Accueil >>
HOME
27/05/2017
Amical : Les Bleues dominent l’Espagne
En match de préparation au TQCM de Viana do Castelo (Portugal), l’équipe de France féminine a dominé l’Espagne samedi soir à Pau (29-27, 25-19, 10-25, 25-16). Les deux formations se retrouvent dimanche.
Une victoire qui fait du bien ! Battue deux fois par la Belgique il y a deux semaines à Belfort pour ses deux premiers matchs amicaux de la saison, l’équipe de France féminine a remporté samedi soir à la Salle des Anglais de Pau un succès bon pour le moral contre l’Espagne. D’abord parce qu’il vient valider le travail effectué depuis quinze jours, ensuite parce qu’il intervient à quatre jours du coup d’envoi du Tournoi de qualification au Championnat du monde de Viana do Castelo (Portugal), premier rendez-vous international de cette jeune équipe de France.

"C’est la première victoire de l’ère projet Génération 2024, c’est important, souligne d’ailleurs le sélectionneur Félix André. Nous avons joué une nation qui est 33e mondiale, nous sommes 44e, on se rapproche de la première étape à franchir, à savoir rattraper le retard face à une équipe qui est pour l’instant devant nous, c’est intéressant." Avec un six de départ composé de Laurianne Delabarre à la passe, Lucille Gicquel à la pointe, Christina Bauer et Pauline Martin au centre, Juliette Fidon et Kelly Oublié en réceptionneuses/attaquantes, Alexandra Rochelle et Amandine Giardino alternant au poste de libero, les Bleues ont d’abord couru derrière le score avant de virer en tête dans le money-time et s’imposer 29-27. "On a fait preuve de caractère, c’est bien parce qu’on avait insisté sur l’état d’esprit pour lancer le projet, poursuit le sélectionneur. Il fallait avoir un état d’esprit agressif et animal, ça se concrétise sur ce premier set. C’était bien d’avoir des paroles, mais c’est mieux d’avoir des actes."

Dans la foulée du gain de cette première manche, les Bleues insistent et remportant le second 25-19 avant de connaître un trou d’air dans le troisième, perdu dans les grandes largeurs (10-25). "On a eu un gros passage à vide, c’est le point négatif de la soirée, regrette Félix André. Nous sommes capables de tenir un très bon niveau pendant un moment, mais nous sommes aussi capables de chuter, nous n’avons pas de juste milieu dans ce qu’on fait. Sur leurs 25 points, on doit faire 15 fautes directes, on les a peut-être prises à la légère. Heureusement, nous avons bien réagi dans le dernier set." Un dernier set remporté 25-16 à la satisfaction d’un entraîneur qui s’attend dimanche à une réaction des Espagnoles, tandis que lui devrait sans doute faire tourner son effectif afin d’arriver avec le maximum de fraîcheur lundi au Portugal…