avait été ménagé pour le Wagner. Kevin Tillie nous a rejoints, il est là en tant que deuxième libero, c’était un choix difficile à faire, surtout pour Nicolas Rossard, mais avant de se blesser, Kevin Tillie prenait de plus en plus de place ; en vue de l’avenir, ça me semblait important de le réintégrer. Après, il y a le passage de Thibault Rossard de pointu à réceptionneur/attaquant intégral, qui m’a obligé à écarter Guillaume Quesque. Ce dernier n’a pas démérité, mais Thibault a un vrai potentiel à ce poste. Ça m’a aussi permis de rappeler Jean Patry au poste de pointu pour épauler Stephen Boyer, il a fait une bonne rentrée sur le troisième match contre le Canada. Toujours dans des perspectives d’avenir, c'est intéressant de travailler avec deux très jeunes pointus."

Les 14 : Benjamin Toniutti, Antoine Brizard (passeurs), Stephen Boyer, Jean Patry (pointus), Kevin Le Roux, Nicolas Le Goff, Barthélémy Chinenyeze, Daryl Bultor (centraux), Trévor Clevenot, Julien Lyneel, Thibault Rossard, Earvin Ngapeth (réceptionneurs/attaquants), Jenia Grebennikov, Kevin Tillie (libéros).