Accueil >>
HOME
(Miniature) TQCM : Lyon a relevé le challenge
Jenia Grebennikov et des jeunes bénévoles.
29/05/2017
TQCM : Lyon a relevé le challenge
Si le Tournoi de qualification au Championnat du monde s’est achevé de la plus belle des façons avec la victoire finale de la France, en coulisses, tout s’est également parfaitement déroulé grâce à une organisation bien préparée et le dévouement des nombreux bénévoles.
Pierre Vouillot peut souffler. Président de la Ligue de volley-ball Auvergne-Rhône-Alpes, co-organisatrice avec la FFVB du Tournoi de qualification au Championnat du monde qui a eu lieu de mercredi à dimanche au Palais des Sports de Gerland, l’intéressé affichait sa satisfaction dimanche soir, trois heures après le coup de sifflet final de France-Allemagne, dernier match de la compétition. Satisfaction, en tant que supporter des Bleus, de voir ces derniers qualifiés pour le Championnat du monde 2018, satisfaction également de constater que tout s’est parfaitement déroulé au niveau de l’organisation.

Confiée à un comité de quatre personnes, dont Laurent Alliod, amateur de volley, passionné de bénévolat et véritable cheville ouvrière de l’ensemble, celle-ci n’a été possible que grâce à l’implication des 120 bénévoles qui se sont investis sans relâche pour faire de cet événement une réussite unanimement saluée, du public aux journalistes, en passant par les équipes participantes. Le profil de ces bénévoles ? "Ce sont essentiellement des licenciés de volley, mais Laurent Alliod a également réussi à faire venir des personnes extérieures pour leur faire découvrir le monde du volley, ils ont été enchantés par l’ambiance", explique Pierre Vouillot.

Enchantés, les joueurs et le staff de l’équipe de France l’ont aussi été, mis dans les meilleures conditions par une organisation bien réglée pour préparer et disputer ce tournoi - "nous avons reçu de nombreux messages de gratitude de leur part", commente Louis Vouillot -, ils se sont en retour investis en partageant des moments privilégiés avec de jeunes volleyeurs de la région, mais également en s'attardant après les matchs pour signer des autographes et faire de nombreux selfies avec les bénévoles. "Nous avions organisé des temps forts avec des scolaires, des étudiants et des clubs de la région, ils ont à chaque fois répondu présent, c'était leur façon de nous rendre ce que nous leur avons apporté", se félicite le président de la Ligue.

Autre point positif souligné par tous : l’ambiance fabuleuse qui a entouré les Bleus lors de leurs cinq matchs, ces derniers ayant partagé un inédit clapping avec le public du Palais des Sports après leur victoire sur l'Allemagne. "Nous avons beaucoup travaillé pour mobiliser les pratiquants de la région qui ont répondu présent, poursuit Pierre Vouillot. Cela faisait cinq ans que nous n’avions pas accueilli un événement de cette envergure, il y avait une vraie demande et il y a eu beaucoup de partage entre les joueurs et le public. Nous, les clubs, portons des valeurs nobles que nous défendons toute l’année, mais on a vu cette semaine qu’au très haut niveau aussi, ces valeurs existaient." Et le président de la Ligue de conclure : "Nous avons réussi à montrer que le volley régional était capable d’organiser un tel événement, ce TQCM nous donne bien évidemment envie d’accueillir de nouveau l’équipe de France."